La Loi dans la pensée grecque
  • 268 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3643
  • EAN13 : 9782251441870
  • Code distributeur : 20378
  • Export ONIX 3.0
English version

La Loi dans la pensée grecque

Des origines à Aristote.

Présentation

« Les Grecs, toujours si jaloux de leur indépendance, ont toujours été fiers de proclamer leur obéissance aux lois. De fait, ils ne cherchaient pas à définir leurs droits et leurs libertés par rapport à la cité dont ils faisaient partie et à laquelle ils s'identifiaient: ils demandaient seulement que cette cité elle-même fût régie par une règle à elle et non point par un homme. La loi était ainsi le support et le garant de toute leur vie politique. (...)

Mais cette loi, dont ils étaient si fiers, n'assumait ce rôle à leurs yeux que parce qu'elle était leur Œuvre et tirait son pouvoir d'un consentement initial. Autrement dit, elle n'avait point de garant dont elle pût se réclamer: la loi grecque n'était pas, comme la loi juive par exemple, une loi révélée. Elle était née des conventions humaines et des coutumes. (...) Cette double circonstance devait susciter autour de la loi des réflexions des débats, des attaques et des justifications: ainsi s'explique pour une bonne part, le nombre et l'importance des textes grecs relatifs à la loi. En outre, la réflexion fut stimulée par le fait qu'à Athènes, au Y" siècle, avec l'épanouissement de la pensée critique et l'influence des sophistes, toutes les valeurs et toutes les notions furent analysées, définies, contestées, dans un élan intellectuel sans pareil. (...) L'idée de loi ne fait pas exception et la crise qu'elle connut aida très largement à en préciser les contours.

Cette crise, qui est capitale pour l'histoire de la cité grecque comme pour celle des doctrines politiques en général, constitue le sujet du présent ouvrage. »

].d.R.

Biographies Contributeurs

Jacqueline De ROMILLY

Jacqueline de Romilly occupait au Collège de France une chaire intitulée « La Grèce et la formation de la pensée morale et politique ». Elle a été la première femme professeur au Collège de France (1973), puis la première femme élue à l'Académie des inscriptions et belles lettres (1975). Spécialiste de la civilisation et de la langue grecques, elle est l'auteur de très nombreux ouvrages sur cette période, notamment sur l'historien Thucydide, le théâtre d'Eschyle et d'Euripide et la guerre du Péloponnèse.

Découvrez aussi

La Douceur dans la pensée grecque
La Crainte et l'angoisse dans le théâtre d'Eschyle
Histoire et raison chez Thucydide
Tragédies grecques au fil des ans
Patience, mon coeur !
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés