Le Livre du régime politique
  • 268 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • Sagesses médiévales
  • N° dans la collection : 11
  • Parution :
  • CLIL : 3128
  • EAN13 : 9782251181141
  • Code distributeur : 44680
  • Export ONIX 3.0

Le Livre du régime politique

Traduit et commenté par : Philippe VALLAT

Présentation

Farabi (ob. 950), philosophe persan originaire des confins des mondes persan et truc (Transoxiane), vient s'établir à Bagdad vers la fin du IXe siècle. Il s'y convertit à la philosophie comme on entre en religion. Il quitte Bagdad en 942 pour s'établir la même année à Damas où il meurt huit ans plus tard. C'est là qu'il met le point final au Régime politique qui est son testament philosophique. Ce traité condense toute sa compréhension de Platon, d'Aristote et de la tradition philosophique tardo-antique. Il y livre en outre la clé d'interprétation de son Œuvre la plus fameuse, La cité vertueuse, dont le Régime politique approfondit les thèmes centraux. On y découvre deux aspects complémentaires de la politique telle qu'il la concevait. Tout d'abord, la politique, pour être philosophique, se doit de faire de la métaphysique son infrastructure. Il faut partir d'une conception définie du monde et de ses principes pour savoir que la destination de l'homme passe nécessairement par la cité. De plus, la politique comme science a une finalité pratique: critiquer jusque dans ses fondements les régimes et les religions corrompus de son époque. Le traité est à cet égard un document unique dans l'histoire de la falsafa: un philosophe arabophone adresse à la postérité son jugement sur la civilisation arabo-islamique des IXe et Xe siècles.

Philippe Vallat, historien de la philosophie arabe, ancien boursier de la Fondation Humboldt et de l'Institut français du Proche-Orient (IFPO Damas), est membre associé du Laboratoire d'Études sur les Monothéismes (LEM, UMR 8584, CNRS, Villejuif).

Presse

Oeuvre de synthèse, la dernière de Fârâbî, Le Régime politique offre ainsi une présentation systématique de toute la pensée du philosophe du Xe siècle, qui plaçait la politique au centre de sa réflexion.
Qantara - 01/01/2013

Biographies Contributeurs

AL FARABI

Farabi (ob. 950), philosophe persan originaire des confins des mondes persan et turc (Transoxiane), vient s'établir à Bagdad vers la fin du IXe siècle. Là, après avoir fréquenté quelque temps les théologiens muʿtazilites de la capitale, il rompt non seulement avec la théologie islamique, mais aussi, plus largement, avec l’idée qu’il pourrait exister un savoir authentique fondé sur des prémisses religieuses. Il devient alors l’élève des philosophes péripatéticiens chrétiens de Bagdad. Ses maîtres, comme ses disciples connus, sont tous chrétiens. Avec ses collègues, il devient l’un des premiers grands commentateurs d’Aristote en arabe. Mais son œuvre ne doit pas davantage au christianisme qu’à l’islam. Tout en l’adaptant, il fait sienne l’idéologie religieuse des derniers Hellènes et prétend qu’une religion doit être l’analogue, au niveau de l’opinion, de la philosophie théorétique. Elle ne peut donc être fondée que par un philosophe accompli.

Philippe VALLAT

Philippe Vallat, docteur en philosophie (Paris I, Panthéon-Sorbonne) et arabisant (INALCO, Egypte, Syrie), est ancien boursier de la Fondation Humboldt, ancien pensionnaire de l'Institut Français du Proche Orient (IFPO Damas) et chercheur associé du Laboratoire d’Etudes sur les Monothéismes (CNRS, Villejuif). Dans la même collection il a édité l’Epître sur l’intellect de Farabi (2012).

Table des matières

Introduction

1. Farabi

2. Le Régime politique

3. Le Régime politique dans son rapport à La Cité vertueuse

4. La métaphysique comme infrastructure du politique

5. Le Régime politique (arabe : pp. 86, 11-87, 4 104, 17-105, 21) comme clé de lecture de La Cité vertueuse

6. Le texte

Traduction

[Traité de l'Un]

[Les Causes secondes]

[Les corps célestes]

[Les étants possibles]

[Causalité conjointe du corps céleste et de l'Intellect agent]

[Causalité des corps célestes]

[Principes d'organisation des étants naturels]

[Coopération téléologique des étants naturels]

[Description générale des communautés humaines]

[Rôle des corps célestes dans l'apparition des nations]

[Rôle de l'Intellect agent]

[Génération de la volonté humaine]

[Le Bien absolu et son 'contraire relatif']

[Le bien et le mal naturels: la contingence du monde]

[Le bien et le mal à l'échelle de l'homme]

[Buts de l'existence humaine]

[La norme naturelle de l'humanité les intelligibles premiers]

[Principes de hiérarchisation des hommes dans la cité]

[Portrait du philosophe-roi et de qui lui en tient lieu]

[Traité de la félicité]

[Fonctionnement de la cité vertueuse: son homologie avec la structure scalaire de l'Univers]

[Buts de la cité vertueuse]

[Conditions générales d'instauration de la cité vertueuse]

[Théorie de l'imitation de la vérité philosophique: la religion vertueuse]

[Les cités viciées]

[Les "herbes folles"]

[La cité fondée en vue de l'acquisition du strict nécessaire]

[La cité oligarchique]

[La cité hédoniste]

[La cité timarchique]

[La cité tyrannique]

[La cité démocratique]

[Le critère des offices]

[Les cités à la constitutions déréglée]

[Les variétés d'herbe folle]

Index des notions et des termes techniques

Bibliographie

Découvrez aussi

Épître sur l'intellect
De la Théologie aux mathématiques
La Cause du vouloir suivi de l'objet de la jouissance
La Chasse de la sagesse
Être, essence et contingence
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés