The Best of Myles
  • 320 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • 20 illustrations
  • Parution :
  • CLIL : 3643
  • EAN13 : 9782251444109
  • Code distributeur : 41679
  • Export ONIX 3.0

The Best of Myles

Traduit par : Rosine INSPEKTOR, Patrick REUMAUX

Présentation

Flann O'Brien (1911-1966) est considéré, avec Joyce et Beckett, comme l'un des grands Irlandais de la littérature mondiale.

Ses romans, du Troisième policier à L'Archiviste de Dublin, en passant par At-Swim-To-Birds, lui valent l'admiration de Dylan Thomas, John Updike, ou encore Nicholson Baker et Edna O'Brien, parmi d'autres.

Mais ce sont ses chroniques, publiées de 1940 à sa mort dans l'Irish Times sous le pseudonyme de Myles na gCopaleen, qui lui valurent celle de ses contemporains.

Au fil de ces trente années de chroniques, Flann O'Brien s'est penché sur toutes les grandes questions qui agitent l'humanité: l'art, la littérature, la mort, mais aussi les usages possibles du ventriloquisme, les raseurs, l'art de passer pour intelligent ou de détamiser la farine. Bourru, bougon, atrabilaire et surtout malpensant, Flann O'Brien dénonce avec jubilation les ridicules tant de la bonne société que du « bon peuple d'Irlande ».

À la fois drôle et cruel, O'Brien versus Myles affiche le rejet des conventions de son siècle et révèle tout l'art quotidien d'un satiriste hors pair, d'un illusionniste délirant à l'humour aiguisé, autrement dit « the best of Myles ».

Presse

Il faut acheter ce « nouveau » Flann O'Brien de toute urgence.
L'Humanité - 07/04/2011

 Si beaucoup de ses articles traitent de la vie dublinoise et font référence à des personnalités locales, comme dans ses attaques à répétition contre le maire, ceux qui ont été retenus dans The Best of Myles ont une dimension universelle et prouvent à chaque paragraphe le génie comique de notre auteur.
Le Magazine littéraire - 02/05/2011

 Il n'y aura jamais assez de textes de ce bon vieux Flann. Malgré l'absence de succès, la censure ou les ravages de l'alcool, voici un homme qui n'a jamais failli, à chaque phrase et chaque détour de paragraphe, dans son entreprise de surprendre, d'émouvoir et de faire rire.
Chronic'art - 01/04/2011

 Il sera difficile de ne pas succomber à tant d'humour, à tant d'esprit et d'acidité. Pareil bain de jouvence devrait même être remboursé par la Sécurité sociale !
Lire - 01/06/2011

« Brillant, inventif, mordant et délicieusement pince-sans-rire, l'humour de O’Brien est ici au service de ses sujets fétiches : la vie littéraire, les ronds-de-cuir de tout crin, l’alcool, ses aléas et ses déboires. »
The Observer

« Beaucoup de lecteurs américains croient que S.J. Perelman était le chroniqueur le plus drôle du XXe siècle ; mais qui Perelman lui-même tenait pour le meilleur humoriste de tous les temps ? Flann O'Brien, alias Myles nag Copaleen…une œuvre à ne pas manquer ! »
Washington Post

Biographies Contributeurs

Flann O'BRIEN

Flann O'Brien (1911-1966), de son vrai nom Brian O’Nolan, est né et a vécu toute sa vie en Irlande. Pape du « polar métaphysique », il est considéré par ses pairs comme « l’écrivain irlandais le plus irlandais de tous les temps. » Haut fonctionnaire, il a été, parallèlement à son métier, écrivain et chroniqueur : ses articles dans l’IrishTimes, écrits sous le pseudonyme de Myles nag Copaleen, (les fonctionnaires n’étaient pas autorisés à s’exprimer publiquement en leur nom propre) sont des modèles de satire et d’humour. 

Patrick REUMAUX

Poète, essayiste et romancier, Patrick Reumaux a traduit de nombreuses œuvres de Dylan Thomas, Dorothy Parker ou Emily Dickinson.

Découvrez aussi

Swim-Two-Birds
Romans et chroniques dublinoises
La Mère
La Femme mariée
Les Pièges de l'Histoire
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés