Une Amitié tenace. Correspondance 1910-1957
  • 768 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 13 x 21 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3643
  • EAN13 : 9782251443874
  • Code distributeur : 36254
  • Export ONIX 3.0

Une Amitié tenace. Correspondance 1910-1957

Introduction de : Marie-Brunette SPIRE

Présentation

Ludmila Savitzky et André Spire ont entretenu pendant un demi-siècle une intense amitié personnelle et littéraire, hors norme, à l'image de leurs personnalités farouchement indépendantes, rebelles, à contre courant. Leur correspondance, commencée avant la Grande Guerre, s'achève avec la mort de Ludmila en 1957.

Dans ces lettres, inédites à ce jour, « Lud » et « ASpire », écrivains et poètes, s’entrelisent, s’analysent, se commentent et se critiquent, évoquent leur quotidien où événements intimes et historiques s’entremêlent, offrant une chronique fascinante des milieux politiques et littéraires qu’ils fréquentent (dont Ezra Pound, James Joyce, Gustave Kahn, Julien Benda, Albert Cohen).

Illustré de nombreuses photographies, le livre se feuillette comme un album de famille, laissant découvrir deux êtres rares, témoins d’un siècle convulsif et douloureux marqué par deux guerres mondiales.

Biographies Contributeurs

Ludmila SAVITZKY

LUDMILA SAVITZKY, née en 1881 à Ekaterinbourg (Oural), étudie à Lausanne puis en Angleterre. Actrice, mêlée à l'animation d’un phalanstère pour artistes dans le sillage des Universités populaires, elle rencontre Mireille Havet, Guillaume Apollinaire, Paul Fort qui publie ses premiers poèmes dans sa revue, Vers et Prose, collabore à plusieurs revues littéraires, publie deux romans pour enfants et de nombreuses traductions de l’anglais (James Joyce dont elle fut la première traductrice en français, Virginia Woolf, Christopher Isherwood) et du russe (Constantin Balmont, Boris Zaïtzev, Leonid Léonov).

André SPIRE

André SPIRE, né à Nancy en 1868, est un écrivain et poète français, pionnier du vers libre et théoricien de la poétique. Juriste, auditeur au Conseil d'État, puis haut fonctionnaire, il est pris dans la tourmente de l’affaire Dreyfus et devient militant sioniste. Il participe au mouvement des Universités populaires, et collabore aux Cahiers de la Quinzaine de Charles Péguy, publie de nombreux essais et recueils de poèmes, dont Poèmes juifs (Mercure de France et Kundig), Le Secret (NRF), Poèmes de Loire (Grasset). Suite à la défaite de la France et aux mesures antisémites, il parvient à s’exiler en 1941 aux États-Unis où il enseigne l’histoire de la poésie française à la New School for Social Research (New York). Après la guerre, il rentre en France où il publie encore plusieurs ouvrages dont Plaisir poétique et plaisir musculaire ; essai sur l’évolution des techniques poétiques (Corti). Il meurt à Paris en 1966.

Marie-Brunette SPIRE

Marie-Brunette Spire est universitaire, chercheur et traductrice. Elle est aussi la fille du poète André Spire, qui fut, avec Charles Péguy, l'un des introducteurs de Zangwill en France.

Découvrez aussi

Paradoxe sur le comédien
Entretiens avec Jonathan Cott
Entretiens avec David Tuaillon
Ultima Necat II
Journal (1939-1945)
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés