Le Sentier forestier et autres nouvelles

Feuilleter le livre

  • XXV + 200 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 12 x 19 cm
  • Bibliothèque allemande
  • N° dans la collection : 10
  • Parution :
  • CLIL : 3621
  • EAN13 : 9782251830100
  • Code distributeur : 48811
  • Export ONIX 3.0

Le Sentier forestier et autres nouvelles

Traduit par : Fabienne JOURDAN, Nicolas MOUTIN

Présentation

Seules les montagnes demeurent dans leur ancienne beauté et magnificence. Leurs sommets brilleront même quand notre génération et d'autres auront disparu, comme ils brillaient au temps où les Romains passèrent dans leurs vallées, puis les Germains, les Huns et beaucoup d’autres encore. Elles verseront de la joie et une douce tristesse dans le coeur de bien d’autres quand ils les contempleront, jusqu’à ce qu’ils aient disparu eux aussi, ainsi que, peut-être, cette belle et bienveillante terre qui nous semble aujourd’hui pourtant avoir des fondements si solides et être bâtie pour des éternités.
Le Sceau des Anciens

Souvent pris à tort pour un pâle représentant du Biedermeier, Adalbert Stifter (1805-1868) est pourtant considéré par Nietzsche comme un des meilleurs prosateurs de langue allemande. Connu d’abord en France pour son grand roman intitulé L’Arrière-Saison (1857), il est aussi l’auteur de nombreuses nouvelles rassemblées sous le titre d’Études (1850). Le présent volume en propose trois : Le Sentier forestier (1844), Le Sceau des Anciens (1844) et Le Sapin aux inscriptions (1843). L’auteur y peint des personnages que la nature transforme et propose une sagesse visant à faire accepter à l’homme sa juste place dans le monde en même temps que sa finitude.

Presse

Le Sentier forestier (...) est plus humoristique que la moyenne des textes de l'auteur...
Libération - 30/10/2014

Conçue comme un lent parcours initiatique, cette nouvelle, qui ouvre le recueil et lui donne son nom, est une véritable leçon de peinture.
Le Monde des Livres - 31/10/2014

... un élixir de romantisme qui fait plaisir à lire...
Le Télégramme - 11/01/2015

Biographies Contributeurs

Adalbert STIFTER

Adalbert Stifter (1805-1868) est à la prose ce que Franz Grillparzer est au théâtre : le père d'une littérature spécifiquement autrichienne. Né à Oberplan, aujourd’hui République tchèque, en 1805, il demeura toujours attaché aux paysages de son enfance et de sa maturité. Stifter se consacra d’abord au genre de la nouvelle, publiant deux recueils, Études (Studien) en 1850, et Pierres de couleur (Bunte Steine) en 1852. Pédagogue dans l’âme, il mena de front ses activités d’écrivain et d’inspecteur des écoles à Linz en Haute-Autriche où il s’était établi après s’être détourné de la Révolution de 1848. Son roman L’Arrière-saison (Der Nachsommer, 1857) marque l’apogée de son art. Sa dernière grande œuvre, la vaste fresque historique Witiko, date de 1865. Les deuils et la maladie, qui assombrirent la fin de sa vie, le poussèrent à se donner la mort en janvier 1868.

Fabienne JOURDAN

Agrégée de lettres classiques et docteur en histoire de la philosophie, Fabienne Jourdan a enseigné la langue, la littérature et la philosophie grecques anciennes aux universités Paris-I-Sorbonne et Paris-X-Nanterre (2002-2007). Les bourses Lavoisier (ministère des Affaires européennes) et Humboldt (Allemagne) lui ont été accordées pour mener ses recherches en patristique et philosophie grecques en Allemagne, où elle a aussi étudié l'hébreu biblique. Elle est actuellement chargée de recherches au CNRS (Centre Lenain-de-Tillemont, Paris-IV-Sorbonne) et passera l’année universitaire 2010-2011 à l’université de Göttingen en tant que chercheur invité du Lichtenberg-Kolleg. Elle est l’auteur d'une traduction commentée du Papyrus de Derveni (Les Belles Lettres, 2003), d’articles sur l’usage des mythes d’Orphée et de Dionysos dans le platonisme et la littérature chrétienne et de Orphée et les chrétiens, I, Du repoussoir au préfigurateur du Christ (Les Belles Lettres, 2010).

Nicolas MOUTIN

Nicolas Moutin est professeur en lycée.

Table des matières

« Stifter – unser Land »

Note biographique et bibliographie

Le Sentier forestier

Le Sceau des Anciens
1. La maison du versant
2. L'église Saint-Pierre
3. La marionnettes aux tilleuls
4. Le château aux chênes

Le Sapin aux inscriptions
1. Le petit arbre gris
2. La coupe aux mille aspects
3. La forêt verte
4. L'arbre sombre

Découvrez aussi

Les Elixirs du diable
Ma vie
Écrits sur le théâtre
Poèmes
Cécile
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés