Dazai OSAMU

Dazai Osamu, est lui-même une figure exemplaire de la marginalité. Né en 1909 dans une grande famille du nord du Japon contre laquelle il s’est révolté, Dazai, qui a mis fin à ses jours en 1948, est l’écrivain du désespoir – un désespoir souvent teinté d’une douloureuse ironie –, de la rupture et de l’autodestruction.
Soleil couchant

Dazai OSAMU

Soleil couchant

Un roman sur la déchéance d’une famille japonaise après la Seconde Guerre Mondiale, recluse dans le passé et le silence des montagnes.

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés