Le Latin mystique

Le Latin mystique

Les poètes de l'antiphonaire et la symbolique au Moyen Âge

Préface de : Joris-Karl HUYSMANS, Pierre LAURENS

Présentation

Non pas tant une anthologie qu'un sublimé de poésie spirituelle délicieusement décadente. Un « liseur » invétéré, un « créateur de valeurs » découvre dans les fleurs nouvelles germées de la décomposition de l'empire et simultanément de la langue et des normes classiques et arrosées par la foi chrétienne, des accents accordés aux aspirations de l'âme moderne malade d'infini et une écriture inédite, parente des recherches les plus exquises d'un Jules Laforgue ou d'un Albert Samain. Cet essai, qui fut une révélation pour Léon Bloy et Blaise Cendrars, reste encore aujourd'hui l'initiation la plus passionnante à la poésie religieuse de la latinité tardive et du Moyen Âge.

Presse

 ...on lit "le latin mystique" comme on visite une cathédrale gothique - dans l'attente du moment de grâce où la curiosité va céder sa place à la piété.
Témoignage chrétien - 04/03/2010

 C'est un livre culte que rééditent Les Belles Lettres.
le Figaro littéraire - 18/03/2010

 Ce livre-culte ayant été toutefois quelque peu oublié, sa réédition, dans la collection "Essais" des Belles Lettres, est une bonne nouvelle.
La Quinzaine littéraire - 16/05/2010

Biographies Contributeurs

Remy De GOURMONT

Remy de Gourmont (1858-1915) travailla à la Bibliothèque Nationale (1881) avant d'en être révoqué suite à un pamphlet anti-nationaliste (Le Joujou patriotique 1891). Figurant au nombre des fondateurs du Mercure de France auquel il collabora pendant 25 ans, il participa aussi aux revues Vogue (symboliste, 1886) et l’Ymagier (A. Jarry, 1899). Dans les littératures françaises, Remy de Gourmont est présenté comme l’un des tenants de l’école symboliste. Il est avant tout un éclectique : critique littéraire, romancier, journaliste, poète et dramaturge, Gourmont a laissé une œuvre importante.

Pierre LAURENS

Pierre Laurens, correspondant de l'Institut, professeur émérite à la Sorbonne où il a occupé la chaire de Littérature latine de la Renaissance, est l'auteur de nombreux ouvrages, dont : Anthologie grecque, Livre IX, deuxième partie, et X (1974 et 2011) ; Musæ reduces (1975) ; Baltasar Gracián, La Pointe ou l’Art du génie, trad. (1983) ; le Commentaire sur le Banquet de Platon de Marsile Ficin, éd. et trad. (2002) ; l’Africa de Pétrarque, éd. Et trad. (2006) ; Anthologie de la poésie lyrique latine de la Renaissance (2004) ; La dernière Muse latine, Douze lectures poétiques, de Claudien à la génération baroque (2008) ; L’âge de l’inscription (2010) ; L’Abeille dans l’ambre (1989, édition revue et augmentée 2012).

Découvrez aussi

L'Incognito
Apprendre à lire l'éternité dans l'œil des chats
L'Abeille dans l'ambre
Le Génie de la poésie anglaise
Poétique et critique dramatique
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés