Les Noces de l'analogique et du numérique

Feuilleter le livre

  • 298 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Traductologiques
  • N° dans la collection : 2
  • Parution :
  • CLIL : 3147
  • EAN13 : 9782251700021
  • Code distributeur : 47006
  • Export ONIX 3.0

Les Noces de l'analogique et du numérique

De la traduction pragmatique

Présentation

La traduction pragmatique regroupe toute forme de traduction ayant une visée de communication. Son cœur est la traduction technique, et sa rencontre avec les outils informatiques a engendré une grande variété de métiers, eux-mêmes au carrefour des modes de pensée analogiques et des sujets et techniques numériques. Qui veut comprendre cet univers en pleine expansion, en mesurer les enjeux, s'y former et y préparer les étudiants doit cartographier ces apports pour les concilier au mieux. D’où quelques questions simples : quelle est la place du traducteur dans la chaîne de communication ? À quoi peut servir la terminologie, et comment en user intelligemment ? À quelles conditions et comment manier utilement la rhétorique ? Comment passer avec agilité d’un domaine de spécialité à un autre ? Cet ouvrage propose ainsi une vision globale et contemporaine d’une profession encore mal connue, souvent considérée avec naïveté et qui doit trouver en elle-même ses principes théoriques. Ce parcours s’appuie sur un grand nombre d’exemples tirés de l’expérience et détaillés, ainsi que sur un principe fondamental : dans un monde où traduction et traducteurs sont de plus en plus indispensables, les compétences essentielles des traducteurs se distinguent de celles des auteurs de leurs textes. L’effet produit sur le destinataire doit être le même ; les moyens employés pour y parvenir sont spécifiques.

Diplômé de l’ESIT, Nicolas Froeliger est fondateur de la société de traducteurs Architexte, dans laquelle il a exercé pendant dix-sept ans, avant de rejoindre l’université Paris Diderot (Paris 7), où il codirige le master professionnel ILTS (Industrie de la langue et traduction spécialisée).

Biographies Contributeurs

Nicolas FROELIGER

  Diplômé de l'ESIT, Nicolas Froeliger est fondateur de la société de traducteurs Architexte, dans laquelle il a exercé pendant 17 ans, avant de rejoindre l’Université Paris Diderot (Paris 7), où il codirige le master professionnel ILTS (Industrie de la langue et traduction spécialisée).

Table des matières

Préface de Jean-René Ladmiral

Avant-propos

Introduction : Des principes simples pour un sujet moins simple               

Approche analogique et démarche scientifique    

Une composante analogique 

Un large investissement numérique dans les processus

Les sujets techniques sont emblématiques de la traduction pragmatique           

La traduction pragmatique n'est ni la traduction littéraire ni la traduction générale        

La traduction pragmatique est emblématique des métiers de la traduction        

Notre ambition      

Quelques précisions terminologiques   

 

Chapitre 1.            Des différentiels de savoirs en traduction        

I. L'auteur, ou le confort de la certitude

II. Le destinataire, ou l'attente ciblée     

III. Le client, ou les drames de l'incommunicabilité             

IV. Le traducteur, ou la crédulité obligée              

 

Chapitre 2.            Endiguer l'incertain par l'empirique

I. Identifier la situation de communication            

II. Objectiver le référent        

III. Évaluer la cohérence de l'original   

IV. Mettre en balance langue et référent

V. Au-delà de la langue : une affaire de sémiotique             

 

Chapitre 3.            Quand la terminologie prend le relais de l’empirisme    

I. Une mosaïque de connaissances ponctuelles     

II. Réticuler ses connaissances              

1. Mise en ordre par les catégories      

2. Mise en ordre spatiale et temporelle

III. Construire des arborescences et opérer des synthèses radicales     

 

Chapitre 4.            La terminologie contre le terminologisme        

I. L’arbre terminologique peut cacher la forêt textuelle         

II. Priorité aux relations entre les éléments de sens              

III. Mettre au jour l’implicite 

IV. Doser le respect des équivalences terme à terme            

V. Le problème de la quasi-terminologie              

VI. Traduire par le vide         

 

Chapitre 5.            La tentation rhétorique      

I. On peut certes traduire sans comprendre           

II. On peut certes écrire sur ce qu’on ignore         

III. Les traducteurs sont aussi des rhétoriciens     

IV. Toute écriture opère un déplacement vers la forme        

Chapitre 6.            La rhétorique, néanmoins  

I. Une rhétorique pour convaincre le lecteur         

1. Le passif et ses dilemmes  

2. Le raisonnement inductif et sa stylisation         

3. Raboter par l’absurde      

4. Reconfigurer les éléments du raisonnement     

II. Éloge de l’inaperçu           

 

Chapitre 7.            Dépasser la rhétorique : la systémique

I. De la difficulté d’emprunter les voies physiques et mathématiques  

II. La systémique : boucler des savoirs apparemment hétérogènes      

1. Principes généraux et application à la traduction            

2. Circuler d’un domaine à un autre    

3. Réexprimer à partir de traits structuraux        

4. Visualiser          

III. Le texte aussi est un système          

IV. La révision, activité systémique par excellence              

V. Des limites de la systémique

1. La systémique n'est pas le symbolisme            

2. Le problème de la valeur  

Chapitre 8.            Vous avez dit pragmatique ?             

I. Une heureuse confusion    

1. Du mot pragmatique en traduction et en traductologie   

2. La pragmatique en linguistique, ou bien au-delà ?          

3. Le pragmatisme en philosophie        

4. Et tout simplement…         

II.            Concrètement         

1. Le sens compte  

2. On s’adresse à un public

a. Améliorer l’expression

b. Se positionner par rapport au référent               

3. Se servir du référent comme variable de contrôle            

4. L’unité de sens, c'est le texte

 

Conclusion : La rigueur du charpentier et celle du géomètre       

Éloge de la méconnaissance 

De la traduction pragmatique aux métiers de la traduction

 

Index des noms cités           

Références bibliographiques             

 

 

Découvrez aussi

Sourcier ou cibliste
Le Bruissement des matins clairs
La Communication interculturelle
Interpréter pour traduire
Misère et splendeur de la traduction
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés