Au-delà de l'offre et de la demande

Au-delà de l'offre et de la demande

Présentation

Le titre ne doit pas tromper: dans la perspective de Wilhelm Röpke (1899-1966), l'un des chefs de file de l'influente école allemande de l'« ordolibéralisme » pendant les années 1935-1965, aller « au-delà de l'offre et de la demande » ne revient pas à dépasser et encore moins répudier l'économie de marché, mais à la réintégrer dans un lien social et un ordre moral aux connotations parfois très conservatrices. Et s'il récuse le laissez-faire utilitariste, l'auteur ne ménage pas davantage ses critiques à l'encontre de Keynes et surtout de l'État providence et du « socialisme fiscal » — accusés de conduire à un collectivisme liberticide et ruineux.

Donnant accès à la pensée parvenue à pleine maturation d'un néolibéral « social », cette réédition de la traduction de Jensseits von Angebot und Nachfrage (1958) jamais republiée depuis 1961 vient d'autant plus à son heure qu'elle éclaire le sens originel de l'idée d'« économie sociale de marché » (dont Röpke fut, avec Walter Eucken et Ludwig Erhard, le promoteur intellectuel) convoquée dans les récents débats sur la Constitution européenne puis ceux relatifs à la crise économique commencée en 2008.

Biographies Contributeurs

Wilhelm RÖPKE

Wilhelm Röpke (1899-1966), économiste allemand, est le père intellectuel de l'ordo-libéralisme et de l’« économie sociale de marché ».

Découvrez aussi

Nouveaux essais de philosophie, de science politique, d'économie et d'histoire des idées
Éthique de la redistribution
L'Économie politique et le socialisme (1849) suivi de Accord entre l'économie politique et la morale (1850)
L'Individualisme économique et social
Moyens économiques contre moyens politiques
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés