Œuvres morales. Tome VII, 2e partie : Traités 37-41

Œuvres morales. Tome VII, 2e partie : Traités 37-41

De l'amour des richesses - De la fausse honte - De l'envie et de la haine - Comment se louer soi-même sans exciter l'envie - Sur les délais de la justice divine

Texte établi et traduit par : Robert KLAERR, Yvonne VERNIÈRE

Présentation

Les vrais biens ne s'achètent pas

La richesse ne fait qu’accroitre le désir des richesses

La cupidité est la maladie de l’âme

La pauvreté est dans l’âme de l’avare

La cupidité s’accroit avec l’âge

Autre forme de cupidité encore plus odieuse

L’avare n’amasse même pas pour ses héritiers

La prodigalité ne vaut pas mieux

(...)

Biographies Contributeurs

PLUTARQUE

Biographe et philosophe grec, Plutarque (c. 45 – 125 ap. J-C.) nous a légué une œuvre importante, où la philosophie et la biographie occupent une place de choix. Nous possédons de lui les œuvres morales, un ensemble varié de traités et de dialogues consacrés à des questions de philosophie morale (d'où le titre de l’ensemble), mais aussi à des sujets littéraires, politiques, scientifiques, religieux. C’est aussi en moraliste que Plutarque s’est intéressé à la vie des hommes illustres: ses Vies parallèles sont un immense recueil de biographies de grands hommes de l’histoire, présentées presque toutes par paires (un Grec étant mis chaque fois en parallèle avec un Romain). D’une érudition prodigieuse, l’œuvre de Plutarque est un trésor de connaissances, de faits et d’idées. Dès l’Antiquité, elle a exercé une influence considérable, et parmi les très nombreux esprits que Plutarque a marqués on relève Shakespeare, Montaigne ou encore Rousseau. Au-delà de leur portée philosophique, ses œuvres sont une mine de renseignements pour tous ceux qui s’intéressent à la civilisation gréco-romaine.  

Robert KLAERR

Helléniste ; Agrégé de l'Université

Yvonne VERNIÈRE

Helléniste ; Professeur honoraire à l'Université de Lyon III

Table des matières

Avant-propos

 

Note sur la tradition manuscrite

Index siglorvm

Principales abréviations

 

37. DE L'AMOUR DES RICHESSES

Notice

 

DE L'AMOUR DES RICHESSES

Les vrais biens ne s'achètent pas

La richesse ne fait qu’accroitre le désir des richesses

La cupidité est la maladie de l’âme

La pauvreté est dans l’âme de l’avare

La cupidité s’accroit avec l’âge

Autre forme de cupidité encore plus odieuse

L’avare n’amasse même pas pour ses héritiers

La prodigalité ne vaut pas mieux

La plupart des hommes n’admirent que le superflu

La fausse richesse se donne en spectacle mais la vraie richesse est dans l’âme

 

38. DE LA FAUSSE HONTE

Notice

 

DE LA FAUSSE HONTE

La fausse honte est une forme excessive de la honte

Il faut supprimer la fausse honte sans porter atteinte  à la bonne

Effets désastreux de la fausse honte

Dangers auxquels expose la fausse honte

Exerçons nous à lutter contre la fausse honte en commençant par des cas faciles

Il fut s’entrainer à ne pas louer par fausse honte

Il faut s’entrainer à opposer un refus aux requêtes déplacées

Ne choisissons jamais la solution que veut nous imposer la fausse honte

Réfléchissons aux conséquences d’une complaisance déplacée

Sachons au besoin ou nous taire ou nous inspirer d’exemples illustres

Ne cédons pas par fausse honte tout en ayant conscience de mal faire

Repentir qui accompagne la fausse honte et humiliation qui la suit

Accordons avec empressement les demandes justes, rejetons sans scrupules l’imprudence

Repoussons d’une simple plaisanterie les solliciteurs sans importance

Comment repousser les puissants

Comment remettre à leur place les imprudents

Par honte devant un solliciteur vicieux, ne renonçons pas, nous à la vertu

Fortifions-nous aussi bien contre la flatterie que contre l’intimidation

En cas de faute, tirons de notre repentir une leçon pour l’avenir

 

39. DE L’ENVIE ET DE LA HAINE

Notice

 

DE L’ENVIE ET DE LA HAINE

Ressemblance entre l’envie et la haine

Première différence

Deuxième différence

Différence chez les bêtes elles-mêmes

La haine peut-être juste, jamais l’envie

Différence dan leur croissance

Différence inverse

Différence dans l’intention

 

40. COMMENT SE LOUER SOI-MÊME SANS EXCITER L’ENVIE

Notice

 

COMMENT SE LOUER SOI-MÊME SANS EXCITER L’ENVIE

Il est blâmable de se louer soi-même

L’homme d’Etat doit parfois se louer

L’éloge futile est méprisable

On peut se louer pour se défendre contre une accusation

On peut aussi se louer dans l’infortune

On peut se louer quand on est victime d’une injustice

Cas de l’homme blâmé pour ce qu’il à fait de bien

Procédé habile de l’antithèse

Autre habileté : mêler à l’éloge de soi l’éloge des auditeurs

Autre habileté : louer chez les autres ses propres qualités

Habileté consistant à rejeter une partie du mérite sur la fortune et sur la divinité

Habileté consistant à apporter des corrections ou atténuations aux éloges

Habileté qui consiste à mêler à l’éloge l’aveu de défauts

Habileté consistant à montrer le prix élevé de la gloire

L’éloge de soi, pour être profitable, doit provoquer l’émulation

Autre profil possible : rabaisser les insolents, rendre courage aux désespérés

Autre utilité : s’opposer à l’éloge du vice

Il ne faut pas se laisser entrainer à parler de soi quand on entend louer les autres

Il ne faut pas se louer à l’occasion du récit d’événements vécus

La critique d’autrui pousse aussi à l’éloge de soi

Les éloges reçus d’autrui incitent aussi à se louer soi-même

Remède contre la tendance à se louer soi-même

 

41. SUR LES DÉLAIS DE LA JUSTICE DIVINE

Notice

Le logos

Transition

Le mythe

La date

Les personnages

-Patrocléas

-Timon

-Olympichos

-Plutarque lui-même

-En coulisses : Quietus, le dédicataire

-En marge : l’épicurien

La doctrine

1. La providence temporisatrice

2. L’équitable hérédité

3. Eschatologie

La mise en œuvre

-L’art du dialogue

-La poésie du mythe

Fortune du De Sera

Le texte

 

SUR LES DÉLAIS DE LA JUSTICE DIVINE

Préambule

Position du problème

La question de la providence

Difficulté de pénétrer les dessins de Dieu

Dangers de la colère

Possibilité de conversions inattendues

Il faut laisser mûrir le châtiment

Exemple de châtiments opportuns

Le remord est un châtiment intérieur

Un nouveau problème, l’hérédité des peines

De l’hérédité des récompenses à celle des punitions

Existence de rapports secrets dans le temps comme dans l’espace

Responsabilité collective des cités

Responsabilité collective de la famille : l’atavisme

Problème de la survivance de l’âme

Retour à l’hérédité : conclusion

Le mythe : mort apparente de Thespésios

A travers le tourbillon des âmes

Degré de lumière des âmes

Les quatre justicières infernales

Couleur des âmes

Le Léthé

Oracle de la nuit et de la lune

L’oracle d’Apollon. La Sibylle

Les supplices

Le cas de Néron

NOTES COMPLÉMENTAIRES

INDEX DES NOMS PROPRES

INDEX DES PRINCIPAUX THÈMES

 

 

Découvrez aussi

Œuvres morales. Tome XV, 2e partie : Traité 72
Œuvres morales. Tome V, 1re partie : Traités 20-22
Œuvres morales. Tome VI : Traités 24-26
Œuvres morales. Tome XI, 1re partie : Traités 49-51
Œuvres morales, Tome I, 2e partie. Traités 3-9
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés