L'Inconnu dans la maison
  • 224 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 15 x 21.5 cm
  • Histoire
  • N° dans la collection : 103
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251381039
  • Code distributeur : 36003
  • Export ONIX 3.0

L'Inconnu dans la maison

Richard de Mediavilla, les Franciscains et la Vierge Marie à la fin du XIIIe siècle

Présentation

Brusquement, en moins de dix ans, entre 1290 et 1300, la dévotion à la Vierge Marie a pris un tour nouveau en Occident. On connaît le rôle de Duns Scot dans la formulation d'un dogme nouveau, celui de l'Immaculée Conception de Marie, vers 1298, préparée, selon l'auteur, dès 1292, chez Henri de Gand. Le présent livre insère entre ces deux moments celui d'une évocation du miracle de Notre-Dame de Lorette, du transport surnaturel de la maison de la Vierge de Palestine en Occident, que l'on trouverait dans les Quodlibeta du franciscain Richard de Mediavilla. Ce dernier aurait raisonné sur ce miracle marial, daté des années 1290 par les premiers récits de la fin du XVe siècle. Cette allusion impliquait de rajeunir de dix ans le recueil quodlibétique qui évoquait indirectement le miracle.
L'enquête qui aboutit à ce résultat saisit du même coup les positions originales de Mediavilla en matière de fiscalité, de physique, d'anthropologie, de liturgie et d'éducation princière dans un grand débat franciscain.
La rectification des dates d'activité de Mediavilla modifie la portée de son œuvre : il devient l'un des pionniers du grand tournant de la pensée qui apparaît chez Duns Scot et chez Ockham. Cette rectification correspond de près à un contenu nouveau. Bien des concepts de Duns Scot s'éclairent par la lecture des tentatives tâtonnantes de Richard. À côté d'un aspect pré-scotiste, le texte offre des jalons originaux en direction du nominalisme et d'un certain matérialisme. Un des bénéfices d'une meilleure connaissance des textes de Mediavilla serait de combler un vide de l'histoire de la pensée et de rompre avec l'image intimidante de certains penseurs, isolés dans leur découverte soudaine.

Alain Boureau, directeur d'études à l'EHESS, est médiéviste. Parmi ses derniers ouvrages aux Belles Lettres : La Religion de l'Etat. La construction de la République étatique dans le discours théologique de l'Occident médiéval (1250-1350), (La raison scolastique I), (2006), L'Empire du livre. Pour une histoire du savoir scolastique (1200-1380), (La raison scolastique II), (2007), De vagues individus. La condition humaine dans la pensée scolastique, (La raison scolastique III), (2008). Théologie, science et censure au XIIIe siècle. Le cas de Jean Peckham (édition revue, 2008).

Biographies Contributeurs

Alain BOUREAU

  Alain Boureau est directeur d'études à l’EHESS, spécialiste d’histoire de la scolastique médiévale. Parmi ses ouvrages récents : En somme… Pour un usage analytique de la scolastique médiévale (2011), L’Errance des normes (2016) et une édition critique et bilingue des Questions disputées (six volumes parus aux Belles-Lettres depuis 2011) et des Quodlibets (trois volumes depuis 2015) de Richard de Mediavilla. Aux Belles Lettres, il dirige également avec Michel Desgranges la collection « Histoire » et avec Ruedi Imbach la « Bibliothèque scolastique ». 

Table des matières

1. UNE MAISON MOBILE
Lorette et Richard de Mediavilla
L'instant
De l'Orient vers l'Occident
Le mouvement rectiligne
L'image de Lorette

2. PORTRAIT D'UN INCONNU
Quelques traces et une œuvre massive
Les raisons du refoulement chronologique de Richard
Situer Richard en son temps

3. LA QUESTION DE LA PÉNITENCE. Pour une révision de la date de rédaction des Quodlibeta de Richard de Mediavilla (1)
La réitération de la confession
Richard de Mediavilla contre Henri de Gand
Nihilominus
Une position consensuelle ou partisane ?

4. LA FÈVE ET LA MEULE. Pour une révision de la date de rédaction des Quodlibeta de Richard de Mediavilla (2)
Une élaboration d'Henri de Gand (1292)
La reprise de Godefroid de Fontaines (1293)
Le détournement de Richard de Mediavilla (1295)

5. LE PRINCE NAPOLITAIN FACE AU DOCTEUR PICARD. Une expertise franciscaine
La négociation de Naples
La science de Louis
Louis et les échecs
Le prince et les juifs

6. RICHARD DE MEDIAVILLA, BONIFACE VIII ET LES CHOSES. Un examen franciscain de la souveraineté financière et fiscale
Mediavilla et la fiscalité des clercs
Deux options fiscales
Évacuer la saleté
Angaria : la participation libératrice chez Mediavilla
Les clercs en citoyens
La gestion de la fiscalité
Un siècle décimé
Les enjeux de Clericis laïcos (1296)

7. UN PARLEMENT FRANCISCAIN ?
Une réunion franciscaine ?
Un dossier de notes de synthèse
Maintenir une identité franciscaine (1) :
la pauvreté volontaire
Maintenir une identité franciscaine (2) :
scarification, sanctification et fascination
Contre l'idée de fascination
Retour à la fascination

CONCLUSION
Pourquoi la maison est-elle restée silencieuse ?
Une dévotion mariale en quête de récit
Questions de méthode

ANNEXES
Annexe 1. Originaux des textes de droit canonique commentés
Annexe 2. Problèmes d'édition des Quodlibeta : le colophon de Berlin
Annexe 3. Titres des questions quodlibétiques de Richard de Mediavilla
Annexe 4. Index des citations et références du texte du Quodlibet

Notes
Bibliographie
Index

Découvrez aussi

Théologie, science et censure au XIIIe siècle
La Religion de l'Etat
De Vagues individus
L'Evénement sans fin.
La Loi du royaume
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés