Vera
  • 320 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Domaine étranger
  • N° dans la collection : 2
  • Parution :
  • CLIL : 3444
  • EAN13 : 9782251210025
  • Code distributeur : 44655
  • Export ONIX 3.0

Vera

Traduit par : Bernard Delvaille

Présentation

Quelques mois après la mort mystérieuse de Vera, Everard Wemys se remarie avec Lucy, de vingt ans sa cadette.
Mais le souvenir omniprésent de Vera, les doutes relatifs à sa mort (accident, suicide, crime ?) font planer sur le couple, qui s'est installé à la campagne dans la grande maison où eut lieu le drame, une ombre noire que ni l'un ni l'autre ne parviendront à chasser.

Après avoir lu Vera, Bertrand Russell, alors beau-frère d'Elizabeth von Arnim, avoua : « J'ai donné à mes enfants un conseil de prudence : n'épousez jamais une romancière ».

Biographies Contributeurs

Elizabeth von Arnim

Cousine de la romancière Katherine Mansfield, Elizabeth von Arnim (1866-1941) est née Mary « May » Annette Beauchamp en Australie. Au cours d’un voyage en Europe, elle rencontre le comte Henning August von Arnim-Schlagenthin, un aristocrate prussien. Après quelques années passées à Berlin, elle s’installe dans le domaine familial de Nassenheide. En 1898, elle publie anonymement son premier ouvrage, Elizabeth et son jardin allemand, véritable événement littéraire de la fin du siècle. À la mort de son époux, elle s’installe en Suisse et entretient pendant un temps une liaison tapageuse avec l’écrivain H.G. Wells avant un remariage malheureux avec Lord John Russell. D’elle, ont été publiés aux éditions Les Belles Lettres : Les Aventures d’Elizabeth à Rügen, Vera et Mr. Skeffington.

Découvrez aussi

Les Aventures d'Elizabeth à Rügen
Mr. Skeffington
Profession : écrivain
La Chance des Bodkin
Le Grand horloger
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés