Kékrops, le Roi-Serpent
  • 472 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Études anciennes
  • N° dans la collection : 129
  • Parution :
  • Première publication : 2004
  • CLIL : 3437
  • EAN13 : 9782251326573
  • Code distributeur : 27240
  • Export ONIX 3.0

Kékrops, le Roi-Serpent

Imaginaire athénien, représentations de l'humain et de l'animalité en Grèce ancienne

Présentation

Les Athéniens se sont donné pour ancêtre primordial et premier roi un être né de la Terre, hybride, mi-homme mi-serpent, prénommé Kékrops. Ce choix peut paraître surprenant. Il se comprend dès lors qu'on l'envisage dans le contexte d’un imaginaire mythique chargé de légitimer le patronage d’Athéna et l’origine autochtone dont le serpent constitue l’emblème établi. Dans cette " construction " idéale, le personnage de Kékrops tient un rôle déterminant pour des raisons qui ne sont pas toutes clairement exprimées, voire assumées.

Cet ouvrage, conçu sous la forme d’une enquête méthodique, se propose de les mettre en lumière et de leur redonner sens. Ce faisant, il vise à faire apparaître l’originalité des Athéniens et leur habileté remarquable à composer avec les données traditionnelles de la double nature et, plus largement, avec celles du problème de la différence entre l’homme et l’animal, pour imposer un imaginaire en parfait accord avec leurs principes idéologiques et politiques.

Ancien élève de l'ENS Fontenay-Saint-Cloud, agrégé de lettres et docteur, Laurent Gourmelen est maître de conférences de langue et littérature grecques à l'Université d'Angers.

Table des matières

Introduction

PREMIÈRE PARTIE : UN PERSONNAGE DÉROUTANT

I.Identification du personnage
Un texte sans contexte
Traits et caractères constitutifs du personnage
Enjeux de l'eris divine
Cellule familliale du personnage

II.Complexité du personnage
Kékrops, mais lequel ?
Le premier roi d'Athènes ?
Le problème de la double nature

DEUXIÈME PARTIE : SUR LES TRACES DU ROI SERPENT

I.Les repères d'une vie
Naissance : Kékrops, vrai fils de la Terre
Mariage : encore et toujours l'autochtonie
Paternité : Kékrops et ses enfants
Mort : retour au lieu d'origine, Terre

II.Le passeur de légitimité
Kékrops et l'eris divine
Kékrops et la naissance d'Erichthonios

III.Le roi civilisateur
L'homme et l'animal
Kékrops et les origines de la vie civilisée : lecture de fragments de Philochore
Kékrops et son contraire, Lykaon

IV.Le héros éponyme
Naissance au tombeau : le culte héroïque
Promotion politique : le héros éponyme

V.Les fonctions du personnage
Le personnage à l'épreuve de la représentation
Double nature et fonctions du personnage

TROISIÈME PARTIE : DERNIERS REPLIS CACHÉS DU SERPENT

I.Kékrops et les serpents athéniens
Les serpents d'or, emblème de l'autochtonie
Le serpent protecteur de la cité
Quelle place pour Kékrops ?

II.Kékrops, la cigale et le serpent
Les cigales d'Athènes
Kékrops, une cigale ?
Kékrops, un serpent inéluctablement

III.La métamorphose de Kékrops
Sortir du cercle clos athénien
Thèbes : assumer « le plus glorieux opprobre »
Retour à Athènes

Conclusion
Bibliographie
Index des textes anciens
Index des noms propres
Index des mots et notions
Catalogue iconographique
Illustrations

Découvrez aussi

Les routes de la voix
Historiens compagnons d'Alexandre
"Basiléia"
Le Vrai et le faux dans la pensée grecque archaïque d'Hésiode à la fin du Ve siècle
La Cité grecque archaïque et classique et l'idéal de tranquillité
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés