Réflexions philosophiques sur l'égalité

Réflexions philosophiques sur l'égalité

Préface de : Jean-Fabien SPITZ

Présentation

Écrites au plus fort de la Terreur en 1793 mais oubliées depuis leur publication dans les Œuvres complètes de Necker (1732-1804) par le baron de Staël en 1820, les Réflexions philosophiques sur l'égalité constituent une implacable charge contre les débordements passionnels de l’« envie » qui, selon leur auteur, inspirent l’idéologie égalitariste des Droits de l’homme à la mode jacobine et le « nivellement » qui devait fatalement résulter de leur application.Dans ces pages d’une mordante sobriété et dont l’inspiration morale n’est pas sans évoquer celle de son contemporain Burke dans ses Réflexions sur la révolution en France, l’homme d’État Jacques Necker apparaît aussi en penseur d’un conservatisme éclairé cherchant à concilier liberté individuelle et harmonie sociale, vrais droits de l’homme et « gradations des rangs » ou quête du bonheur personnel et expérience historique. Cet adversaire déclaré des « abstractions » et « spéculations métaphysiques » y invente même au passage dans la troisième partie de l’ouvrage le procédé du « voile d’ignorance ». Autant de raisons qui doivent lui assurer définitivement une place originale mais à part entière dans l’histoire des idées politiques.

Découvrez aussi

Écrits politiques
Les Penseurs libéraux
Essai sur les limites de l'action de l'Etat
Essais de philosophie, de science politique et d'économie
Commentaire sur l'ouvrage de Filangieri
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés