Tome II : Le Héros, L'arbitrage, La Tondue, La Fabula Incerta du Caire

Tome II : Le Héros, L'arbitrage, La Tondue, La Fabula Incerta du Caire

Texte établi et traduit par : Alain BLANCHARD

Présentation

Ce tome II de l'édition de Ménandre dans la « Collection des Universités de France » comprend les pièces dont une partie plus ou moins importante a été conservée grâce au papyrus du Caire, exception faite de la Samienne déjà publiée dans le premier tome par le regretté Jean-Marie Jacques comme l'une des trois pièces transmises avant tout par le Papyrus Bodmer. Tel, en effet, avait été le plan voulu jadis, après l'apparition du Dyscolos en 1958, par Alphonse Dain, et que Jean-Marie Jacques, après la mort de ce dernier en 1964, a entrepris de mettre en œuvre. Mais s'il a pu ainsi publier, en trois volumes séparés formant le tome I, les trois pièces du Papyrus Bodmer, le travail occasionné par la publication de ses très riches et savantes éditions, en 2002 des Thériaques, en 2007 des Alexipharmaques de Nicandre, puis sa mort survenue le 2 novembre 2008, l’ont empêché de satisfaire son grand désir d’éditer les pièces restantes du Papyrus du Caire, ne serait-ce que l’Arbitrage. Jean Martin, savant éditeur de l’Atrabilaire aux PUF, aurait pu, lui aussi, publier ce tome II, mais là encore d’autres projets (Aratos, Libanios) l’en ont détourné, et sa mort, survenue le 9 janvier 2007, a tout arrêté.

C’est un Français, Gustave Lefebvre qui, en juillet 1905, a découvert à Kôm Ishkaou ces fragments papyrologiques de Ménandre qu’il a édités avec une traduction en 1907 et repris en 1911 : une découverte et une édition qui ont marqué la véritable « résurrection » de Ménandre, selon le terme employé par Philippe-Ernest Legrand en 1908 dans la Revue de Paris. Dès 1908 également, Maurice Croiset a tenu à présenter une édition avec traduction et notes du joyau déjà reconnu qu’était l’Arbitrage. Pour la Tondue (sous le titre plus élégant mais trompeur de la Femme aux cheveux coupés), il faudra attendre 1927 pour que le Belge Marcel Hombert en donne une traduction française à peu près complète et soigneusement revue par Octave Guéraud, grand déchiffreur du papyrus du Caire et premier pressenti pour éditer le Ménandre de la « Collection des Universités de France ». Plus tard enfin, en 1954, le Suisse Gorges Méautis contribuera à faire connaître en France les pièces du Papyrus du Caire en les traduisant dans son Crépuscule d’Athènes et Ménandre. Citons enfin les Extraits d’Aristophane et Ménandre, dus à Louis Bodin et Paul Mazon et qui, depuis 1908, ont donné sans cesse aux jeunes générations une première approche de ces trésors de la Comédie nouvelle.

Sans cesse et jusqu’à une époque très récente, bien des papyrus, originaires en particulier d’Oxyrhynchos, sont venus compléter les fragments du Caire, essentiellement ceux de l’Arbitrage, posant parfois plus de problèmes qu’ils ne permettaient d’en résoudre. Ils ont fait et continuent de faire l’objet d’un immense travail international, comme déjà en leur temps les textes édités par Lefebvre. Ce sont les résultats de ce travail qui sont ici présentés. Cette édition est précédée d’une biographie de Ménandre qui manquait au tome I et que Jean-Marie Jacques aurait sans doute écrite si l’occasion lui en avait été donnée.

Alain Blanchard est professeur émérite à l’université Paris-Sorbonne.

Biographies Contributeurs

Alain BLANCHARD

Professeur émérite à l'Université Paris-Sorbonne.

Table des matières

 

Avant-propos

Introduction générale. La vie et l'œuvre de Ménandre

Naissance et jeunesse

Production poétique,

Mort et survie de Ménandre

Introduction au Tome II. Le papyrus du Caire

La découverte du papyrus

Contenu du papyrus

Qualité du papyrus

Méthode de publication

Signorum explicatio

Breviationum explicatio

Veterum Scripta

Recentiorum Commentationes

 

Le Héros

Notice

Éléments de l'intrigue

Intérêt de la pièce

Datation

Siglvm

Argument

Personnages

Le Héros

 

L'Arbitrage

Notice

L'œuvre

I. Un pathétique féminin

Le cadre de l’intrigue

Le viol de Pamphile

L’exposition de l’enfant

L’abandon par le mari

L’unité de temps

Comédie et tragédie : l’Arbitrage de Ménandre et l’Alopé d’Euripide

Reconnaissance(s)

II. Le cadre juridique

La scène d’arbitrage

Les droits d’un père

III. L’art de Ménandre dans la coordination des caractères

Smicrinès

Chérestrate

Pamphile

Habrotonon,

Les esclaves

IV. Datation

Le texte

I. Les rouleaux

II. Les codex

Sigla

Argument

Personnages

L’Arbitrage

 

La Tondue

Notice

L’œuvre

I. L’action

Un pathétique masculin

L’arrière-plan philosophique

L’arrière-plan tragique

II. La coordination des caractères

Polémon et Sosias

Glycère et Doris

Moschion et Daos

Pataicos,

III. Datation

Allusions à l’actualité

L’art de Ménandre

Le texte

I. Les rouleaux.

II. Les codex.

Sigla

Personnages

La Tondue

 

La Fabula incerta du Caire

Notice

Un instant d’action

Les essais d’identification,

Autres fragments de la pièce ?

Siglvm

Personnages

La Fabula incerta

 

Notes complémentaires

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés