Le Miroir.
  • 254 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 15 x 21.5 cm
  • Histoire
  • N° dans la collection : 31
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251380308
  • Code distributeur : 7965
  • Export ONIX 3.0

Le Miroir.

Naissance d'un genre littéraire.

Présentation

Objet précieux et richement décoré ou simple outil domestique, le miroir a toujours été étroitement associé à la galanterie, à la frivolité et à l'érotisme. L'image d’une femme tenant un miroir à la main symbolise souvent, dans l’art et la littérature, la séduction, et aussi la vanité, le fluctuant et l’illusoire. Mais depuis le Moyen Age, on rencontre aussi le miroir dans un contexte totalement différent: mot-clef dans les titres de livres, il désigne un nouveau genre littéraire qui est exclusivement édifiant au début, avant de devenir plus tard encyclopédique.

Comment est-on passé de l’un à l’autre? Pour répondre à cette question l’auteur remonte jusqu’à l’Antiquité classique, en prenant comme point de départ un texte particulièrement significatif de Sénèque. Ainsi il met au jour un vaste symbolisme qui se constitue pendant les premiers siècles de notre ère autour de l’idée de miroir et en relation avec l’usage concret de l’objet. Enrichi par l’apport du néoplatonisme, ce symbolisme trouve sa forme la plus riche et la plus étendue dans l’œuvre de Saint-Augustin, mais ensuite il disparaît dans le naufrage de la civilisation antique. On aurait pu le croire disparu pour toujours, mais, dans la première moitié du XIIe siècle, il réapparaît d’une façon assez inattendue dans une œuvre importante et méconnue, Le Miroir des vierges. Si ce premier « miroir » vraiment original est une œuvre isolée, il a intéressé l’ordre de saint Bernard qui l’a activement diffusée. Cette résurrection du symbolisme inaugure un genre littéraire promis à un riche avenir.

Einar Már Jónsson est maître de conférences à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV).

Biographies Contributeurs

EINAR MAR JONSSON

Maître de conférences en langues et civilisation scandinaves à l'Université de Paris IV-Sorbonne, Département d'études nordiques, UFR d'études germaniques (en 2004)

Table des matières

Introduction

Première partie : Le symbolisme catoptrique

I. Le miroir dans l'Antiquité

II. Le symbolisme des deux fonctions du miroir

III. La première synthèse

IV. La deuxième synthèse: Erôs et agapè

V. Le résultat de l’évolution antique

VI.La dispersion du symbolisme catoptrique au Moyen Âge

Deuxième partie : L'émergence d'un genre littéraire

VII. Un nouveau départ

VIII. Les titres recherchés d’Honorius Augustodunensis

IX. Miroir des vierges

X. La « troisième synthèse »

XI. La diffusion des deux « miroirs »

La suite de l'histoire

Notes

Index

Carte

Illustrations hors texte

Découvrez aussi

L'Excentricité académique
Les Grammairiens lascifs
Public et littérature en France au XVIIe siècle
Faussaires et critiques
Tradition et critique des textes grecs
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés