Mobilisation, sacrifice et citoyenneté.
  • 450 pages
  • Illustration(s) N&B, Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251444703
  • Code distributeur : 46530
  • Export ONIX 3.0

Mobilisation, sacrifice et citoyenneté.

Angleterre-France 1900-1918

Présentation

Ce livre propose une histoire urbaine comparée des mobilisations sociales en France et en Grande Bretagne pendant la Première Guerre mondiale. Il remet en cause le primat analytique de l'État-nation consolidé par l’histoire militaire britannique et, en France, par la controverse historiographique. Cette étude souligne ainsi la nécessité comme l’intérêt de penser la Grande Guerre en se portant en-deçà, au-delà, mais également à travers la nation. Cet ouvrage rejette l’antagonisme supposé des histoires sociales et culturelles du conflit, artificiellement invoqué dans les luttes propres au champ académique. Il s’efforce de donner toute leur place aux déterminants matériels, culturels et politiques des mobilisations du temps de guerre.

Ce livre replace l’expérience de guerre dans le temps long des processus de nationalisation et de modernisation en Europe. Il met en lumière l’émergence d’une véritable éthique des mobilisations et donne à voir les reconfigurations des citoyennetés provoquées par la guerre. Il suggère en dernier lieu une redéfinition des contours des États français et britannique en 1914-1918.

Pierre Purseigle est Docteur en Histoire. Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Lyon, ancien élève de l’Université de Californie à Berkeley et de Pembroke College, Oxford, il fut également pensionnaire de la Maison Française d’Oxford. Après avoir enseigné l’histoire contemporaine aux universités de Toulouse, Oxford, Birmingham, et à l’Institut d’Études Politiques de Paris, il est aujourd’hui Associate Professor in Modern European History à l’Université de Warwick et Marie Curie Research Fellow à Yale University et Trinity College, Dublin. Fondateur et président de la Société Internationale d’Étude de la Grande Guerre, il dirige également la revue First World War Studies.

Biographies Contributeurs

Pierre PURSEIGLE

Pierre Purseigle est docteur en histoire. Diplômé de l'Institut d’études politiques de Lyon, ancien élève de l’université de Californie à Berkeley et de Pembroke College, Oxford, il fut également boursier Lavoisier et pensionnaire de la Maison française d’Oxford. Après avoir enseigné l’histoire contemporaine à l’université de Toulouse, à Oxford, à l’Institut d’études politiques de Paris et à l'Université de Birmingham, il a récemment été élu Associate Professor à l'Université de Warwick (Royaume-Uni). Il est actuellement chargé de recherche (Marie Curie Research Fellow) à Yale University et Trinity College, Dublin. Fondateur et président de la Société internationale d’étude de la Grande Guerre, il dirige également la revue First World War Studies.

Table des matières

Remerciements

Introduction générale

 

Première partie. Entrer et s'installer en guerre

 

Chapitre 1 – Communautés locales et répertoires de mobilisation à l’approche de la Grande Guerre

Béziers et Northampton en 1914 : cohésion sociale et démocratie locale

Production dominante et société locale

Démocratie libérale et communauté locale

Cultures politiques locales et mouvements sociaux

The March of the Strike Brigade

Vers une topologie des mobilisations sociales

Face à la guerre : surprise, résignation et mobilisation militaire

 

Chapitre 2 – Identités locales et « cultures de guerre » : l’acculturation locale à la guerre

Appropriation des schémas nationaux de représentation

La guerre du Droit et de la Civilisation

La guerre moderne et le Barbare

Les relais locaux des cultures de guerre nationales

Les figures de la menace : les identités locales à l’épreuve de l’ennemi

Béziers, Bacchus et le raisin vainqueur

L’infériorité des puissances centrales : la preuve par la chaussure

Le soldat de la « Petite Patrie » : le fait militaire et les frontières du local

L’affaire du 15e corps d’armée : du local au régional

De Jérusalem au front occidental : Le Northampton Regiment

 

Deuxième partie. Les espaces de mobilisation sociale

 

Chapitre 3 – Espace public local et propagande de guerre

L’autonomie relative mais réelle des pouvoirs locaux

Mobilisation et conscription du verbe

Critique et mise à distance de la propagande

Les formes du discours

Les rituels civiques

Entre l’État et le marché : « trivialization » et mobilisation sociale

Northampton et l’affaire Gottschalk

Entrée en guerre et germanophobie

Les élites locales face aux fureurs patriotiques

 

Chapitre 4 – Communautés d’expérience et mobilisation sociale

La localité dans la nation en guerre

« Northampton et ses enfants soldats »

La République, ses soldats et leur « patrie » biterroise

Les (espaces de) sociabilité(s) à l’épreuve de la guerre

Fierté municipale (civic pride) et mobilisation sociale

Les communautés professionnelles

Les solidarités confessionnelles

Espaces de sociabilité et médiation du deuil

La mort et l’atelier

Les premières formulations de la mémoire collective locale

 

Troisième partie. Les dynamiques de la mobilisation sociale

 

Chapitre 5 – Une éthique des mobilisations locales

Langage et rapports sociaux du sacrifice

L’univers moral des cultures de guerre française et anglaise

Les rapports sociaux du sacrifice

Entre participation et victimisation : l’ambivalence des sociétés belligérantes

Normes et contrôle social du temps de guerre

Ambivalence de l’arrière

Entre victimisation et participation. La mobilisation sociale à l’épreuve de l’exil des réfugiés

Les réfugiés, incarnation paradigmatique de la culture de guerre

Du « rempart belge » au « Boche du Nord » : altérité et failles de la mobilisation

 

Chapitre 6 – Citoyennetés et mobilisation sociale du temps de guerre

L’Union sacrée et les logiques de la mobilisation sociale

L’unité du corps social : instrument de la mobilisation

La collaboration des pouvoirs

Conflits politiques, luttes, et mobilisation sociale

Service et représentation : Les citoyennetés problématiques du temps de guerre

Citoyenneté et participation politique à l’épreuve de la guerre

Belligérance et citoyenneté : l’effort de guerre et la représentation politique

La société civile et les contours locaux de l’État de guerre

Les redéfinitions du service public

Société civile et coercition légitime du temps de guerre : les cas des Local Military Tribunals

 

Conclusion générale

 

Bibliographie

Sources de l’iconographie

Index des notions

 

Découvrez aussi

1914-1919. Ceux qui protestaient
Une Visite sur trois fronts
La Vie dans la tombe
Les Soldats de l'Everest
Le Déluge. 1916-1931
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés