Clés et ébauches de clés
  • 160 pages
  • Livre broché
  • 16 x 22.5 cm
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 3126
  • EAN13 : 9782909422404
  • Code distributeur : 33735
  • Export ONIX 3.0

Clés et ébauches de clés

Présentation

Olivier Bardet est bien connu pour ses poésies comiques, entre autres Winter voyage out, et L'Art de la Fugue, parues dans la revue Vagabondages au début des années 80, ou son recueil de poèmes inédit de la fin des mêmes années: De derrière le miroir, plusieurs fois ré-inédité par la suite, et nombre d'autres textes de même caractère.

Il est aussi l'auteur d'un certain nombre d’ouvrages substantiels d’une allure et d’une teneur assez différentes, pour la publication desquels il recourt depuis une trentaine d’années à la complicité d’un professeur d’Université renommé qui a bien voulu lui servir de prête-nom: le choix de ce subterfuge a été dicté à Olivier Bardet par le caractère trop ludique, en dépit des apparences, de ces textes portant sur l’histoire des philosophies de l’Antiquité et de l’Âge classique, en particulier des tendances matérialistes qui s’y font jour, sous les figures par exemple de l’épicurisme antique, de son restaurateur au Grand Siècle, Pierre Gassendi, de Karl Marx, ou encore de la littérature philosophique clandestine des XVIIe et XVIIIe siècles: en rendant hommage à cet universitaire de l’abnégation dont il a fait preuve en prenant sur lui la responsabilité de telles publications, aussi scandaleuses moralement que politiquement incorrectes, on saura gré aux lecteurs, quels qu’il soient, du présent volume, pour lui épargner le renouvellement de l’opprobre qu’elles n’ont pas manqué de lui valoir, de s’abstenir de publier son nom.

Presse

 Cette publication est fidèle à l\\\'esprit de Encre Marine: comme toujours, la présentation, dans sa sophistication, est une invitation à savoir, découvrir et connaître. Un ouvrage chaque fois non rogné, constitué d\\\'un beau papier, oblige le futur lecteur à se pencher sur le livre et, page à page, à l\\\'appréhender. Ici, Olivier Bardet retrouve un type d\\\'expression oublié, provenant directement de la satire cultivée dans l\\\'antiquité. Se moquant de l\\\'institution comme de lui-même, il nous fait part de ses considérations, qui ne sont jamais des théories, dans un énorme rire, parfois caustique, ironique voire cynique. Sa philosophie se veut un regard lucide sur ce que notre société peut produire d\\\'injuste, d\\\'absurde ou de vulgaire. Cette prose dithyrambique rit de tout ce qui cherche à construire, à vaincre ou à corrompre. Olivier Bardet ainsi expose une philosophie à l\\\'usage d\\\'un seul qui peut, cependant, être partagée par plusieurs. 

Découvrez aussi

L'Immémorial
Le travail vivant de la poésie
Hölderlin, le retournement natal
Du pessimisme
Prisme du féminin
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés