Cartes incertaines
  • 224 pages
  • Livre broché
  • 16 x 22.5 cm
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 3126
  • EAN13 : 9782350880624
  • Code distributeur : 45705
  • Export ONIX 3.0
English version

Cartes incertaines

Regard critique sur l'espace

Présentation

SOUVENT ENVISAGEE comme un instrument d'orientation et de navigation, la carte sert à nous rassurer dans notre lecture du territoire. Mais qu'adviendrait-il si l’on voyageait avec des cartes qui nous désorientaient?

Les cartes sont nombreuses certes, mais elles n’ont pas toutes les mêmes vertus! Certaines se contentent de reproduire simplement la réalité, d’autres au contraire l’inventent. Parallèlement aux cartes d’extérieur des géographes-géomètres-arpenteurs, il existe des cartes d’intérieur des cosmographes-peintres-écrivains, tous ceux en fait qui font rêver les lignes à la manière de Michaux qui affirmait: « Je veux que mes tracés soient le phrasé même de la vie. »

Les cartes qui retiendront notre attention ici sont justement celles qui luttent contre la tyrannie de l’analogie pour nous plonger dans les profondeurs folles de ces contours incertains. Ces cartes sans mémoire effectuent des tracés et se refusent à suivre toute espèce de parcours. Elles nous entraînent ainsi vers des géographies improbables et inconnues.

Ce voyage se fera à partir d’un dialogue tissé entre les œuvres poétiques de Michaux et les écrits philosophiques de Merleau-Ponty. Il sera aussi l'occasion d'éclairer la formule de Maurice Blanchot, fil conducteur des propos qui vont suivre: « Ils marchaient ainsi, immobiles à l'intérieur du mouvement .» Les cartes inconnues nous offrent l'occasion de marcher immobile à l'intérieur du mouvement comme pour nous dire que les points de fixation que la géométrie spatiale dessine sont d'abord des points de fiction que la géométrie invente.

Alain Milon est professeur de philosophie à l'université de Paris Ouest Nanterre La Défense.

Table des matières

La carte nous avertit

Intentions

Légendes de cartes pour s'orienter:
Carte-tracé, carte-parcours
Vanités de la carte
Légendes en mouvement

La carte: un récit du monde
Récit du monde
Plissement
Mémoire de plis
Faille géologique

La question du contour: l'espace incirconscrit de Michaux
Contour sans périmètre
Modulation
Le contour comme périmètre: les sculptures de Serra
Serra, lecteur de Merleau-Ponty
Entrelacs et chiasme chez Merleau-Ponty

Les tracés d'erre de F. Deligny
"Tracer" ou figure d'être
Du tracé d'erre à la cartographie schizoanalytique de Guattari

Les contours aventureux de Klee et de Magritte
La question de la représentation
La distance comme actualisation du possible
Le flottement

Carte blanche: Raphaël ab(y)îmé par Cézanne
La mise en ab(y)îme de la carte: vers le degré zéro de son tracé
La cartographie du blanc

Le cartographe de Vermeer: l'infini mathématique du quotidien
L'astronome loin du géographe
L'infini mathématique
Présence ou non du miroir
L'espace du reflet
Le vitrage et son quotidien

La carte libre d'espace
L'espace comme emplacement ou espacement ?
Quand l'espace devient territoire
Histoire d'espace
L'hétérotopie
La distance critique du nomade

Le lieu de la carte: l'expression d'un lien ?
Le lieu comme carrefour du lien
L'esprit du lieu comme temps du lien
Petite phrase, petite musique, petite carte
La mémoire de la carte

Cartes sans fin

Du même auteur

Découvrez aussi

L'Écriture de soi, ce lointain intérieur
Bacon, l'effroyable viande
La Fêlure du cri : violence et écriture
Sous la langue, Artaud
Les murmures de l'amour
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés