Un Livre à soi et autres écrits personnels

Feuilleter le livre

  • VIII + 328 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Le Goût des idées
  • N° dans la collection : 10
  • Parution :
  • CLIL : 3643
  • EAN13 : 9782251200101
  • Code distributeur : 41439
  • Export ONIX 3.0

Un Livre à soi et autres écrits personnels

Traduit par : Pierre GUGLIELMINA

Présentation

C'est en vain qu'à deux reprises Scott Fitzgerald proposa à son éditeur et ami Maxwell Perkins de réunir en volume un certain nombre de ses écrits personnels. Le petit nombre de ceux qui furent publiés après sa mort par Edmund Wilson dans The Crack-up a témoigné, pourtant, de leur qualité autant que de leur importance. À ceux dont Fitzgerald avait lui-même établi la liste, on a ajouté ici quantité de textes peu connus et restés longtemps inédits qui achèvent de dessiner un autoportrait intime et pittoresque à la fois de l'auteur de Gatsby le Magnifique. Écrits « uniquement lorsque l'impulsion venait de l'intérieur », ces articles forment la part secrète de l'œuvre de l'écrivain qui a su le mieux, dans ses romans, évoquer « l'Âge du jazz ». Fitzgerald a longtemps rêvé d'avoir « un livre à soi »: le voici.

Presse

 Retrouver Francis Scott Fitzgerald, ses lumineuses métaphores, son humour désenchanté, son envahissante mélancolie, ses coups de griffe, sa tendresse... quel luxe !
Vogue - 01/06/2011

 Francis Scott Fitzgerald est vivant. La preuve, il nous écrit. Des inédits, pas des fonds de tiroir.Du bon, du jazzy, du mélancolique et du scintillant...
Le Point - 16/06/2011

 Plaisir, donc, pour le lecteur de mieux connaître l'écrivain, mais aussi de retrouver cette écriture, à la fois légère et grave, qui fait tout le charme de "tendre est la nuit".
Marianne - 07/05/2011

 Au passage, on découvre aussi une veine plus étonnante, celle de l'essayiste un brin moraliste : son regard aiguisé nous démontre à chaque page combien Fitzgerald, contrairement à l'âge du jazz, "caractérisé par une absence totale d'intérêt pour la politique", est aussi, à sa manière légère et lucide, un écrivain engagé.
Le Magazine littéraire - 01/04/2011

Fitzgerald avait un secret. Il en livre des bribes dans ces pages à mettre entre toutes les mains. Elles en sortiront propres, parfumées. 
Le Figaro littéraire - 14/04/2011

Fitzgerald voulait faire paraître ce livre de son vivant, mais jamais publié alors, le voici enfin entre nos mains.
Les Inrockuptibles - 23/03/2011

 C'est bien du Francis Scott Fitzgerald, et souvent du meilleur, et pourtant bon nombre de textes de ce recueil étaient inédits en français.
Libération - 10/03/2011

 Ce livre est à la fois une surprise et un bonheur.
Livres Hebdo - 11/02/2011

Biographies Contributeurs

Francis Scott FITZGERALD

Figure emblématique des années 1920, enfant terrible de la littérature américaine, Francis Scott Fitzgerald est mort dans l'indifférence. Sa gloire posthume n'en a été que plus éclatante. Formant avec sa femme Zelda un couple cerné par l'alcool et le scandale, passant du New York de l'âge du jazz au Paris des arts Déco et au luxe tapageur du Cap d'Antibes, il connaîtra aussi l'Amérique meurtrie de la dépression et le Hollywood des écrivains à gages, inversant ainsi la trajectoire de la réussite à l'américaine. La miraculeuse qualité de son écriture et la transcendance de toute son œuvre ont néanmoins inscrit son nom au Panthéon des lettres universelles.

Pierre GUGLIELMINA

  Traducteur prolifique des grands noms de la littérature anglo-saxonne (Bret Easton Ellis, Ernest Hemingway, Jack Kerouac, Francis Scott Fitzgerald…), Pierre Guglielmina a récemment traduit aux Belles Lettres, de Francis Scott Fitzgerald,  Un livre à soi (Goût des idées, 2011).

Table des matières

Qui est qui et pourquoi ?

Princeton

Ce que je pense et ressens à 25 ans

Comment vivre avec 36 000 dollars par an

Comment vivre de rien à l'année

Imagination — et quelques mères

« Attendez d'avoir vos propres enfants ! »

Comment gâcher le matériel

Cent faux départs

Ring

Une brève autobiographie

Les filles veulent croire aux filles

Ma ville perdue

« Conduisez M. et Mme F. au numéro … »

Échos de l'Age du Jazz

La Fêlure

Recoller les morceaux

Fragile

Aux enchères – version 1934

Dormir, veiller

La maison d'un auteur

L'après-midi d'un auteur

La mère d'un auteur

Succès précoce

Ma génération

Auto interview

Le credo de F. Scott Fitzgerald

Comment je vendrais mon livre si j'étais libraire

Romantisme confus

Huck Finn

Pourquoi attribuer la faute à un misérable baiser

Tout homme marié

Quel genre de maris

Que sont devenus nos flappers et nos cheiks ?

Réminiscences de Donald Stewart

La chose la plus disgracieuse

Vendeur compétent sur les Champs-Élysées

La véritable histoire d'Appomattox

Un livre à soi

Trois villes

Trois soldats

Sherwood Anderson et la question du mariage

Introduction à Gatsby le magnifique

La mort de mon père

Le prix du macaroni

Les dix meilleurs livres que j’ai lus

Découvrez aussi

L'Homme à la clef d'or
La Corde raide
Mon Analyse avec Freud
Ce qu'il faut faire pour ne plus être écrivain
Le Mariage et la morale suivi de Pourquoi je ne suis pas chrétien
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés