Où je suis
  • 361 pages
  • Livre relié
  • 17 x 23 cm
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 3126
  • EAN13 : 9782909422787
  • Code distributeur : 33765
  • Export ONIX 3.0

Où je suis

Topique du corps et de l'esprit

Présentation

Je suis tout entier où je suis.
La signification « topologique » de cet énoncé que l'on doit à Rousseau est au coeur du présent ouvrage, dont le but est d’instruire sur de nouvelles bases le procès de la subjectivité humaine, en mettant en lumière les constituants de l’individualité du « moi » à partir de la seule considération du « lieu » dans lequel lui-même reconnaît se sentir exister.
Quel est ce lieu?
Pour tout moi il existe un lieu tout juste ajusté à soi, un lieu que le moi n’a jamais le pouvoir de quitter, ni de dépasser, et dans lequel il n’y a pas non plus de place pour un autre que lui. Ce lieu où tout entier je suis, ce lieu occupé par moi-même, est la
« position » dont je jouis ou dont je souffre à chaque fois sur le plan de ma vie subjective absolue. C’est dans ces conditions qu’analyser la topique du corps et de l’esprit, développer une topologie de la subjectivité, nous conduit forcément dans les
parages de ce que certains philosophes nomment « disposition intérieure », « tonalité de fond », « sentiment de l’existence », « volonté » ou « affectivité », et que d’autres appellent, avec peut-être encore plus de profondeur, le « Soi », à l’instar de Nietzsche, dont il sera très largement question dans ce livre.

Presse

C'est la phénoménologie de Michel Henry, à laquelle l'ouvrage entier rend hommage, qui permet de penser la subjectivité sur le mode du « tropisme » – autrement dit, dans ce contexte, comme « retournement de la force en affect et de l’affect en force », qui fonde « l’unité du moi ».Signalons de surcroît que le lecteur plus spécialement intéressé par la pensée de Nietzsche y trouvera une analyse précise de la « fidélité » de Nietzsche à Schopenhauer qui, selon l’auteur, ne dispense précisément pas Nietzsche de tenter de remédier aux difficultés inhérentes au vouloir-vivre au moyen de la volonté de puissance.
- 15/12/2006

Ce livre est important par sa fidélité à un savoir aussi essentiel que simple, celui qui porte sur soi (ce moindre soi auquel nous sommes échus, à chaque instant), tout entier contenu déjà tans le simple sentiment e existence.

Paul Audi s'affirme comme un philosophe sur lequel il faudra compter désormais.         

Ce qu'il faut retenir de cet ouvrage est qu'il constitue un véritable ouvrage de philosophe. Nous n'y suivons pas un parcours universitaire, ni un parcours de recherche ancré dans un seul objet, mais nous suivons une philosophie en train de se faire (sous réserve qu'on en connaisse pas les autres ouvrages de l'auteur). Il y a donc encore matière. 
- 15/06/2004

Ce livre ouvert et libre, sans allégeance à de quelconques modes, sans polémiques inutiles ni ressentiment, superbement édité par l'un des rares éditeurs sachant honorer ses auteurs autant que ses lecteurs, mérite lecture méditative et suscite l'éveil de la réflexion.
- 01/04/2004

Paul Audi, jeune et singulier philosophe, dresse une manière d'autoportrait  
- 27/02/2004

Je suis tout entier où je suis… Rousseau le disait. Sur cette base, Paul Audi, toujours éclairé pari Nietzsche, instruit « le procès de la subjectivité humaine », en isolant « les constituants de l'individualité du "moi" à partir de la seule considération du "lieu" dans lequel celui-ci reconnaît se 'sentir exister », un lieu « tout juste ajusté à soi » qu'on n'a le pouvoir ni de quitte ni de le dépasser, ni peut-être, d'ouvrir, pour laisser l'Autre y prendre place.
- 19/02/2004

Découvrez aussi

Discours sur la légitimation actuelle de l'artiste
Le Démon de l'appartenance
Crucifixion
L'Empire de la compassion
Michel Henry
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés