CATALOGUE


Recherche avancée

 
Lettres familières. Tome VI : Livres XX-XXIV / Rerum Familiarium. Libri XX-XXIV


Lettres familières. Tome VI : Livres XX-XXIV / Rerum Familiarium. Libri XX-XXIV


Édition de Vittorio Rossi. Traduction d'André Longpré. Introduction et commentaires d'Ugo Dotti, mis en français par Frank La Brasca.

Résumé   |   Sommaire   |   Extraits   |   Fiche technique

Ce volume, dernier des Lettres familières de Pétrarque, clôture, après la publication des cinq volumes des Lettres de la vieillesse, advenue en décembre 2013, l'immense correspondance de Pétrarque dont la publication a été entreprise en l'année 2002 sous la direction de Pierre Laurens.
Le texte est celui de Vittorio Rossi comme dans tous les autres volumes de la série, André Longpré a donné la traduction, révisée par Pierre Laurens, Ugo Dotti, auteur de la Vita di Petrarca, traduite en français et récemment rééditée et augmentée, et à l'heure actuelle le meilleur connaisseur de la biographie du poète, est, comme dans les précédents volumes, responsable des Notices et des Notes, mises en français par Frank La Brasca.

Écrites entre 1358-59 (Pétrarque est alors à Milan) et 1366 (il est depuis 1362 installé à Venise), ces lettres, comme celles des périodes précédentes se partagent entre les deux registres, public et privé. Au premier appartiennent notamment les lettres du vingtième livre où l'auteur, qui lance au même moment les sévères Sine nomine, dénonce la corruption galopante de l’Église, représentée à cette date par Innocent VI; ou les lettres du même livre et du suivant, adressées à l’empereur, à l’impératrice, aux dignitaires laïques et ecclésiastiques, où le poète, qui s’est acquis une remarquable faveur auprès de la très prestigieuse cour de Prague, se réjouit de voir l’humanisme franchir les Alpes, mais ne cache pas sa désillusion, causée par la fuite de Charles IV après son couronnement à Rome qui avait suscité tant d’espérances et, avec force et autorité, exerçant la mission du nouvel intellectuel, rappelle inlassablement à César à ses devoirs. Même si elles ne sont pas politiques au sens strict du terme, ces missives tendent, dans l’économie particulière du recueil, à promouvoir l’auteur – l’intellectuel nouveau de l’humanisme – à une position plus élevée au regard des cercles politiques eux-mêmes, sinon toujours comme un conseiller entendu, du moins comme un maître écouté. — En contrepoint et relevant du registre privé les lettres qui traduisent très librement les dispositions du poète vieillissant, telle la lettre adressée à Jean Boccace au début de l’été 1359, dans laquelle Pétrarque, que son ami soupçonne de nourrir de la jalousie à l’endroit de Dante, se défend contre ce reproche tout en défendant sa conviction que seul le latin et non la langue vernaculaire est la langue par excellence qui convient à toute œuvre de grande volée.

Mais le trait qui distingue ce dernier volume des précédents et met le sceau ultime sur ce monumental recueil, est; le caractère du vingt-quatrième livre, adressé Antiquis illustribus. Dans ce livre, préfacé par la lettre à l’ami de jeunesse, Philippe de Cabassolles, Pétrarque dialogue, message suprême délivré par l’humaniste à l’antiquité reconquise, avec les plus illustres des Anciens : Varron, Cicéron, Quintilien, Tite Live, Asinius Pollion, Horace, Virgile, Socrate. Particulièrement remarquables sont les deux lettres à Cicéron, la première, écrite après sa découverte des Lettres à Atticus, dans laquelle, ira dictante, il reproche sévèrement à son auteur préféré d’avoir été infidèle à son message philosophique,et la deuxième, où il lui dit sa dévotion et lui restitue son estime et les deux lettres, à Horace et à Virgile, l’une en mètre lyrique, l’autre en hexamètres, double hommage poétique et déclaration d’amour à ses deux poètes de prédilection.

Titre Lettres familières. Tome VI : Livres XX-XXIV / Rerum Familiarium. Libri XX-XXIV
Édition Première édition
Volume 6
Édité par Vittorio Rossi
Introduction de Ugo Dotti
Commentaires de Ugo Dotti
Avec Frank La Brasca
Traduit par André Longpré
N° vol. dans la collection 43
Langues français, latin
Éditeur Les Belles Lettres
BISAC Classifications thématiques LCO011000 LITERARY COLLECTIONS / Letters
BIC Classifications thématiques D Literature & literary studies
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 3439 Moderne (<1799)
Crédit Les Belles Lettres
Date de première publication du titre 10 juillet 2015
Subject Scheme Identifier Code      93 Thema subject category: FBC
ONIX Adult Audience Rating      01 Tout public adulte
Avec Index
Support Livre broché
Nb de pages 848 p. Index .
Type d'édition Edition bilingue, Critique
ISBN-10 2-251-80129-4
ISBN-13 978-2-251-80129-2
GTIN13 (EAN13) 9782251801292
Référence 52192
Date de publication 10 juillet 2015
Publication Paris , France
Nombre de pages de contenu principal 848
Format 14,5 x 22,5 x 4,3 cm
Poids 1140 gr
Prix 115,00 €
 


Nous vous suggérons aussi

Product image
Pétrarque
Enrico Fenzi
Edition 2015 - numéro 12
 
autres titres dans la collection
Classiques de l'humanisme

Autres titres rélatifs à
Textes et études : Textes de la Renaissance

tags
Asinius Pollion, CICÉRON, Correspondance, HORACE, Italie, Lettres, QUINTILIEN, Renaissance, Socrate, TITE-LIVE





 ©2017 lesbelleslettres.com        Mentions légales       Conditions générales de vente       Liens        RSS       powered by GiantChair