La Comédie courtisane / La Cortigiana

Feuilleter le livre

  • XC + 406 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 12.5 x 19.2 cm
  • Français, Italien
  • Bibliothèque italienne
  • N° dans la collection : 14
  • Parution :
  • CLIL : 3439
  • EAN13 : 9782251730158
  • Code distributeur : 27238
  • Export ONIX 3.0

La Comédie courtisane / La Cortigiana

Traduit par : Paul LARIVAILLE

Présentation

Ah, ah, ah ! Ô vous les éclats de rire, de grâce, laissez-moi parler ! Ah, ah, ah ! Je vous en prie ! Messire Callimaque, ah, ah ! Messire Callimaque aéré dans le moule et il a vomi corps et âme. Et on l'a rasé, habillé comme neuf, parfumé, et on lui a fait mille bricoles […] Et cet animal de maître André lui fait croire des choses qui feraient mentir l'Évangile ; et messire parle avec des mi et des si comme un Bergamasque et emploie des mots tels qu'un interprète n’y comprendrait rien. Mais si je voulais vous raconter point par point ce qu’il dit, il me faudrait la mémoire d’un monument ! Bref, il m’envoie chercher des massepains, et il veut des massepains de Sienne. Mais je vais aller faire quelque chose de plus important pour moi et il attendra, comme Noé le corbeau ! Ah, j’avais oublié : maître André a un miroir concave qui fait voir les hommes à l’envers, et quand ils sortiront des bains publics, ils veulent qu’il se regarde dedans, ce qui le mettra au désespoir. Mais restez-là et voyez vous-mêmes ; pour moi, je le mets là où je pense !

Paul Larivaille, l’un des grands spécialistes de l’Arétin, a été professeur de langue et littérature italiennes à l’Université de Paris X-Nanterre

Biographies Contributeurs

L' ARÉTIN

Poète sulfureux, satiriste redouté, il se fixa à Venise en 1527 après avoir perdu la protection du pape. Sa verve lui assura la fortune. Il est également l'auteur de pièces de théâtres majeures et de diverses œuvres pieuses.

Paul LARIVAILLE

Paul Larivaille, auteur d’ouvrages et de nombreux articles sur la civilisation et la littérature de la Renaissance italienne, seul ou en collaboration (avec Gérard Genot), a déjà traduit pour les Belles Lettres des œuvres de l’arétin, Machiavel, l’arioste, Folengo, Speroni, parmi les plus importantes du xvie siècle.

Table des matières

Introduction : De la scène de la cour à la Comédie courtisane

La question de la langue

L'idéologie de la comédie

Au commencement était Pasquino

Les « effervescences » d'humeur d’un courtisan manqué

Le mimétisme linguistique de Pasquino

Pasquino auteur comique

La « Comédie courtisane » de 1534 : une autre pièce pour un autre public

Entre refonte et réecriture

Bibliographie sommaire

1. Études en langue française sur l’Arétin

2. Éditions italiennes de la Cortigiana de 1525

3. Études sur la comédie de 1525

Chronologie sommaire de la vie de l’Arétin

Note philologique

L’établissement du texte

Divergences de lecture ou de transcription entre la présente édition et les trois premières

Critères de transcription

La traduction

Comédie de Pierre Arétin intitulée Comédie courtisane / Comedia di Pietro Aretino intitolata Cortigiana

Liste des personnages

Prologue Argument

Acte premier

Acte II

Acte III

Actes IV

Acte V

Notes

Index de la Comédie courtisane

Index de l’introduction, de la note philologique et des notes au texte

Découvrez aussi

Sur la Poétique, l'art et les artistes (Michel-Ange et Titien)
Le Maréchal / Il Marescalco, Le Philosophe / Il Filosofo
Ragionamenti. Tome I
Ragionamenti. Tome II
Facéties / Confabulationes
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés