Mythanalyse de la Rome antique

Feuilleter le livre

  • 288 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 15 x 21.5 cm
  • 300 g
  • Vérité des mythes
  • N° dans la collection : 45
  • Parution :
  • CLIL : 3437
  • EAN13 : 9782251385709
  • Code distributeur : 51324
  • Export ONIX 3.0
English version

Mythanalyse de la Rome antique

Préface de : Paul VEYNE

Présentation

Relisons ici Virgile et Ovide : l'Énéide comme épopée initiatique des origines de Rome, et le poème mythologique des Métamorphoses. Au-delà de l’homme romain, Virgile et Ovide y parlent à chacun de nous : la mythologie est la terre natale de toutes les formes symboliques. Par delà vingt-deux siècles, nous nous sentons dans une fraternité avec les peurs, les joies et les désirs qui s’y expriment. Énée, confronté à l’incertitude du risque et à la certitude de l’amour, est l’archétype de chacun de nous essayant de construire son espace personnel. En tant qu’homo viator, il est à la fois guerrier, passeur et exilé ; et comme héros fondateur, il met en ordre le monde, à mesure qu’il progresse dans l’organisation de sa psyché. Comme le dit Paul Veyne dans sa préface à ce livre, nous y trouvons la « vérité profonde » de ces « structures privilégiées de l’imaginaire humain ».
Au-delà de ces fulgurances, c’est cet écho que Joël Thomas essaie de repérer plus généralement dans l’imaginaire des Latins, aussi bien pendant la période augustéenne que dans ses influences, en particulier dans la construction de l’Europe. Car, dans une forme de feed back, l’Énéide est à la fois la matrice et le reflet de la romanité ; et le phare de la romanité ne s’est pas éteint avec ses formes matérielles. L’Énéide inspirant La Divine Comédie, ou relue par la Créüside de Magda Szabo, Ovide revisité par David Malouf, ou Catulle modèle possible pour Le Bateau Ivre de Rimbaud : même lorsque ses formes transitoires ne sont plus, Roma Aeterna demeure, et « ce qui demeure, les poètes le fondent » (R.-M. Rilke).

Joël Thomas est professeur émérite de Langue et Littérature latines à l’Université de Perpignan-via Domitia. Spécialiste de Virgile et de la poésie augustéenne, mais aussi des méthodologies de l’imaginaire, il a publié de nombreux ouvrages dont Structures de l’imaginaire dans l’Énéide (Les Belles Lettres, 1981, rééd. 2015), Mythes et littératures (2002, rééd. 2012) et L’imaginaire de l’homme romain. Dualité et complexité (2006).

Biographies Contributeurs

Joël THOMAS

Joël Thomas est professeur émérite de Langue et Littérature latines à l'Université de Perpignan-via Domitia. Spécialiste de Virgile et de la poésie augustéenne, mais aussi des méthodologies de l’imaginaire, il a publié de nombreux ouvrages dont Structures de l’imaginaire dans l’Énéide (Les Belles Lettres, 1981, rééd. 2015), Mythes et littératures (2002, rééd. 2012) et L’imaginaire de l’homme romain. Dualité et complexité (2006). 

Paul VEYNE

Historien ; Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d'histoire de Rome (depuis 1976)

Table des matières

Préface

Introduction

L'apport de G. Durand

L'apport de la systémique

Première partie

MYTHOCRITIQUE DE LA ROME ANTIQUE : VIRGILE ET OVIDE REVISITÉS

Chapitre I – Quelques prismes de relecture

De la déchéance à l'échéance : figures de l’exil dans l’Énéide

L’exilé

Un exil fondateur

Le lien entre échéance et déchéance

Le mouvement de l’exil

Les deux visages de l’exil

L’eau et l’exil

Exil et complexité

Exil et civilisation

Le sentiment de l’exil chez Virgile et Ovide

L’exil d’Ovide

L’exil de Virgile

Le regard d’Ovide sur l’exil

Le regard de Virgile sur l’exil

Exil et perte de la vision

Le guerrier

Virgile, les Romains, et la guerre

Une perception instinctive

Une réflexion philosophique

Corps humilié et corps de transfiguration dans l’Énéide

Corps suppliciés et humiliés

Convulsions

Une ambiguïté signifiante

Le passeur. Le travail sur la mémoire

Les passeurs dans l’Énéide

Les saisons comme « passeuses »

Les animaux-passeurs

Les oiseaux

La truie

Le serpent

Les dauphins

Les gardiens du seuil

Cerbère

Charon

La Sibylle

Les dieux-passeurs

Mercure

Apollon, Vénus, Hercule

Vénus

Orphée

Janus

Mémoire individuelle et mémoire collective. Puer aeternus. Les figures de l’Enfant chez Virgile

Chez Virgile

Mémoire et travail d’écriture chez Virgile et Ovide

Deux exemples

L’écriture, comme alliance

Chapitre II – Élargissements comparatistes

Lumières, rythmes et couleurs, de l’Énéide à La Divine Comédie

Ombre et lumière

Couleurs

Rythmes

Dante

Rimbaud, lecteur de Catulle ? Le Phaselus, une source possible du Bateau ivre

Une relecture de l’Énéide : La Créüside de Magda Szabo

Une interprétation transgressive

La substitution des sexes

La dimension politique du récit

Ovide chez les Scythes, revisité par David Malouf

Ovide chez les Scythes : routes et déroutes

La Scythie de Malouf

Encore le Puer aeternus

Le chamanisme

Éclipses et résurgences

Deuxième partie

DE LA MYTHOCRITIQUE À LA MYTHANALYSE : L’IMAGINAIRE GRÉCO-ROMAIN

Chapitre III – Les mythes revisités par nos sciences contemporaines

Mythe et psychanalyse

Les limites d’une analyse freudienne

Le thème du regard

Limites d’une psychanalyse freudienne appliquée à l’Antiquité

Une lecture pertinente : l’analyse jungienne

Liance, déliance, reliance : avatars et émergence du héros

L’imaginaire héroïque de l’Énéide, comme reliance

L’action héroïque, comme renaissance

La phase de « germination » héroïque

Incertitude du risque et certitude de l’amour

Une « logique d’antagonismes »

Le lien entre la métamorphose de soi et la métamorphose du monde

La symbolique du tissage

Le rôle de la mémoire dans l’Énéide

Reliance et structures de l’imaginaire

Imaginaire et neurosciences. L’émergence du vivant : mythe et biologie

Le structuralisme de Cl. Lévi-Strauss

Les neurosciences

L’exaptation

Le lien avec les structures anthropologiques de l’imaginaire

Deux exemples

La mort, comme sculpture du vivant

L’architecture de la psyché : comment le cerveau fabrique l’esprit

Rituels et construction sociétale

Mythes

Mystiques

Chapitre IV – Le monde antique : un imaginaire de la complexité

La romanité comme métissage

Le récit fondateur, ou l’ordre de la mémoire

Le contexte historique, ou l’ordre de la respiration

La Rome antique et la construction de l’Europe

Les références à Rome, en Europe et aux États-Unis

Qu’est-ce qu’être un citoyen romain ?

Une civilisation de la tolérance et du pluralisme

La notion du temps

L’ humanitas

Conclusion

Bibliographie

 

Découvrez aussi

Le commencement est un dieu
Les Fluides d'Aristote
Colère, sexe, rire
Les Valkyries
Steve Jobs, figure mythique
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés