Cavalleria rusticana et autres nouvelles siciliennes
  • 408 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Domaine étranger
  • N° dans la collection : 11
  • Parution :
  • CLIL : 3435
  • EAN13 : 9782251210124
  • Code distributeur : 46558
  • Export ONIX 3.0

Cavalleria rusticana et autres nouvelles siciliennes

Préface de : Georges HALDAS, Traduit par : Béatrice HALDAS

Présentation

Toute l'œuvre de Giovanni Verga, le plus grand vériste italien, est centrée sur les « vinti dalla vita » (« les vaincus de la vie »). Dans les nouvelles ici rassemblées il s’est attaché à peindre le courage viril avec lequel les humbles affrontent la vie. Avec un réalisme saisissant il nous montre l’attachement au lieu de naissance, aux anciennes coutumes, la résignation à la dureté d’une vie parfois inhumaine, la conscience que cette société fermée où évoluent ses personnages, hauts en couleurs, est la seule défense contre les nouveautés venues de l’extérieur. Ses personnages manifestent leur fidélité à des sentiments simples et à des valeurs ancestrales. Pour Verga ceux qui acceptent leur propre destin dans une résignation consciente possèdent la sagesse et la moralité. C’est toute la Sicile, âpre et rude de la fin du xixe siècle qu’il fait ainsi revivre pour ses lecteurs.

Quiconque va en Sicile devrait avoir lu quelques pages de Verga. Quiconque a lu Verga devrait aller en Sicile.

Georges Haldas

Giovanni Verga (Catane 1840-1922) est sans doute l’écrivain italien le plus considérable de son temps. Tôt influencé par le naturalisme français, les livres de Flaubert d’abord, mais aussi de Zola et de Maupassant, exercèrent sur lui une influence déterminante. Il quitte sa ville natale en 1869 pour Florence et s’installe à Milan en 1872 où il met en chantier un long cycle romanesque dont seuls Les Malavogli (adapté à l’écran par Visconti sous le titre La terre tremble) et Don maestro Gesualdo verront le jour. On lui doit parallèlement un grand nombre de recueils de nouvelles dont la quintessence est ici rassemblée. Verga est retourné vivre dans sa chère Sicile en 1893 pour s’y éteindre un quart de siècle plus tard.

Presse

Cette nouvelle édition va ainsi permettre au lecteur français de découvrir les textes de l'un des italiens les plus importants de son temps.
La plume - 01/10/2013

Il faut saluer l'heureuse initiative des Editions Les Belles Lettres de publier les nouvelles siciliennes de Giovanni Verga, pour plusieurs raisons.
La République des livres - 28/06/2013

Biographies Contributeurs

Giovanni VERGA

Giovanni Verga (Catane 1840-1922) est sans doute l'écrivain italien le plus considérable de son temps. Tôt influencé par le naturalisme français, les livres de Flaubert d’abord, mais aussi de Zola et de Maupassant, exercèrent sur lui une influence déterminante. Il quitte sa ville natale en 1869 pour Florence et s’installe à Milan en 1872 où il met en chantier un long cycle romanesque dont seuls Les Malavogli (adapté à l’écran par Visconti sous le titre La terre tremble) et Don maestro Gesualdo verront le jour. On lui doit parallèlement un grand nombre de recueils de nouvelles dont la quintessence est ici rassemblée. Verga est retourné vivre dans sa chère Sicile en 1893  pour s’y éteindre un quart de siècle plus tard.

Table des matières

 

Préface de Georges Haldas: Giovanni Verga

Nedda

LA VIE AUX CHAMPS

Cavalleria rusticana

La louve

Rêverie

Ieli, le berger

Rosso Malpelo

La maitresse de Gramigna

Guerre de saints

Pentolaccia

NOUVELLES PAYSANNES

Le Révérend

Ainsi est le roi

Don Licciu Papa

Le Mystère

Malaria

Les orphelins

La terre

Histoire de l'âne de Saint-Joseph

Pain noir

Les propriétaires

La liberté

VAGABONDAGES

Vagabondages

Le maître d'école

Artiste de misère

L'agonie d'un village

…Ceux qui vivent, se consolent

Le bel Armand

Nanni Volpe

Le choléra

Repères bio-bibliographiques

Œuvres de Verga traduites en français

Ouvrages de référence

Découvrez aussi

Prises de bec
Sodome et Gomorrhe, suivi de La tête en fuite
Des voleurs dans la nuit
Les Fous du roi
Les Aventures d'Elizabeth à Rügen
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés