Œuvres II

Feuilleter le livre

  • 736 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 13.2 x 19.7 cm
  • Le Goût des idées
  • N° dans la collection : 55
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251200569
  • Code distributeur : 52615
  • Export ONIX 3.0

Œuvres II

Le Coup d'État permanent ; Ma part de vérité ; Un socialisme du possible

Introduction de : Pierre-Emmanuel GUIGO, Georges SAUNIER, Jean VIGREUX

"Une oeuvre talentueuse et engagée."

Hadrien Mathoux (Marianne)

Présentation

Enfant du premier vingtième siècle, leader politique du second, François Mitterrand (1916-1996) fut un homme de culture. La littérature fut pour lui une passion, et il fera de l'écriture une activité de chaque instant. Arme politique tout autant que reflet d'une plume au style singulier, les textes mitterrandiens témoignent d’un homme et d’une époque. Il fallait les contextualiser pour offrir au lecteur d’aujourd’hui une analyse historique, ce à quoi cette édition des œuvres, fruit d’un travail de plusieurs années mené par une large équipe de spécialistes, s’attache.

Dans ce deuxième volume, se trouvent réunis :

Le Coup d’État permanent (1964)

« Entre de Gaulle et les républicains il y a d’abord, il y aura toujours le coup d’État. » Toute la thèse de François Mitterrand tient dans cette courte phrase. Avec ce livre de combat, Mitterrand franchit une nouvelle étape : en choisissant l’arme littéraire pour affronter le Général, il prend date avec l’Histoire, ayant l’intuition que son propre destin doit passer par une opposition irréductible au gaullisme, quitte à en caricaturer la présentation de façon à susciter le débat.

Ma part de vérité (1969)

Candidat à la Présidence de la République contre de Gaulle en 1965, puis leader de la Fédération de la Gauche Démocratique et Socialiste, François Mitterrand incarne une option bien définie : l’unité de la gauche, celle-là même dont l’abandon vient de se solder aux élections législatives du 1er juin par un échec retentissant. Après avoir donné les grandes étapes d’une autobiographie politique, Mitterrand livre sa « part de vérité » : il faut reconstruire cette gauche en miettes.

Un socialisme du possible (1971)

« Un socialisme du possible », maillon souvent ignoré, permet pourtant de comprendre le passage du François Mitterrand leader de l’Union de la Gauche au rénovateur du PS après Mai 1968. Marginalisé par ce mouvement spontané, il tente ici de se réapproprier une partie de l’effervescence intellectuelle du moment et trace la voie à l’union des socialistes puis de la gauche. Il entend montrer que la conciliation entre ce que l’on appellera plus tard la « deuxième gauche » et la tradition socialiste issue de la SFIO est nécessaire pour arriver au pouvoir.

Presse

Cette maîtrise de la rhétorique pamphlétaire (...) est l'un des nombreux plaisirs qu'offrent les deux premiers tomes, de ses œuvres.
Le Monde des Livres - 25/03/2016

Biographies Contributeurs

Pierre-Emmanuel GUIGO

PIERRE-EMMANUEL GUIGO est agrégé d'histoire et doctorant à Sciences Po. Il achève une thèse sur la communication de Michel Rocard. Ses travaux portent principalement sur l’histoire du socialisme et de la communication politique (qu’il enseigne à Sciences Po). Dernière publication : Le Chantre de l’opinion. La communication de Michel Rocard de 1974 à 1981, Paris, Ina Editions, 2013.  

Georges SAUNIER

GEORGES SAUNIER, maître de conférences associé à l'Université de Cergy-Pontoise et chargé de mission à l’Institut François Mitterrand. Historien des relations internationales, il a publié de nombreux articles sur l’intégration européenne durant les années Mitterrand ainsi que sur l’action politique de l’ancien président de la République. Dernière publication : en collaboration avec Philippe Vial, François Mitterrand. La France et sa défense. Paroles publiques d’un président, 1981-1995, Nouveau monde édition, 2015.

Jean VIGREUX

JEAN VIGREUX, professeur d'histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne, directeur adjoint de la MSH de Dijon est spécialiste d’histoire politique du XXe siècle. Parmi ses publications, on peut citer : Histoire de la France contemporaine. Tome 9, Croissance et contestations (1958-1981), coll. « L’Univers historique », Paris, Seuil, 2014, 476 p. ; Le Front populaire, Paris, PUF, 2011 (coll. QSJ ?), 124 p. ; Waldeck Rochet. Une biographie politique, Paris, La Dispute, 2000, 377 p. et co-dirigé avec Xavier Vigna (dir.), Huit semaines qui ébranlèrent la France, mai-juin 1968, Dijon, EUD, 306 p. ; avec Serge Wolikow,(dir.), Rouge et Rose. Deux siècles de socialisme européen, Dijon, EUD, 287 p.

Table des matières

Le coup d'État permanent (1965)

Introduction par Jean Vigreux

Première partie

Deuxième partie

Troisième partie

Conclusion

Ma part de vérité
De la rupture à l'unité (1969)

Introduction par Georges Saunier

Préface

Première partie. Fragments d’autobiographie pour une explication politique

Deuxième partie. La preuve par onze (millions de français)

Troisième partie. Tumultes, solitude

Quatrième partie. Le procès

Cinquième partie. Parti pris

Conclusion

Un socialisme du possible (1970)

Introduction par Pierre-Emmanuel Guigo

Première partie. Entretien avec François Mitterrand (Robert Fossaert et Jacques Julliard)

Deuxième partie. Le « contrat socialiste »

1. Pourquoi un « contrat socialiste » ?

2. Un contrat pour qui ?

3. Le socialisme du possible

Troisième partie. Ce qu’est la convention

Biographie

Index

Liste des collaborateurs

Découvrez aussi

Œuvres I
Œuvres III
Œuvres IV
L'Amérique
Mon Analyse avec Freud
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés