Trois Tragédies latines humanistes
  • XXXV + 576 pages
  • Livre broché
  • 14.5 x 22.5 cm
  • Français, Latin
  • Classiques de l'humanisme
  • N° dans la collection : 33
  • Parution :
  • CLIL : 3439
  • EAN13 : 9782251344959
  • Code distributeur : 35586
  • Export ONIX 3.0

Trois Tragédies latines humanistes

Achilles d'Antonio Loschi, Progne de Gregorio Correr, Hiensal de Leonardo Dati

Texte établi et traduit par : Jean-Frédéric CHEVALIER

Présentation

Ce volume réunit les trois tragédies, intégralement conservées, composées après l'Ecerinis d'Albertino Mussato (1315). Antonio Loschi, Gregorio Correr et Leonardo Dati partagent la même conception du tragique héritée de Sénèque (1-65). Les crimes de la Guerre Civile de Lucain (39-65) et des Tragédies de Sénèque avaient déjà inspiré Albertino Mussato. Pour bâtir sa tragédie sur la mort d'Achille (Achilles, vers 1390), Antonio Loschi continue de s’inspirer des tragédies sénéquiennes, mais il renouvelle son inspiration en multipliant les emprunts à d’autres modèles, de l’Antiquité, du Moyen Âge et du premier humanisme italien. Gregorio Correr emprunte au livre VI des Métamorphoses d’Ovide (43 av. J.-C.-18 ap. J.-C.), mais aussi à Sénèque et à Boccace (1315-1375), un nouveau modèle d’horreur tragique pour composer sa Progne en 1426-1427. Enfin Leonardo Dati, entre 1440 et 1442, reprend à la Guerre de Jugurtha de Salluste (86-34) l’épisode de l’assassinat d’Hiempsal pour composer la tragédie qui porte le nom de ce héros (Hiensal). Dans ces trois tragédies, des femmes commettent un sacrilège pire que ceux commis par des princes sanguinaires. Hécube ourdit la mort d’Achille en attirant celui-ci dans un guet-apens (dans l’Achilles d’Antonio Loschi) Procné immole son fils et le sert en guise de dîner à son époux, le roi de Thrace Térée, père de l’enfant (dans Progne de Gregorio Correr) Inuidia, allégorie de l’Envie, attise la haine entre les héritiers du royaume de Numidie pour obtenir la mort d’Hiempsal (dans Hiensal de Leonardo Dati).

Richement documenté, ce volume insiste sur les renouvellements, autant dans la forme que dans l’inspiration, de la tragédie latine entre 1390 et 1442 et sur la théâtralité de pièces qui, même si elles n’étaient pas destinées à la scène, multiplient les effets dramatiques spectaculaires.

Biographies Contributeurs

Jean-Frédéric CHEVALIER

Jean-Frédéric Chevalier est professeur de langue et littérature latines à l'Université Paul Verlaine-Metz. Il a publié dans la collection des Classiques de l’Humanisme l’Ecerinis, les Épîtres métriques sur la poésie et le Somnium d’Albertino Mussato.

Table des matières

Introduction

L'Achilles d’Antonio Loschi

Notice biographique

Antonio Loschi héritier de Sénèque

Manuscrits et éditions de l’Achilles

Texte et traduction

Progne de Gregorio Correr

Notice biographique

Mythe et allégorie

Manuscrits et éditions de Progne

Texte et traduction

Hiempsal de Leonardo Dati

Notice biographique

Une mise en scène de l’Envie

Manuscrits et éditions d’Hiempsal

Texte et traduction

Notes complémentaires

Bibliographie

Index

 

Découvrez aussi

Lettres familières. Tome III : Livres VIII-XI / Rerum Familiarium. Libri VIII-XI
L'Afrique / Affrica
Rome restaurée / Roma instaurata. Tome I, Livre I
Lettres familières. Tome IV : Livres XII-XV / Rerum Familiarium. Libri XII-XV
Les Femmes illustres / De Mulieribus claris
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés