Trahir le temps (Histoire)
  • 270 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 15 x 21.5 cm
  • Histoire
  • N° dans la collection : 8
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251380070
  • Code distributeur : 7942
  • Export ONIX 3.0

Trahir le temps (Histoire)

Présentation

Parménide a eu tort. Le temps existe. Achille rattrapera, dépassera, voire avalera la tortue, la flèche atteindra la pomme parfois le fils. Et la mort est là. Mais qui parlera du temps, qui le fera parler? L'historien.

Zénon a eu raison. Pour que le temps, matière immatérielle, soit, il faut le diviser, le compter, le découper, l'accélérer, le compresser. Il faut lui faire violence.

Cet essai est né d’une manipulation: et si l’on datait non pas de l’Incarnation, mais de la Passion? La chronologie en ère chrétienne devenue universelle se décalerait de 33 ans, et avec elle, les siècles, dont le nôtre, créant un XXe siècle sans la Révolution russe, sans la Grande Guerre, sans Proust, Einstein, Picasso, Stravinski, le cinéma muet. La première partie de ce livre, « A la recherche du siècle », nous mène à l’ère, aux calendriers, aux périodes, à l’an Mil, ruses que les historiens emploient pour appréhender le temps.

Mais plus qu’ils ne les emploient, ils les subissent. La deuxième partie, « Perspectives expérimentales », s’intéresse donc aux violences conscientes et volontaires: le siècle comme pendule métrique, le calendrier républicain, la périodisation par métaphores (Foucault), la génération sans âge, le contexte flottant. Car pour respecter son contrat – faire parler le temps – l’historien se doit de le trahir. Gaiement.

Daniel Shebataï Milo, né à Tel Aviv, est dé-spécialiste de profession, enseignant de vocation. Sa première étude, « Aspects de la survie culturelle », a été publiée de façon fragmentaire, entre auutres dans les Annales ESC, et les Lieux de Mémoire. Maître de conférences à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, il prône l'histoire expérimentale.

Biographies Contributeurs

Daniel S. MILO

Daniel S. Milo, Maître de conférences à l'EHESS, n'a qu'une obsession dans la vie : le trop. Milo a pratiqué son obsession en historien expérimental dans Trahir le temps (Belles Lettres, « Histoire », 1991) et Alter histoire (avec A. Boureau, (Belles Lettres, « Histoire », 1991). Il l'a étayée en philosophe dans Clefs (Belles Lettres, 1993) Pour Narcisse et Héros & Cobayes. Il a poursuivi sa phobie dans une pièce de théâtre, La Dernière mort de Socrate (Belles lettres, 2002) ; dans un roman, Les Porteurs de Cerveau (Belles Lettres, 2004); dans deux films, « Entre sofa et plafond » et « La Faim comme art » ; dans un site internet, www.TooMuch.Us; comme metteur en scène de théâtre de « Hamlet » et de « La Mégère apprivoisée » ; et dans un spectacle philosophique, « Une leçon de violence ».

Table des matières

Introduction

I.À la recherche du siècle

II.Perspectives expérimentales

Du coté des observateurs

Du coté des acteurs

Épilogue

Notes

Index

Planches

Découvrez aussi

Alter histoire
Les Porteurs de cerveau
L'Invention de demain
La Dernière mort de Socrate
L'Économie de la Révolution française
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés