Proclus ou sur le bonheur

Proclus ou sur le bonheur

Texte établi par : Henri-Dominique SAFFREY, Alain Philippe SEGONDS

Présentation

Elève de Proclus, rêvant de devenir le successeur attitré de son école, Marinus vouait à son maître une estime sans borne et fit de sa vie le modèle pour accéder au bonheur : l’éloge rejoint la leçon, car derrière le portrait de l’homme se cache celui du sage, un modèle pour ses disciples contemporains ou futurs. Ce dévouement et cette admiration sont les témoignages les plus assurés que nous ayons sur Marinus. Sa vie et sa pensée, voire ses œuvres, n’ont laissé que peu de traces. Seules quelques notices de la Vie d’Isidore de Damascius et deux articles de la Souda se penchent sur la biographie de Marinus. Le diadoque serait un samaritain originaire de Neopolis, l’actuelle Naplouse, et serait né vers 440. On le suppose à Athènes vers 460 où il se serait « converti » à la théologie platonicienne et à la divinité de l’Un. Le « maître » Proclus chérissait son élève puisqu’il lui dédie un de ses textes les plus fameux, le commentaire sur le mythe d’ Er. La plus grande preuve de cet attachement est sans doute le fait qu’à la mort de Proclus, Marinus lui succède, et devient ainsi son héritier spirituel. Cette filiation attire bien entendu force jalousies et force critiques, notamment de Damascius, si bien que Marinus est contraint de quitter Athènes et de se réfugier à Epidaure.

Notre édition présente en un volume ce court texte qui, entre autres qualités, constitue pour nous un document exceptionnel sur la vie intellectuelle de l’école néoplatonnicienne à Athènes, au Vème siècle. L’introduction rassemble toutes nos connaissances sur l’auteur et discute les hypothèses émises sur la vie du diadoque. Le lecteur soucieux d’approfondir trouvera une étude du débat entre Damascius et Marinus. Le texte quant à lui est analysé en détail et assorti d’un résumé permettant de circuler aisément dans le traité. Des notes accompagnent la lecture et sont développées, en fin d’ouvrage, par des notes complémentaires. L’ouvrage est en outre enrichi d’un appendice concernant l’horoscope de Proclus, ainsi que d’un Index Nominum et d’un Index Verborum.

Biographies Contributeurs

MARINUS

Philosophe néoplatonicien, disciple et successeur de Proclus

Henri-Dominique SAFFREY

Helléniste ; Dominicain, professeur d'histoire de la philosophie ancienne au Couvent d'études du Saulchoir (1964-1972), chercheur au Centre national de le recherche scientifique (1962-1989)

Alain Philippe SEGONDS

Alain-Philippe Segonds était chercheur au CNRS. Parmi ses nombreuses publications aux Belles Lettres, on lui doit, avec Nicholas Jardine, La Guerre des Astronomes. La querelle au sujet de l'origine du système géo-héliocentrique à la fin du XVIe siècle (2008) ainsi que l’édition du Commentaire sur le Parménide de Platon (« CUF », 2011).

Découvrez aussi

Les Alchimistes grecs. Tome IV, 1re partie : Zosime de Panopolis - Mémoires authentiques
Commentaire sur le Parménide de Platon. Tome V : Livre V
Œuvres morales. Tome IX, 1re partie: Traité 46
Œuvres complètes. Tome V, 2e partie: Cratyle
Œuvres complètes. Tome VIII, 2e partie: Théétète
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés