Crucifixion
  • 168 pages
  • Livre broché
  • 16 x 23 cm
  • 14 illustrations
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 3435
  • EAN13 : 9782909422572
  • Code distributeur : 33692
  • Export ONIX 3.0

Crucifixion

Illustrations de : Frederic PAJAK

Présentation

Moi qui suis en quête de la réalité, me voilà souvent empêtré dans l'opinion. Aussi aurai-je voulu parler de ce sujet non point pour définir quoi que ce fût, mais seulement pour explorer, pour examiner ses traces. Définir est en effet le propre du sage, et je ne suis ni un sage ni quelqu'un qui pût en approcher; pour reprendre le mot de Cicéron, je suis seulement "fort enclin aux conjectures". »
Pétrarque

Presse

 Cachés dans la région Rhône-Alpes du côté de Saint-Étienne, animés par Jacques Neyme, un homme orchestre qui aime les papiers élégants et la typographie soignée, les Editions Encre Marine publient au compte gouttes des ouvrages de poésie et de philosophie, illustré d'une quinzaine de dessins de Frédéric Pajak, celui-ci interroge l’Ancien et le Nouveau testament, mais aussi Aristote, Beckett, Cioran, Stig Dagerman, Kierkegaard, Péguy, Nietzsche, Angelus Silesius, pour éclairer la passion du Christ.« Curieuse histoire que cette crucifixion : un fils est mis à mort et c’est son père qui meurt » note le philosophe Paul Audi, spécialiste de Rousseau, qui a aussi écrit sur Mallarmé et Romain Gary. Avant de se lancer dans un essai assez peu orthodoxe, la pensée discursive se laisse déborder par la fureur d’un style qui évoque Georges Bataille. Mêlant la théologie négative et ce qu’il appelle la « cruci-fiction », Paul Audi louvoie très librement entre les textes bibliques et leurs exégèses, en amorçant de belles méditations sur le salut, la finitude, la mort, la transgression, le sacré et la solitude de l’homme sans Dieu.
- 01/12/2001

 Dieu mort en Jésus-Christ : les ouvrages ne manquent pas, qui se seront coulés dans cette veine de désespérance. Et, effectivement, cette « Crucifixion » – « curieuse histoire : un fils est mis à mort et c'est son père qui meurt » – croise les grandes ombres de Kafka, Cioran, Bataille ou Dagerman. La contemplation du fils de l'homme, icône de l'inconsolable, est prise ici dans une rigueur philosophique qui en fait la force : sans excès blasphématoire ni débordement lyrique, elle révèle le tout amer, l'irrémissible, l'insondable solitude ; elle est la pensée du désespoir, d'autant plus violent dans la consumation que le fut à l'origine le désir du Tout Autre. Pas étonnant, dès lors, de rencontrer l'évocation d'Angelus Silesius et les grandes voies mystiques, voies de feu, si proches au fond, car l'intensité, celle que ne peuvent seulement imaginer les tièdes, est sans partage ; elle se retourne ici en une extase inversée, noire, dure, immobile. Reste que cet aboutissement logique, appuyé sur le principe de non-contradiction et la division binaire possible/impossible, s'établit à partir de fondements non remis en cause : l'illusoire de l'altérité (on ne s'approche que de semblables) et la représentation du Tout Autre sous le seul attribut de la Toute-Puissance. Si bien que, dans l’Abandon consommé sur la Croix, fin mot de l'histoire, on retrouve, en fait, systématisée, exposée à l'impassibilité du Dieu pervers – auquel, décidément, il est bien difficile de renoncer –, l'épreuve initiale d'une solitude singulière. L’éclat de cette pensée serrée et tendue est en réalité l'éclat d'une boucle – ce qui est sans doute une image de l'enfer. On ne sera guère surpris de retrouver par là Frédéric Pajak, avec la beauté sombre de ses dessins ; pourtant, chez lui, l'« immense solitude » est étrangement parente d'une certaine séduction, ce qui le laisse à distance de la radicalité de Paul Audi. Ils sont l'un et l'autre fort bien servis par la qualité de l'édition. 
- 01/02/2002

Découvrez aussi

Discours sur la légitimation actuelle de l'artiste
Le Démon de l'appartenance
Où je suis
L'Empire de la compassion
Michel Henry
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés