L'Evénement sans fin.
  • 302 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 15 x 21.5 cm
  • Histoire
  • N° dans la collection : 22
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251380216
  • Code distributeur : 7956
  • Export ONIX 3.0

L'Evénement sans fin.

Récit et christianisme au Moyen Age.

Présentation

La principale originalité du christianisme est de se fonder sur un récit beaucoup plus que sur des préceptes. Règles de vie, dogme et rituel y passent toujours par l'interprétation d'un récit, celui de l'Incarnation. Dieu s’est fait homme à un moment précis de l’Histoire, et son enseignement est transmis par des narrations (paraboles), elles-mêmes rapportées par d’autres narrations (les quatre Evangiles).

Cet événement capital (la venue de Dieu sur Terre), mais fugitif à l’égard du temps historique, doit s’installer dans la durée de l’Histoire : d’abord par le commentaire perpétuel (exégèse infinie) et, ensuite, par la répétition (les saints imitent, dans leur vie, le récit originel). Tel est le paradoxe du christianisme, souligné dans le titre de l’ouvrage.

Jusqu’au XVIèmesiècle, la construction du christianisme nécessite l’élaboration de nouveaux récits, capables de combler les aspects « incomplets » du récit originel.

Alain Boureau nous fait découvrir la prodigieuse invention narrative du christianisme, créateur d’un « art du récit ». Trois vies de saints illustrent cette démonstration. Ces nouveaux récits tendent aussi à légitimer l’exclusion des Juifs : la « biographie » de Judas, ou la destruction des récits concurrents (ceux du Talmud) marquent ainsi la naissance de l'antisémitisme au Moyen Age.

Alain Boureau, directeur d'études à l'EHESS ,est médiéviste. Parmi ses derniers ouvrages : La Papesse Jeanne (1988), Le Droit de cuissage. Histoire de la fabrication d'un mythe (1995),Théologie, science et censure au XIIIe siècle. Le cas de Jean Peckham (1999), La Loi du royaume. Les moines, le droit et la construction de la nation anglaise (XIe - XIIIe siècles) (2001).

Biographies Contributeurs

Alain BOUREAU

Alain Boureau est directeur d'études à l’EHESS, spécialiste d’histoire de la scolastique médiévale. Parmi ses ouvrages récents : En somme… Pour un usage analytique de la scolastique médiévale (2011), L’Errance des normes (2016) et une édition critique et bilingue des Questions disputées (six volumes parus aux Belles-Lettres depuis 2011) et des Quodlibets (trois volumes depuis 2015) de Richard de Mediavilla. Aux Belles Lettres, il dirige également avec Michel Desgranges la collection « Histoire » et avec Ruedi Imbach la « Bibliothèque scolastique ».

Table des matières

Introduction

Première partie : L'instauration chrétienne d'une raison narrative
I.Le grand légendier chrétien
II.La mise en scène du divin
III.Au cœur du Moyen-Âge : Les Dominicains et la maîtrise narrative

Deuxième partie : Dynamique du récit. La vie de saint dans l'histoire
IV.Une vie de saint dans la durée. La légende de saint Eustache
V.Hagiographie et contexte : les avatars de la vie de saint Louis d'Anjou
VI.Une résurgence : saint Syr de Gênes au service du pouvoir épiscopal

Troisième partie : La narration de l'erreur. Le récit t le tracé des frontières du christianisme
VII.Saint Bernard et le nouveau reniement de saint Pierre
VIII.L'inceste de Judas et la naissance de l'antisémitisme
IX.La guerre des récits : La crémation du Talmud
X.Le calice de saint Donat

Conclusion
Notes
Index

Découvrez aussi

L'Inconnu dans la maison
Le Désir dicté
De Vagues individus
Théologie, science et censure au XIIIe siècle
La Loi du royaume
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés