CATALOGUE


Recherche avancée

 


Journal (1939-1945)


Édition établie, présentée et annotée par Pascal Fouché et Pascale Froment. 3e tirage (2015)

Résumé   |   Sommaire   |   Critiques   |   Extraits   |   Compléments   |   Fiche technique

« Un témoignage capital »
« L'événement éditorial de cette fin de saison » (François Angelier, Le Monde)
 
« La catastrophe, au jour le jour, vue par un chic type »
« Le résultat est extraordinaire » (Dominique Simonnot, Le Canard enchaîné)
 
« L'œil et la conscience d'un homme d’exception » (Philippe Lançon, Libération)
 
« Il atteint à une forme de grandeur » (François Sureau, Le Figaro)

« Un précipité de comédie humaine au temps du cataclysme  » (Philippe Barthelet, Valeurs Actuelles)

Maurice Garçon (1889-1967) fut l'un des plus grands avocats de son temps.
De 1912 à sa mort, il a consigné presque chaque soir les événements, petits et grands, dont il était le témoin ou l'acteur.
Ce premier volume de son journal inédit couvre, parfois heure par heure, la guerre, la défaite, l'Occupation et la Libération. À cinquante ans, l’avocat est alors au sommet de son art. Dans ces chroniques, il révèle aussi des qualités d’observation et un talent d’écriture enviables. Il y a du Albert Londres chez Maurice Garçon. Curieux de tout, il sillonne Paris et la province, furète, recoupe, rédige, avec le mérite constant, et rare, de s’interdire toute réécriture : c’est un premier jet qu’on lit sur le vif.
Maréchaliste de la première heure, il fait volte-face à l’armistice et, après le vote des pleins pouvoirs à Pétain, ne cessera plus de fustiger « le Vieux ». Fureur patriote, chagrin sans pitié, colère, espoir, désespoir. Honte de la collaboration. Virulence contre les nouvelles lois de Vichy. Son journal déborde. Portraits, anecdotes, détails méconnus foisonnent.
Croisées au Palais de justice, les figures du barreau, souvent têtes d’affiche de la politique, deviennent familières. Maurice Garçon connaît tout le monde, est de tous les grands procès, des dossiers criminels aux affaires politiques.
Ses plaidoiries érudites ont fait de lui, dès avant guerre, un avocat littéraire, voire mondain, futur académicien. Toute une galerie de personnalités en vue défile dans ses pages, écrivains, peintres, comédiens, éditeurs.
Nous voici conviés à une ahurissante traversée des années noires, histoire immédiate haletante.

Pascal Fouché est historien et éditeur.
Pascale Froment est journaliste et écrivain.

Titre Journal (1939-1945)
Édition Première édition
Editeurs du volume Pascal Fouché, Pascale Froment
Éditeur Les Belles Lettres
Co-éditeur Fayard
BISAC Classifications thématiques LCO000000 LITERARY COLLECTIONS
BIC Classifications thématiques D Literature & literary studies
Public visé 01 Grand public
CLIL (Version 2013 ) 3639 Art épistolaire, Correspondances, Discours
Date de première publication du titre 15 mai 2015
Subject Scheme Identifier Code      93 Thema subject category: DND
ONIX Adult Audience Rating      01 Tout public adulte
Avec Index
Support Livre broché
Nb de pages 704 p. Index .
Details de produit Avec rabats
ISBN-10 2-251-44536-6
ISBN-13 978-2-251-44536-6
GTIN13 (EAN13) 9782251445366
Référence 51310
Date de publication 15 mai 2015
Publication Paris, France
Nombre de pages de contenu principal 704
Format 16 x 24 x 3,7 cm
Poids 1080 gr
Prix 35,00 €
 


Nous vous suggérons aussi

Product image
Doit-on le dire ?
(1924-1936)
Jacques Bainville
Edition 2015 - numéro 49
 
autres titres dans la collection
Romans, Essais, Poésie, Documents

Autres titres rélatifs à
Histoire et civilisation : Histoire moderne et contemporaine : Seconde guerre mondiale
Littérature française moderne et contemporaine : Entretiens, correspondances, journaux

tags
Avocat, Collaboration, Edition, Général de Gaulle, Juif(s), Justice, Libération, Ligugé, Magistrature, Occupation, Paris, Pétain, Seconde guerre mondiale, Théâtre, Vichy





 ©2017 lesbelleslettres.com        Mentions légales       Conditions générales de vente       Liens        RSS       powered by GiantChair