Œuvres. Tome II, 1re et 2e parties : Poèmes politiques (395-398)

Œuvres. Tome II, 1re et 2e parties : Poèmes politiques (395-398)

Texte établi et traduit par : Jean-Louis CHARLET

Présentation

Si Claudien est surtout célèbre pour son poème mythologique, Le Rapt de Proserpine, considéré comme une des dernières grandes œuvres païennes, il n'en reste pas moins qu’une large partie de son œuvre était politique. Lorsqu’en janvier 395 l’empereur Théodose meurt à Milan, L’Empire est divisé entre ses deux fils, Honorius, à la tête de l’Occident depuis Milan, et Arcadius, qui règne sur l’Orient depuis Constantinople. S’ouvre alors une période trouble et sanglante, où les luttes fratricides succèdent aux invasions barbares. Dans ce contexte de crise, le poète d’Alexandrie se fait le chantre d’Honorius, qu’il célèbre dans des poèmes officiels où l’inspiration épique donne un souffle nouveau au panégyrique.

Ces deux volumes poursuivent l’édition des œuvres complètes de Claudien, dont Le Rapt de Proserpine occupait le tome I. Les Poèmes politiques regroupent des œuvres moins connues, dont le contenu autant que le style, constituent pour nous de précieux documents. Une première partie présente le contexte historique, complexe, et contient les panégyriques écrits par Claudien, ainsi que le Contre Rufin. La deuxième partie rassemble les Epithalames et les Fescennins, ainsi que la Guerre contre Gildon. L’histoire de la tradition manuscrite est relatée en détails et assortie d’une bibliographie générale, destinée au lecteur soucieux d’approfondir. Chaque poème est précédé d’une brève introduction. Des notes accompagnent la lecture, et sont développées, en fin d’ouvrage, par des notes complémentaires. La deuxième partie est en outre enrichie d’un Index Nominum.

Tome II : Poèmes politiques en deux volumes. Texte établi et traduit par Jean-Louis Charlet.

Biographies Contributeurs

CLAUDIEN

Claudien (vers 370 - 404 ?) est un poète alexandrin venu à Rome. Poète épique (le Rapt de Proserpine), il fut le dernier chantre de la grandeur romaine (panégyriques épiques et invectives : la geste de Rome de 395 à 404). Il a aussi laissé divers poèmes épidictiques, épigrammatiques ou de circonstances, dont certains inachevés.

Jean-Louis CHARLET

Jean-Louis Charlet, professeur émérite de latin tardif, médiéval et humaniste à l’université d’Aix-Marseille, ancien président de l’International Association for Neo-Latin Studies, auteur de plus de vingt livres et de plus de 260 articles scientifiques, est spécialiste de poésie et métrique latines, de lexicographie et philologie néolatines, de l’histoire du livre et de l’édition scientifique ainsi que de numismatique.

Découvrez aussi

Œuvres. Tome III, Poèmes politiques (399-404)
Œuvres. Tome IV, Petits poèmes
Œuvres. Tome I : Le Rapt de Proserpine
Faits et dits mémorables. Tome I : Livres I-III
L'Art culinaire
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés