La Guerre et l'Avenir

La Guerre et l'Avenir

L'Italie, la France et la Grande-Bretagne en guerre

Traduit par : Cecil GEORGE-BAZILE

Présentation

« Je suis un pacifiste extrême, je hais jouer au soldat. » En août 1916, à 50 ans, Herbert George Wells part pourtant faire « le tour du Front. » Comme la majorité des grands écrivains britanniques – Rudyard Kipling, Sir Arthur Conan Doyle, Ford Madox Ford –, il a répondu à l'appel du War Propaganda Bureau créé dans les premières semaines de la guerre et chargé de la manipulation de l'opinion. « Ainsi nous passons, la plupart du temps en automobiles qui bondissent sur les routes de la guerre, comme un nuage de témoins, chacun témoignant à sa propre manière », écrit-il dans La Guerre et l'Avenir, livre qui n’avait pas été réédité depuis sa première publication à la fin de 1916. Le périple guerrier du grand écrivain britannique débute par l’Italie et le terrible front de l’Isonzo avec ses âpres combats de montagnes. Puis c’est la France, dévastée, avec ses villages « qui ne sont plus que des déserts de trous d’obus. » Écrivain politique fasciné par le progrès technique, inventeur de la science fiction (La machine à remonter le temps, La Guerre des Mondes, L’homme invisible), H. G. Wells livre un récit de reporter de guerre où se mêlent portraits de guerriers, ravages des batailles, mais aussi armes futuristes et visions d’avenir sur l’organisation du monde, quand le fracas des armes aura cessé. Mais de ces pérégrinations sur les barrières de feu, de ce tour du front, Wells rapporte aussi des digressions étonnamment prémonitoires. Entre les lignes, c'est le siècle des génocides que cet auteur prolifique annonce.

Presse

...le visionnaire romancier "nous dévoile son intuition intime : la grande guerre recommencera".
La Libre Belgique - 19/09/2016

Considéré comme l'un des pères de la science-fiction avec quatre romans parus entre 1895 (La Machine a explorer le temps) et 1898 (La Guerre des mondes), Wells, qui se dit « pacifiste extrême », rejoint le War Propaganda Bureau créé à la fm de l'été 1914. [...] Tel un ethnologue, il en observe les effets et les combattants.
Le Figaro Histoire - 30/03/2017

Biographies Contributeurs

H.g. WELLS

Herbert George Wells, plus connu sous la signature H. G. Wells pour ses romans de science- fiction, fut également l'auteur de nombreux romans de satire sociale, d’œuvres de prospective, de réflexions politiques et sociales ainsi que d’ouvrages de vulgarisation touchant à la biologie, à l’histoire et aux questions sociales. 

Table des matières

Préface

La Disparition de l'Effigie

La Guerre en Italie (1er Août 1916)
I. — Le Front de l'Isonzo
II. — La guerre de Montagne
III. — Derrière le front

La Guerre Occidentale (Septembre 1916)
I. — Ruines
II. — Les degrés de la guerre
III. — Le paysage de guerre
IV. — De nouvelles armes pour des vieilles
V. — Les "tanks"

Ce que les gens pensent de la Guerre

I.— Pense-t-on réellement ?
II. — Le pacifiste accommodant et le « Consciencious Objector »
III. — La renaissance religieuse
IV. — L'énigme anglaise
V. — Les changements sociaux en marche
VI. — La fin de la guerre 
 

Découvrez aussi

Lettres aux deux amies
Tranchées
La Vie dans la tombe
Une Visite sur trois fronts
La France en guerre
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés