Sur la mixtion et la croissance (De mixtione)

Sur la mixtion et la croissance (De mixtione)

Commentaire de : Jocelyn GROISARD

Présentation

Cette nouvelle édition du traité De mixtione d'Alexandre d’Aphrodise est la première qui soit véritablement critique depuis celle publiée par Ivo Bruns en 1892 ; malgré les qualités indéniables de cette dernière, le texte a pu être amélioré en de nombreux passages sur la base d’un examen minutieux de la tradition manuscrite. L’introduction philologique du volume présente tous les témoins connus du traité, en fournit une description codicologique puis analyse les variantes textuelles pour aboutir à la constitution d’un nouveau stemma codicum.

Le De mixtione d’Alexandre est surtout connu comme un réquisitoire détaillé contre la doctrine stoïcienne du mélange total et par conséquent comme une source essentielle, mais pas forcément très objective, sur cette dernière. Même si la valeur documentaire du traité est considérable, l’introduction et le commentaire qui accompagnent cette édition s’efforcent de montrer que l’intérêt du De mixtione n’est pas seulement ou principalement celui d’une source textuelle de fragments sur les Stoïciens ou sur les théories du mélange d’autres philosophes comme Démocrite et Épicure, intérêt qui serait forcément proportionnel à la fidélité de la source aux doctrines qu’elle rapporte, mais aussi et surtout celui de la construction qu’Alexandre y opère du problème du mélange et de son histoire philosophique depuis les Présocratiques. Pour Alexandre, professeur de philosophie péripatéticienne à Athènes, c’est bien sûr Aristote qui, dans le De generatione et corruptione, donne la solution définitive au problème de savoir comment les corps se mélangent, mais cela ne l’empêche pas de reconnaître la difficulté de ce problème et la nécessité de proposer une véritable enquête philosophique sur les différentes doctrines qui s’affrontent. Ce sont les enjeux à la fois exégétiques et systématiques de cette enquête que s’efforce de reconstituer l’introduction du volume, en resituant la contribution décisive d’Alexandre dans le cadre plus large des discussions anciennes sur les différents modèles théoriques de mélange, telles qu’on peut en trouver trace chez des auteurs comme Plutarque, Sextus Empiricus et Plotin.

Biographies Contributeurs

ALEXANDRE D'APHRODISE

Philosophe et philologue, commentateur d'Aristote et auteurs d'écrits personnels

Jocelyn GROISARD

Jocelyn Groisard, ancien élève de l'École normale supérieure et de l’École pratique des hautes études (Paris), est maître de conférences à l’Université métropolitaine de Tokyo.

Table des matières

Introduction

I. Alexandre d'Aphrodise

1. Le prologue du De fato

2. L'inscription d'Aphrodisias

II. Le De mixtione dans l'œuvre d'Alexandre

1. Genre littéraire

2. Chronologie

III. Alexandre et le problème du mélange

1. La théorie aristotélicienne du mélange

2. Les controverses sur la doctrine stoïcienne

La tradition du De mixtione

I. État de la question

II. Description des témoins

1. Marcianus graecus257

2. Riccardianus graecus63

3. L'édition aldine et son modèle

4. Manuscrits du scriptorium de Jean Mauromates

III. Critique textuelle

IV. Principes d'édition

Édition critique et traduction

Commentaire

Bibliographie

Découvrez aussi

Traité du destin
Ennéades. Tome V
Fragments et témoignages
Ennéades. Tome VI, 2e partie
Œuvres complètes. Tome II: Hippias majeur - Charmide- Lachès - Lysis
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés