Provocation et vérité
  • 504 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Études anciennes
  • N° dans la collection : 76
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782251328904
  • Code distributeur : 46539
  • Export ONIX 3.0

Provocation et vérité

Forme et sens des paradoxes stoïciens dans la poésie latine, chez Lucilius, Horace, Lucain et Perse

Présentation

La présence des paradoxes stoïciens dans l'œuvre de poètes dont les liens avec le Portique sont divers révèle le statut particulier occupé par ces formules déconcertantes dans la pensée romaine. Après l'étude des origines du paradoxe et de ses transformations au cours du développement des écoles philosophiques grecques, cet ouvrage examine la spécificité du paradoxe stoïcien et son adaptation au monde romain. Contre toute attente, les Stoïciens ne renoncent pas à ces affirmations déconcertantes. Grâce à leur efficacité rhétorique, et malgré l’hostilité qu’ils suscitent par ailleurs, les paradoxes sont repris dans des textes étrangers au Portique. Leur adaptation dans des œuvres poétiques - satires de Lucilius, Horace et Perse, épodes, odes et épîtres d’Horace et épopée lucanienne - pourrait nous faire considérer qu’ils sont pervertis et détournés de leur fin première. En effet, le but de ces poètes n’est nullement de faire adhérer le lecteur à l’intransigeante perfection dessinée par les paradoxes stoïciens. Mais le lien entre les paradoxes que l’on trouve dans ce corpus poétique et leur origine stoïcienne est en réalité bien plus intime. Selon des modalités différentes, chaque poète reprend l’essentiel de la démarche paradoxale du Portique : il s’agit bien de réveiller les consciences, et de souligner la radicale nouveauté de la vérité que l’on veut faire entendre, tout en s’assurant que le lecteur peut s’y rallier. La virulence de Lucilius, le ton de confidence horatien, la stupeur lucanienne et l’obscurité de Perse constituent les voies distinctes mais convergentes par lesquelles est menée l’entreprise subtile consistant à choquer pour mieux convertir.

Diane Demanche est agrégée de Lettres classiques et enseigne le français, le latin et le grec dans le secondaire. Elle a consacré sa thèse de doctorat à l’étude du paradoxe dans la pensée antique, et en particulier aux paradoxes stoïciens.

Biographies Contributeurs

Diane DEMANCHE

Diane Demanche est agrégée de Lettres classiques et enseigne le français, le latin et le grec dans le secondaire. Elle a consacré sa thèse de doctorat à l'étude du paradoxe dans la pensée antique, et en particulier aux paradoxes stoïciens. 

Table des matières

INTRODUCTION 

PREMIÈRE PARTIE : LES PARADOXES DANS LA PENSÉE GRECQUE 

Chapitre 1 : LES PARADOXES DE ZÉNON D'ÉLÉE 
I. LES PARADOXES DU MOUVEMENT, DES TERMES A RECONSIDERER 
A. La dichotomie 
B. Achille 
C. La flèche 
D. Le stade 
II. L'HORIZON DU PARADOXE 
III. LE PARADOXE AU SERVICE DE LA DESTABILISATION ELEATIQUE 

Chapitre 2 : LE PARADOXE CHEZ PLATON 

I. LA DOXA DANS L'ŒUVRE DE PLATON 
A. La fiabilité restreinte de l'opinion majoritaire 
B. L'opinion vraie 
C. La doxa est une étape 
II. COMMENT DÉPASSER LE PARADOXE ? 
A. Rechercher un vrai savoir 
B. Les dangers du paradoxe 
C. Le moment crucial du paradoxe 
III. LA DYNAMIQUE DU PARADOXE 
IV. LA PRESENCE FORMELLE DU PARADOXE 

Chapitre 3 : LE PARADOXE CHEZ ARiSTOTE 
I. LE DANGER DU PARADOXE 
II. LA DYNAMIQUE EFFICACE DU PARADOXE 
III. PARADOXE ET CONFUSION
IV. LE STATUT COMPLEXE DE LA DOXA 
V. LA VALEUR PÉDAGOGIQUE DU PARADOXE 

Chapitre 4 : LE PARADOXE  DANS LE STOÏCISME 
I. LES PARADOXES STOÏCIENS 
A. Physique et logique 
1. L'argument sorite 
2. L'argument croissant 
3. Le menteur 
4. La conception du temps 
B.  Éthique 
1. Seul est bien ce qui est beau moralement 
2. La vertu suffit au bonheur 
3. Les fautes ont toutes la même valeur, comme les bonnes actions 
4. Tout homme insensé est dans l'égarement 
5. Seul le sage est libre ; tout être insensé est esclave 
6. Seul le sage est riche 
7. Qui a une vertu les a toutes 
C. Paradoxe et incompréhension 
II. LA VALEUR DE LA DOXA 
A. Les sources de la doxa 
B. La condamnation de l'opinion 
C. Opinion et passion
III. L'IMAGE PARADOXALE DU SAGE 
IV. L’INFLUENCE DU DESTIN 
V. LE PARADOXE DANS LE DISCOURS STOÏCIEN 
A. Dialectique et rhétorique 
B. La poésie 

Chapitre 5 : LE PARADOXE  DANS LES DISCOURS ET EN HISTOIRE 
I. LES MULTIPLES SENS DU PARADOXE 
A. La surprise 
B. Une arme rhétorique
C. Une révélation délicate
II. LE PARADOXE EN HISTOIRE 
A. Un jugement retardé 
B. Un effet d’attente 
C. Un vecteur de vérité 
D. Des précautions nécessaires 

DEUXIÈME PARTIE : LES PARADOXES STOÏCIENS À ROME 

Chapitre 1 : LES PARADOXES  ET LE STOÏCISME DE PANÉTIUS 
I. LA PÉRENNITÉ DES PARADOXES 
II. LE REJET DE LA FORME DU PARADOXE 
III. UN INTÉRÊT CROISSANT  POUR L’EXPÉRIENCE COMMUNE 
A. De la conflagration universelle  à la spécificité individuelle 
B. L’importance de la vie sociale 
C. La redéfinition de la vertu 
D. Une définition plus commune de la nature humaine 

Chapitre 2 :  LUCILIUS, LE PARADOXE REVENDIQUÉ 
I. UN REGARD CRITIQUE  SUR LES COMPORTEMENTS COURANTS 
A. La dimension contemporaine en question 
B. Les thèmes privilégiés 
1. La cupidité 
2. La gloutonnerie 
3. La colère 
4. L’hellénisme 
C. Le champ d’influence de la stultitia 
II. UNE VISION DU MONDE 
A. Une analyse psychologique réaliste ? 
B. L’horizon moral des Satires 
C. Sagesse et savoir 
1. La réversibilité du sort 
2. Un bien inaliénable 
3. L’amour 
4. L’amitié 
III. SINCÉRITÉ ET STRATÉGIE 
A.  Une attitude provocatrice 
1. La rudesse de la langue 
2. La critique du raffinement stylistique 
3. Une hostilité assumée 
4. Un discours moral efficace 
B. Le poète et ses intimes 
C. Une sagesse indépendante 
1. Une certaine distance vis-à-vis du Portique 
2. Le statut du langage 
3. La vertu du poète 

Chapitre 3 :  HORACE, LE PARADOXE INTIME 
I. PRÉSENCE DES PARADOXES STOÏCIENS  DANS L’ŒUVRE D’HORACE 
A. Les paradoxes stoïciens prônés par Horace 
1. Seul est bien ce qui est beau moralement 
2. La vertu suffit au bonheur 
3. Seul le sage est libre 
4. Seul le sage est riche 
B. Les paradoxes stoïciens contestés par Horace 
1. Les Epodes 
2. Les Satires 
a) Comment être riche ? 
b) Comment ne pas être insensé ? 
c) Les fautes ont-elles toutes la même valeur ? 
d) Tout homme insensé est esclave 
3. Les Odes 
4. Les Epîtres 
a) Richesse et vertu 
b) Richesse et bonheur 
c) La hiérarchie des fautes 
II. LA DÉMARCHE PARADOXALE  DANS LA PENSÉE D’HORACE 
A. Constater les dérèglements  qui remettent en cause l’opinion commune 
1. L’amour 
2. L’amitié 
3. Le mal-être 
4. Le temps 
5. La poésie
B. Démontrer l’absurdité de la doxa 
1. L’amour et le temps 
2. L’argent 
3. La poésie 
C. Passer du dérèglement au remède 
1. L’argent et l’ambition 
2. Le temps 
III. LES PARADOXES HORATIENS 
A. L’idéal horatien 
1. Quel point de vue adopter ? 
a) Le point de vue satirique 
b) L’influence de l’ivresse 
2. Où chercher le vrai bonheur ? 
a) Un statut modeste 
b) Une vie rurale
c) Le juste milieu 
3. Y a-t-il une cohérence du monde ? 
B. La place des paradoxes dans la société 
1. La sociabilité restreinte d’Horace 
2. La volonté d’éduquer 
3. L’ambiguïté de l’écriture 

Chapitre 4 : LA PHARSALE, LE PARADOXE SUBI 
I. UNE RUINE COSMIQUE 
A. Le règne de l’ineffable 
1. La monstruosité 
2. La destruction 
3. La confusion 
4. Un langage nouveau 
B. La faveur accordée à César 
1. Le paradoxe de César 
2. Un pouvoir surhumain 
3. Des passions multiples 
C. Des dieux injustes 
1. Le pouvoir magique 
2. Le crime des dieux 
3. Des dieux incompréhensibles 
II. LA CONFUSION DES VALEURS MORALES 
A. La disparition de la vertu 
1. Deux camps coupables 
2. Le détournement de la vertu 
3. Le crime revendiqué 
B. Le nouveau visage du bien 
1. La grandeur de César 
2. Un « bien » au milieu du chaos 
III. JUSTIFIER LE CHAOS 
A. Le châtiment des vices 
B. Des hommes instrumentalisés 
C. La perspective d’un salut individuel 
1. Caton 
a) Le maintien de la vertu 
b) La vertu à l’épreuve du désert libyen 
c) Un pouvoir divin 
2. Vultéius 
3. Cornélie et Pompée 
a) Le nouveau visage de Cornélie 
b) L’évolution de Pompée 
c) Une mort stoïcienne 
d) Le regard averti du poète 
D. La perspective d’un retour à l’ordre
1. La présence de Néron 
2. Lucain contre César 

Chapitre 5 :  PERSE, LA CONVERSION DU PARADOXE ? 
I. LA DÉNONCIATION DES ERREURS COMMUNES 
A.  La vaine quête de la gloire
1. Une humanité mécanisée 
2. Le soupçon de la féminisation 
B. L’illusion du bonheur 
C. L’égale inanité des différentes passions 
D. La vraie liberté 
E. Le poids excessif des richesses 
II. UNE VÉRITÉ PARADOXALE 
A. Le poète accusé d’incohérence 
B. Une opinion largement minoritaire 
III. LES ARMES DE LA CONVERSION 
A. La violence 
B. Le rire
C. La complicité avec le lecteur 
1. Le statut de l’interlocuteur 
2. Une fiction d’intimité
IV. L’IDÉAL DU POÈTE 
A. La quête de la vérité 
B. La perspective de la conversion 

CONCLUSION 

BIBLIOGRAPHIE 
I. Textes anciens 
Auteurs anciens 
Recueils de textes 
II. Etudes 
A propos de Zénon d’Elée 
A propos de Platon 
A propos d’Aristote 
A propos du stoïcisme grec 
A propos du stoïcisme de Panétius 
A propos de la satire romaine 
A propos de Lucilius 
A propos d’Horace 
A propos de Lucain 
A propos de Perse 

INDEX DES PASSAGES  D’AUTEURS ANCIENS 

INDEX NOMINUM 

INDEX DES NOTIONS 

Découvrez aussi

Le Ménéxène de Platon et la rhétorique de son temps
Une Leçon de vie
Historiens compagnons d'Alexandre
Les Manuscrits
Le Vrai et le faux dans la pensée grecque archaïque d'Hésiode à la fin du Ve siècle
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés