L'Héritage aristotélicien
  • XXI + 1122 pages
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Anagôgé
  • Parution :
  • CLIL : 3127
  • EAN13 : 9782251421193
  • Code distributeur : 54658
  • Export ONIX 3.0

L'Héritage aristotélicien

Textes inédits de l'Antiquité

Présentation

Consacrées à l'histoire de l'aristotélisme après Aristote, les vingt-sept études qui composent ce recueil sont le fruit de recherches publiées ces vingt dernières années et, pour trois d’entre elles (portant sur des nouveaux textes de Boéthos, Proclus et Jean Philopon), inédites à ce jour. Chacune présente la découverte de documents anciens (byzantins, arabes ou latins) encore inconnus, qui jettent une nouvelle lumière sur la transmission de l’héritage aristotélicien dans les domaines de la logique, de la physique et de la cosmologie. Ces études sont organisées autour de cinq grands thèmes : le projet aristotélicien d’un corpus de philosophie naturelle, les débuts de la philosophie impériale (Ier-IIe siècles), l’œuvre du plus grand commentateur d’Aristote, Alexandre d’Aphrodise (début du IIIe siècle), l’Université d’Alexandrie à la fin de l’Antiquité (Ve-VIe siècles) et la transmission des textes entre Byzance et l’Italie. Avec Alexandre, dont une série de textes inconnus, en grec et en arabe, sont ici exhumés pour la première fois, se produit l’achèvement du processus d’organisation des écrits d’Aristote : le système des écrits du Philosophe a vocation à devenir adéquat au système du Monde ; avec l’Université d’Alexandrie, et en particulier Jean Philopon, ce sont les premiers craquements dans l’édifice qui se font entendre et là encore, de nouveaux documents grecs et arabes permettent de mieux apprécier la portée exacte des divergences ; avec la transmission de Byzance à l’Italie, un chapitre majeur de l’histoire des textes philosophiques est abordé, nécessaire pour comprendre les modalités des appropriations du patrimoine aristotélicien par les médiévaux latins, du XIIe au XVe siècle.
Ce livre est un ouvrage indispensable pour les historiens de la philosophie grecque, byzantine, arabe et médiévale.

Biographies Contributeurs

Marwan RASHED

Après avoir été professeur de philologie grecque à l'Ecole normale supérieure, Marwan Rashed est aujourd’hui professeur de philosophie à la Sorbonne, où il enseigne l’histoire de la philosophie grecque et arabe.  

Table des matières

INTRODUCTION 
I. CORPUS ARISTOTELICUM
« Agrégat de parties ou vinculum substantiale ? Sur une hésitation conceptuelle et textuelle du corpus aristotélicien », Aristote et le mouvement des animaux, éd. A. Laks et M. Rashed, Lille, 2004, pp. 185-202
« Aristote à Rome au II e siècle : Galien, De indolentia, §§ 15-18 », Elenchos 32, 2011, p. 55-77

II. NOUVEAUX TEXTES D'ÉPOQUE IMPÉRIALE : BOÉTHOS,GALIEN ET AQUILIUS
« Boéthos entre méréologie et quantification: édition, traduction et commentaire du traité de Thémistius En réponse à Maxime et Boéthos sur la réduction de la deuxième et de la troisième figure à la première », inédit
« Le prologue perdu de l'abrégé du Timée de Galien dans un texte de magie noire », Antiquorum Philosophia 3, 2009, pp. 89-100
« Les Définitions d'Aquilius », Bulletin of the Institute of Classical Studies 55, 2012, pp. 131-172

III. NOUVEAUX TEXTES D'ALEXANDRE D'APHRODISE
«Un corpus de logique anti-platonicienne d'Alexandre d’Aphrodise », in Th. Benatouïl, E. Maffi et F. Trabattoni, Plato, Aristotle or Both ? Dialogues between Platonism and Aristotelianism in Antiquity, Hiledesheim / Zürich / New-York, 2011, pp. 85-94
« Priorité du γŒνοv ou de l’εµδοv entre Andronicos et Alexandre. Vestiges arabes et grecs inédits », Arabic Sciences and Philosophy 14 (2004)
« Alexandre d’Aphrodise et la "Magna Quæstio". Rôle et indépendance des scholies dans la tradition byzantine du corpus aristotélicien », Les Études classiques 63 (1995), pp. 295-351
« Textes inédits transmis par l’Ambr. Q 74 sup. Alexandre d’Aphrodise et Olympiodore d’Alexandrie », Revue des sciences philosophiques et théologiques 84 (1997), pp. 219-238
« Alexandre d’Aphrodise lecteur du Protreptique », Actes du Colloque international Les prologues médiévaux, éd. J. Hamesse, Louvain, 2000, pp. 1-37

IV. LE NÉOPLATONISME ALEXANDRIN
« Proclus, commentaire perdu sur la Palinodie du Phèdre : vestiges byzantins », inédit
« Vestiges d’un commentaire alexandrin au De Caelo d’Aristote », inédit
« Contre le mouvement rectiligne naturel : trois adversaires (Xénarque, Ptolémée, Plotin) pour une thèse », in R. Chiaradonna et F. Trabattoni (eds), Physics and Philosophy of Nature in Greek Neoplatonism, Leiden / Boston, 2009, pp. 17-42
« Le problème de la composition du ciel (529-1610) : Un nouveau fragment de Philopon et ses lecteurs », version française inédite
«Nouveau fragment arabe du De aeternitate mundi contra Aristotelem de Jean Philopon, Elenchos 33, 2012, pp. 291-300 »
«Nouveaux fragments antiprocliens de Philopon en version arabe et le problème des origines de la théorie de l’« instauration » (h. ud¯ut), Les Études philosophiques, 2013, pp. 261-292
« Fragments inconnus du commentaire à la Physique de Jean Philopon », inédit
«Menas, préfet du Prétoire (528/9) et philosophe : une épigramme inconnue », Elenchos 21 (2000), pp. 89-98
« La classification des lignes simples selon Proclus et sa transmission au monde islamique », Aristotele e Alessandro di Afrodisia nella tradizione araba, a cura di C. D’Ancona e G. Serra, Padoue, 2002, pp. 257-279
« Les marginalia d’Aréthas, Ibn al-T. ayyib et les dernières gloses alexandrines à l’Organon », Actes du Colloque international Writing in theMargins, éd. D. Jacquart et Ch. Burnett, Paris,2004, pp. 57-73 
«Un texte proto-byzantin inédit sur les universaux et la Trinité », inédit

V. LES TEXTES PHILOSOPHIQUES ENTRE BYZANCE ET L’ITALIE DU SUD
« Traces d’un commentaire de Simplicius sur la Métaphysique à Byzance ? », Revue des sciences philosophiques et théologiques 84 (2000), pp. 275-284
«De Cordoue à Byzance. Sur une prothéorie inédite de la Physique d’Aristote », Arabic Sciences and Philosophy 6 (1996), pp. 210-62
« Sur deux témoins des oeuvres profanes de Théodore II Lascaris et leur commanditaire (Parisinus suppl. gr. 472 ; Parisinus suppl. gr. 460) », Scriptorium 54 (2000), pp. 297-302
«Nicolas d’Otrante, Guillaume de Moerbeke et la "Collection philosophique" », Studi Medievali 43 (2002), pp. 693-717
« La chronographie du système d’Empédocle : Addenda et corrigenda », Les Études Philosophiques, 2014, pp. 315-342
« L’averroïsme de Lauro Quirini », in A. Bazzana, N. Bériou et al., Averroès et l’averroïsme. Un itinéraire historique du Haut Atlas à Paris et à Padoue, Lyon, 2005, pp. 307-321

INDEX DES ANCIENS
INDEX DES AUTEURS MODERNES
INDEX DES VILLES ET DES CONTRÉES

Découvrez aussi

Simplicius et l'Infini
Platon et la cité grecque
Histoire ecclésiastique. Commentaire. Tome I: Études d'introduction
Mixis
Orphée et les Chrétiens, II : Pourquoi Orphée ?
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés