Nouvelles / Novelle. Tome I, Première partie I-XXVI

Feuilleter le livre

  • LXII + 814 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 12.5 x 19.2 cm
  • Français, Italien
  • Bibliothèque italienne
  • N° dans la collection : 1
  • Parution :
  • Première publication : 2008
  • CLIL : 3435
  • EAN13 : 9782251730257
  • Code distributeur : 33076
  • Export ONIX 3.0

Nouvelles / Novelle. Tome I, Première partie I-XXVI

Traduit par : Danielle ARON, Adelin Charles FIORATO, Michelle GODARD, Alain GODARD, Marie-José LEROY, Texte établi par : Delmo MAESTRI

Présentation

Or, comme aucune dame n'était présente à nos conversations, qui pût défendre la cause du sexe faible, et que nous étions tous naturellement portés à les accabler, ne trouvant pas d'autre raison, nous cherchions à imputer la faute de leurs erreurs à leur manque de cervelle. Mais si le monde changeait et que les femmes pouvaient avoir une bonne fois la baguette en main, si elles pouvaient s’adonner aux activités tant des lettres que des armes, dans lesquelles sans aucun doute nombreuses parmi elles excelleraient, malheur à nous ! Je crois bien qu’elles nous rendraient mille coups pour un, et davantage encore, et qu’elles nous voueraient quotidiennement à la quenouille, au fuseau, au rouet, et nous relègueraient à la cuisine tels des gâte-sauce ; et nous aurions sans doute la récompense méritée, étant donné que nous, souvent sans raison et au-delà de toute convenance, nous leur causons bien des torts et les traitons for cavalièrement. (Nouvelle 1, 9).

Adelin Charles Fiorato est professeur émérite et ancien directeur d’équipes de recherche à l’Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Ses articles, ouvrages et traductions portent principalement sur les rapports entre culture et société à la Renaissance.

Delmo Maestri a enseigné à l’Université de Turin, ainsi que dans d’autres établissements supérieurs du Piémont. Il a publié des travaux critiques et éditoriaux sur les œuvres narratives de M. Bandello, G. B. Gellli, Giraldi Cinzio, Firenzuola, et sur des auteurs modernes.

Biographies Contributeurs

Matteo BANDELLO

Il fut impliqué dans la vie politique de Milan, qu'il dut quitter en 1525. Suite à l’assassinat de son nouveau protecteur, César Fregoso (1541), il suivit sa veuve en Guyenne. En 1550, Henri II le nomma évêque d’Agen.

Adelin Charles FIORATO

Charles-Adelin Fiorato est professeur émérite de l'université Paris III (Sorbonne Nouvelle) et membre du Centre interuniversitaire de recherche sur la Renaissance. Outre les Poésies/ Rime de Michel Ange il participe dans la « Bibliothèque italienne » à l'édition et à la traduction des Novelle de Matteo Bandello dont deux volumes ont déjà été publiés (2008 et 2009).

Alain GODARD

Alain Godard, ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, professeur émérite, a enseigné à l’Université Stendhal-Grenoble-III. Ses travaux portent sur la littérature et la culture de la Renaissance italienne, particulièrement sur l’œuvre du Tasse et sur le théâtre pastoral.

Table des matières

Introduction, par Adelin Charles Fiorato

Une carrière mouvementée

Une autre manière d'écrire : la norme et l'écart

Un Décaméron démesuré et éclaté

Une narration aléatoire

L'organisation de désordre

Déguisement des sources et réécriture

Un langage réaliste et pluriel

Le succès européen du « Bandel »

Le texte et la traduction

Aperçu critique et bibliographique

Repères chronologiques

La première partie des nouvelles

Bandello aux sincères et bienveillants lecteurs

Bandello à la très illustre et docte héroïne, madame Ippolita Sforza Bentivoglio

            Nouvelle I : Buondelmonte Buondelmonti se fiance à une jeune fille, puis la quite pour en épouser une autre, et meurt assassiné

Bandello au très illustre et excellent seigneur monsieur Prospero Colonna, lieutenant général impérial en Italie

            Nouvelle II : Ariabarzan sénéchal du roi de Perse veut supplanter en courtoisie ce dernier ; et les divers accidents qui en résultent

Bandello au très humain seigneur monseigneur Lucio Scipione Atellano

            Nouvelle III : Méchant tour joué par une dame à un gentilhomme, et comment il le lui rend au double

Bandello à l'illustrissime et excellentissime dame Isabelle D'Este, marquise de Mantoue

            Nouvelle IV : La comtesse de Challant fait assassiner le comte de Masino et elle a la tête tranchée

Bandello au valeureux seigneur monsieur Francesco Acquaviva, marquis de Bitonto

            Nouvelle V : Combien adroitement Bindoccia berne son mari qui était devenu jaloux

Bandello au très valeureux seigneur, monsieur Cesare Fieramosca lieutenant de l'illustrissime seigneur Prospero Colonna

            Nouvelle VI : Le romain Porcellio s’amuse à berner le frère auquel il se confesse

Bandello à l’illustre dame, madame Camilla Gonzaga marquise de la Tripalda

            Nouvelle VII : Baudoin de Flandre enlève en mer Judith de France et en fait son épouse

Bandello à l’illustrissime et révérendissime monseigneur Pirro Gonzaga, cardinal

            Nouvelle VIII :  Giulia de Gazzuolo, après avoir été violée, se jette et se noie dans l’Oglio

Bandello au magnifique philosophe et poète messire Lancino Curzio

            Nouvelle IX : Un mari jaloux entend par l’intermédiaire d’un moine la confession de sa femme et il l’assassine

Bandello au magnifique et illustre messire Giovanni Battista Schiaffenato

            Nouvelle X : Mahomet, empereur des Turcs, tue cruellement une des ses femmes

Bandello au seigneur Vicenzo Atellano

            Nouvelle XI : Un sénateur, surprenant sa femme avec un amant, permet à ce dernier de s’enfuir, et sauve son honneur en même temps que celui de sa femme

Bandello au talentueux messire Pietro Barignano

            Nouvelle XII : Un Siennois trouve sa femme en flagrant délit d’adultère : il l’emmène hors de la ville et l’assassine

Bandello à la très vertueuse dame ; madame Camilla Scarampa et Guidobuona, salut

            Nouvelle XIII : Madame Camilla Scarampa, apprenant que son mari a eu la tête tranchée, meurt sur le champ

Bandello à monsieur Mario Equicola d’Olveto, salut

            Nouvelle XIV : Antonio Perillo, après maintes traverses, épouse son amante, et tous deux meurent frappés par la foudre la première nuit de leurs noces

Bandello au très savant Aldo Pio Manuzio, romain

            Nouvelle XV : Deux gentilshommes vénitiens se voient avec honneur trompés par leurs femmes

Bandello au valeureux seigneur monsieur Francesco Cantelmo, duc de Sora

            Nouvelle XVI : Un accident imprévu fait qu’un homme jouit d’une femme à laquelle il ne pensait plus

Bandello au très magnifique et savant messire Paris Ceresaro

            Nouvelle XVII : Lucrezia Vincentina, amoureuse de Bernardino Losco, couche avec lui et avec deux autres frères de Bernardino

Bandello à la divine florentine Violante Borromea, salu

            Nouvelle XVIII : L’empereur Othon III aime Gualdrada sans être aimé, et il la marie honorablement

Bandello au très illustre seigneur, le seigneur Geronimo Adorno, salut

            Nouvelle XIX : Deux Romaines, Faustina et Cornelia, après s’être prostituées, par ruse rentrent en grâce auprès de leurs maris

Bandello au très magnifique et docte messire Antonio de Pirro, salut

            Nouvelle XX : Galeazzo enlève une jeune fille à Padoue, puis, par jalousie, la tue et se tue lui-même

Bandello à l’illustrissime seigneur Sforza Bentivoglio

            Nouvelle XXI : Tour stupéfiant joué par une noble dame à deux barons du royaume de Hongrie

Bandello à la très magnifique et docte dame, madame Cecilia Gallerani, comtesse Bergamini, salut

            Nouvelle XXII : Le seigneur Scipione Atellano narre comment le seigneur Timbreo de Cardona, étant à Messine au service du roi Pierre d’Aragon, s’éprit de Fenicia Lionati, et les divers accidents que suscita la fortune avant qu’il ne la prît pour femme

Bandello à son très cher cousin, le magnifique messire Giacomo Francesco Bandello

            Nouvelle XXIII : Ruse d’une jeune fille amoureuse pour sauver son amant et duper sa nourrice

Bandello au valeureux seigneur Muzio Colonna, capitaine

            Nouvelle XXIV : Une femme, faussement accusée, et jetée en pâture aux lions est épargnée par eux et son accusateur dévoré

Bandello au très illustrissime seigneur Ludovico Tizzone, comte de Dessana

            Nouvelle XXV : Étonnant subterfuge d’un larron qui vole et berne le roi d’Égypte

Bandello au très courtois et magnifique seigneur comte Bartolomeo Ferraro, salut

            Nouvelle XXVI : Monsieur Antonio Bologna épouse la duchesse d’Amalfi et tous deux sont assassinés

Notes et commentaires

Découvrez aussi

Nouvelles / Novelle. Tome III, Deuxième partie VI-XXXVIII
Nouvelles / Novelle. Tome II, Première partie XXVII-LIX, Deuxième partie I-V
Novelle / Nouvelles Tome IV
La Comédie courtisane / La Cortigiana
La Mandragore / Mandragola
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés