Les Dionysiaques. Tome XI : Chants XXXIII-XXXIV

Les Dionysiaques. Tome XI : Chants XXXIII-XXXIV

Texte établi et traduit par : Bernard GERLAUD

Présentation

Si le poète des Dionysiaques affectionne particulièrement la veine guerrière, il ne néglige pas pour autant la poésie amoureuse. En effet, l'essentiel des chants XXXIII à XXXV est consacré aux amours contrariées de Morrheus, l’ « Achille indien » et de Chalcomédé, la « Bacchante au cœur d’airain ». Dionysos est parti à la conquête des Indes, pays des confins et limite du monde pour les Grecs. A sa suite, une armée féerique, faite de Bacchantes et de Ménades en furie, affronte sans relâche les soldats indiens. Parmi eux, Morrheus, chef glorieux dont le poète réalise une véritable aristie, comme le fit jadis Homère pour Achille et Diomède. Mais le valeureux guerrier est vaincu par une flèche à la blessure incurable, celle d’Amour. Nonnos mêle à merveille poésie érotique et guerrière dans ce récit original qui tient autant du roman grec tel que nous le connaissons, par exemple, chez Achille Tatius, que de la poésie épique la plus pure.

Notre édition, qui poursuit le long travail de publication des Dionysiaques, rassemble en un volume les chants XXXIII et XXXIV. La liste des éditions ainsi que des ouvrages cités est donnée au début du volume, qui contient en outre une étude détaillée des amours de Morrheus et de Chalcomédé. Les sources possibles de l’épisode sont proposées, tandis que les parallèles avec le roman grec sont longuement discutés. Un plan général est fourni et assorti de judicieuses pistes de lecture. Chaque chant est précédé d’une notice qui lui est propre ainsi que d’un sommaire permettant de circuler aisément dans le poème. Des notes accompagnent la lecture et sont développées, en fin d’ouvrage, par des notes complémentaires. Trois études, « les jeux de l’amour », le « racisme » de Nonnos et « de la virginité des Bacchantes » sont données en appendice, ainsi qu’un Index Rerum notabilium en français et en grec.

Texte établi et traduit par Bernard Gerlaud.

Biographies Contributeurs

NONNOS DE PANOPOLIS

A vécu vers le début du Vè s. à Panopolis en Egypte ; Auteur de poèmes et d'une paraphase de l'Evangile de Jean

Bernard GERLAUD

Agrégé de lettres ; Professeur de 1e supérieure au lycée Jeanne d'Arc de Rouen (en 1986)

Découvrez aussi

Les Dionysiaques. Tome VIII : Chants XX-XXIV
Les Dionysiaques. Tome XIV : Chants XXXVIII-XL
Les Dionysiaques. Tome III : Chants VI-VIII
Les Dionysiaques. Tome VI : Chants XIV-XVII
Les Dionysiaques. Tome XVIII : Chant XLVIII
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés