Le Livre des Cérémonies. Tome I : Livre I et II
  • XXII + 750 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19.2 cm
  • Français, Grec ancien
  • Collection Byzantine
  • N° dans la collection : 6
  • Parution :
  • CLIL : 3386
  • EAN13 : 9782251322063
  • Code distributeur : 7211
  • Export ONIX 3.0

Le Livre des Cérémonies. Tome I : Livre I et II

Texte établi et traduit par : Albert VOGT

Présentation

Né en 905, Constantin était le fils de l'empereur Léon le sage et de sa maîtresse Zoé : l’Église n’ayant jamais accepté cette quatrième union du souverain, Constantin est d’abord considéré comme illégitime et ne gagne le titre de « porphyrogénète » (en grec « né dans la pourpre »), qui désigne les membres de la famille royale, que de haute lutte. S’il accède au titre d’empereur romain d’Orient en 913, il n’exerce réellement le pouvoir qu’à partir de 944. Plus habile dans sa politique intérieure qu’extérieure (il échoue contre les Arabes en Crète en 949), il fut aimé et respecté de son peuple jusqu’à sa mort en 959. Cet empereur raffiné et érudit consacre de longues heures à l’étude du protocole de la cour byzantine, d’où il tire Le Livre des Cérémonies, « traité et œuvre vraiment digne de l’activité impériale », ainsi qu’un traité de politique à l’usage de son fils.

Notre édition présente en deux volumes Le Livre des Cérémonies, assorti d’un commentaire fouillé. Écrit par l’empereur lui-même dans les coulisses du pouvoir, non loin de la fameuse chambre de porphyre ou naissaient les empereurs, Le Livre des Cérémonies rassemble les règles à suivre lors des grands événements, spirituels ou temporels, du protocole byzantin. Consignées pour les successeurs de l’empereur, ces coutumes n’ont rien d’accessoire, et participent à la conservation de la dynastie si bien que le texte est pour nous un témoignage inestimable. Le Livre I regroupe les cérémonies religieuses et propose notamment une étonnante description de la semaine pascale, tandis que le second est consacré aux activités profanes, telles que mariages, couronnements ou jeux gothiques. Chaque livre est suivi d’un tome entier réservé au commentaire, constituant une véritable somme sur le texte et son auteur. Dans ces pages le lecteur trouvera un aperçu haut en couleur des pompes et circonstances de la civilisation byzantine. L’ouvrage est en outre enrichi d’une carte et d’un index.

Table des matières

Livre I

Introduction

Préface

Chapitre 1. Ce qu'il faut observer lors de la procession à la Grande Eglise

Chapitre 2. Acclamations pour la fête de la Nativité

Chapitre 3. Fête des Lumières

Chapitre 4. Acclamations pour la fête de la Sainte Pâque

Chapitre 5. Acclamations pour le lundi après Pâques

Chapitre 6. Acclamations pour le dimanche après Pâques

Chapitre 7. Pour la fête de la Mésopentecôte

Chapitre 8. Pour la fête de l’Ascension

Chapitre 9. Pour la fête de la Pentecôte

Chapitre 10. Ce qu’il faut observer le lundi de Pâques

Chapitre 20 (11). Ce qu’il faut observer le mardi de Pâques

Chapitre 21 (12). Ce qu’il faut observer le mercredi après Pâques

Chapitre 22 (13). Concernant l’invitation du patriarche

Chapitre 23 (14). Ce qu’il faut observer le jeudi après Pâques

Chapitre 24 (15). Ce qu’il faut observer le vendredi après Pâques

Chapitre 25 (16). Ce qu’il faut observer le dimanche après Pâques

Chapitre 26 (17). Ce qu’il faut observer le mercredi de la Mésopentecôte

Chapitre 27 (18). Ce qu’il faut observer à la fête et à la sortie solennelle de la sainte Ascension

Chapitre 28 (19). Ce qu’il faut observer à la veille de la saint Elie et à ladite fête

Chapitre 29 (20). Au premier mai, dédicace de la « Néa »

Chapitre 30 (21). Ce qu’il faut observer à la fête de saint Démétrius

Chapitre 31 (22). Ce qu’il faut observer à la fête et au cortège de l’Elévation des précieux bois

Chapitre 33 (24). Ce qu’il faut observer à la fête et au cortège de la Sainte Naissance, selon la chair, du Christ

Chapitre 34 (25). Ce qu’il faut observer à la vigile des Saintes Lumières

Chapitre 35 (26).  Ce qu’il faut observer à la fête et au cortège des Lumières

Chapitre 36 (27). Ce qu’il faut observer à la fête et au cortège de l’Hypapante

Chapitre 37 (28). Ce qu’il faut observer à la fête de l’Orthodoxie

Chapitre 38 (29). Ce qu’il faut observer le dimanche de la troisième semaine de Carème

Chapitre 39 (30). Ce qu’il faut observer s’il arrive que la fête de l’Annonciation tombe le dimanche de la troisième semaine de Carème

Chapitre 40 (31). Ce qu’il faut observer à la Vigile des Rameaux

Chapitre 41 (32). Ce qu’il faut observer au jour et au cortège des Rameaux

Chapitre 42 (33). Ce qu’il faut observer le saint et grand Jeudi

Chapitre 43 (34). Ce qu’il faut observer le grand Vendredi

Chapitre 44 (35). Ce qu’il faut observer le saint et grand Samedi

Chapitre 45 (36). Ce qu’il faut observer au cortège de l’Union de l’Eglise

Chapitre 46 (37). Il faut savoir comment les souverains s’habillent aux fêtes et aux cortèges

Notes complémentaires

Livre II

Préface

Chapitre 47 (38). Ce qu’il faut observer au couronnement d’un empereur
a) Acclamations des dèmes pour le couronnement d’un empereur

Chapitre 48 (39). Ce qu’il faut observer au couronnement nuptial d’un empereur
a) Acclamations en l’honneur de l’Augusta

Chapitre 49 (40). Ce qu’il faut observer au couronnement d’une Augusta
a) Acclamations des dèmes au couronnement d’une Augusta
b) Acclamations en l’honneur des empereurs

Chapitre 50 (41). Ce qu’il faut observer au couronnement et au mariage d’une Augusta

Chapitre 51 (42). Acclamations des dèmes quand est né un enfant porphyrogénète

Chapitre 52 (43). Ce qu’il faut observer à la promotion d’un césar
a) Acclamations des dèmes à la promotion d’un césar

Chapitre 53 (44). Ce qu’il faut observer à la promotion d’un nobilissime
a) Acclamations des dèmes à la promotion d’un nobilissime

Chapitre 54 (45). Ce qu’il faut observer à la promotion d’un curopalate

Chapitre 55 (46). Ce qu’il faut observer à la promotion d’un magistrat quand l’empereur désire l’élever lors d’une sortie solennelle à la Grande Eglise
a) Ce qu’il faut observer à la promotion d’un magistrat quand l’empereur désire l’élever un dimanche ordinaire

Chapitre 56 (47). Ce qu’il faut observer à la promotion d’un patrice, sénateur et stratège

Chapitre 57 (48). Ce qu’il faut observer à la promotion des patrices
a) Acclamations des dèmes à une promotion des patrices

Chapitre 58 (49). Ce qu’il faut observer à la promotion des proconsuls

Chapitre 59 (50). Ce qu’il faut observer à la promotion d’une patricienne à ceinture

Chapitre 60 (51). Ce qu’il faut observer à la promotion d’un préposite

Chapitre 61 (52). Ce qu’il faut observer à la promotion d’un éparque
(53). a) Acclamations des dèmes à la promotion d’un éparque

Chapitre 62 (54). Ce qu’il faut observer à la promotion de questeur

Chapitre 63 (55). Ce qu’il faut observer à la promotion de démarque

Chapitre 64 (55). Ce qu’il faut observer si l’empereur ordonne de promouvoir deux démarques en même temps

Chapitre 65 (56). Ce qu’il faut observer à une promotion d’un second

Chapitre 66 (57). Ce qu’il faut observer à une promotion d’assesseurs et de logothètes

Chapitre 67 (58). A la promotion d’un chef de bureaux

Chapitre 68 (59). Ce qu’il faut observer lorsqu’un spatharocandidat est sur le point de devenir protospathaire

Chapitre 69 (60). Sépulture des empereurs

Chapitre 70 (61). Ce qu’il faut observer lorsqu’on célèbre chaque année le jour de naissance de l’empereur

Chapitre 71 (62). Ce qu’il faut observer la veille d’une réception

Chapitre 72 (63). Ce qu’il faut observer, le lendemain, à la réception

Chapitre 73 (64). Ce qu’il faut observer lors de la réception de l’hippodrome d’or, le lundi après le dimanche de Pâques

Chapitre 74 (65). Ce qu’il faut observer au ballet, c’est-à-dire au dîner (de fête de l’empereur)

Chapitre 75 (66). Ce qu’il faut observer lorsqu’une réception a lieu dans la phiale secrète du Triconque parce que c’est en hiver et qu’il y a des vents violents qui ne permettent pas que la réception ait lieu dans les phiales habituelles

Chapitre 76 (67). Du rang et du lieu de tous les dignitaires qui remplissent une fonction en chaque réception dans les grandes phiales

Chapitre 77 (68). De l’hippodrome d’or et des choses qui s’y font
a) Sur la course hippique de l’après-midi

Chapitre 78 (69). Ce qu’il faut observer lorsqu’une course hippique a lieu selon le calendrier établi
a) De l’urne. Comment il faut l’agiter
b) Acclamations lors de la victoire des cochers
c) Ce qu’il faut accomplir lorsque les courses ont lieu l’après-midi
d) Ce qu’il faut accomplir lorsque le micropanite va être promu factionnaire
e) Acclamations quand un cocher est constitué second
f) Ce qu’il faut observer lorsque le bigarios reçoit la ceinture
g) Acclamations quand les vainqueurs reçoivent les honneurs du triomphe de l’Hippodrome
h) Acclamations à l’occasion de la défaite et de la mort d’un chef émir à la guerre
i) Sur un cheval de la première course écarté de course et comment il faut le remplacer
j) Du toporète
k) De l’intervention (diversion)
l) Des partages
m) Ce que doit observer un cocher durant la course
n) Pour suspendre ou dépendre (le drapeau)
o) D’un cheval fourbu
p) De l’épreuve

Chapitre 79 (70). Au mois de mai, le 11, la course hippique en l’honneur de l’anniversaire de cette Ville impériale gardée de Dieu et capitale de l’Empire a lieu ainsi
a) Ce qu’il faut accomplir la veille du concours hippique (dit) Lachanicos (ou des légumes), c’est-à-dire (du concours hippique) pour l’anniversaire de naissance de cette Ville impériale gardée de Dieu

Chapitre 80 (71). Ce qu’il faut observer lorsqu’a lieu la course aux flambeaux
a) Sur la dite course et comment il faut faire tourner l’urne
b) Des biges. Comment il faut les organiser
c) Acclamations après la victoire dans ladite course
d) Acclamations lorsque les coureurs d’une seule faction courent ensuite après la course
e) Acclamations au départ des coureurs
f) Acclamations lorsque l’on fait tourner l’urne pour des courses pédestres
g) Acclamations lorsque le mapparios agit dans les courses pédestres
h) Acclamations lorsque le champion et son second sont sur le point de recevoir les prix

Chapitre 81 (72). Du Vœu et comment il doit être célébré

Chapitre 82 (73). De la course hippique du Carnaval dite Lupercales
a) Acclamations des dèmes pour la course du Carnaval

Chapitre 83 (74). Acclamations chantées en latin par les chanceliers du questeur lors des cortèges solennels des souverains se rendant à la Grande Eglise

Chapitre 84 (75). Liste des acclamations dites par les hérauts à la table des Dix-neuf Lits.

Chapitre 85 (76). Acclamations lancées ensemble, le matin, par l’armée

Chapitre 86 (77). Acclamations dites par l’armée lorsque l’autocrator fête des victoires contre les ennemis, ou qu’est donnée à l’armée une distribution de vivres, soit quelque autre distribution impériale. Les mêmes acclamations sont dites en audience solennelle.

Chapitre 87 (78). Ce qu’il faut observer au jour de la vendange lors de la sortie solennelle à Hiéria

Chapitre 88 (79). Acclamations chantées en l’honneur de l’éparque, le dimanche des Rameaux, lorsqu’il se rend au sanctuaire du saint martyr Romain

Chapitre 89 (80). Ce qu’il faut observer en l’honneur du démarque le troisième jour de Galilée

Chapitre 90 (81). Ce qu’il faut observer lorsqu’une nouvelle fiancée est conduite chez son fiancé

Chapitre 91 (82). Ce qu’il faut observer lors du mariage

Chapitre 92 (83) Ce qu’il faut observer au repas des Dix-neuf Lits, au (jeu) dit gothique

Notes complémentaires

 

 

Découvrez aussi

Le Livre des Cérémonies. Tome II : Commentaire du Livre I
Alexiade. Tome II : Livres V-X
Chronographie ou Histoire d'un siècle de Byzance (976-1077). Tome I : Livres I-VI
Alexiade. Tome III : Livres XI-XV. Index
Alexiade. Tome I : Livres I-IV
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés