CATALOGUE


Recherche avancée

 
Traité de l'astrolabe


Traité de l'astrolabe


Texte établi et traduit par Claude Jarry.

Résumé   |   Sommaire   |   Fiche technique

Feuilleter quelques pages : le préambule, un exemple de planches et le plan du traité par Jean Philopon.

Le Traité de l'astrolabe de Jean Philopon est le plus ancien texte concernant l'astrolabe qui soit parvenu jusqu’à nous. C’est un traité d’usage de bonne facture, très didactique, qui aborde divers usages de l’instrument bien au-delà de la simple détermination de l’heure, de jour ou de nuit, puisque l’auteur termine par la détermination de la longitude écliptique des astres errants. L’étude de l’ouvrage permet de constater que l’on dispose à Alexandrie, à cette époque, d’astrolabes de bonne qualité, ancêtres directs de ceux qui feront florès ultérieurement dans les mondes arabo-persan puis occidental. Mais ce n’est cependant, en aucune façon, un traité de construction.

Bien que le traité soit vraisemblablement parvenu très tôt à Byzance, où il a dû faire l’objet de quelques copies, il semble bien qu’il a été redécouvert vers la fin du XIIIe siècle. Nous n’avons pas de manuscrit antérieur à cette période, mais les copies sont très nombreuses au-delà, non seulement à Byzance, mais aussi dans le monde occidental. Nous avons basé notre édition critique sur plus de quarante manuscrits, en privilégiant les plus anciens. Nous avons pu mettre en évidence qu’il y a eu autour de ce traité, au XIVe siècle, à Byzance, une activité très brouillonne : d’un côté des copies multiples de textes fortement dégradés et donc peu exploitables, et de l’autre deux tentatives de reconstituer un texte de qualité, tentatives dont l’une, plutôt aboutie, peut être réellement qualifiée de recension. Cette dernière a été disponible aux alentours de 1360. Nous complétons notre édition critique par un rappel de l’astronomie ptolémaïque, qui est le fondement sur lequel repose la conception même de l’astrolabe, et par une description de l’instrument.

Titre Traité de l'astrolabe
Édition Première édition
Édité et traduit par Claude Jarry
N° vol. dans la collection 512
Langues français, grec ancien
Éditeur Les Belles Lettres
BISAC Classifications thématiques SCI004000 SCIENCE / Astronomy
BIC Classifications thématiques H Humanities
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 3066 Astronomie
Date de première publication du titre 05 juin 2015
Subject Scheme Identifier Code      93 Thema subject category: PG
ONIX Adult Audience Rating      01 Tout public adulte
Support Livre broché
Nb de pages CLXXXV - 320 p.
Type d'édition Edition bilingue, Critique
ISBN-10 2-251-00596-X
ISBN-13 978-2-251-00596-6
GTIN13 (EAN13) 9782251005966
Référence 52107
Date de publication 05 juin 2015
Publication Paris, France
Nombre de pages de contenu principal 320
Pages chiffres romains 185
Illustrations
5 planches, noir et blanc
12 illustrations, noir et blanc
Format 12,5 x 19 cm
Poids 300 gr
Prix 47,00 €
 


Nous vous suggérons aussi

Product image
Catastérismes
Ératosthène de Cyrène
Edition 2013 - numéro 497
 
autres titres dans la collection
Collection des universités de France Série grecque

Autres titres rélatifs à
Textes et études : Textes grecs : astrologie / astronomie
Collection des universités de France Série grecque : astrologie / astronomie
Sciences : Astronomie / Cosmologie





 ©2017 lesbelleslettres.com        Mentions légales       Conditions générales de vente       Liens        RSS       powered by GiantChair