Si on faisait confiance aux entrepreneurs

Si on faisait confiance aux entrepreneurs

L'entreprise française et la mondialisation [format poche]

Présentation

Les grandes entreprises ont mauvaise presse. La mondialisation est chargée de tous les maux. Le capitalisme voué aux gémonies. Mais le comportement irresponsable de certains acteurs économiques ne doit faire oublier ceux qui — et ils sont nombreux — trouvent un épanouissement personnel authentique dans ce cadre, en nouant autour d'eux de solides relations de confiance.

C'est de cette expérience partagée par beaucoup mais souvent passée sous silence que Xavier Fontanet entend nous parler dans ce livre. Ses années vécues dans le monde de la concurrence économique l'ont conduit à sillonner la planète et à découvrir bien des cultures différentes de la nôtre. Avec dynamisme et conviction, il retrace cette aventure qui n’est pas que de chiffres, tout en décrivant de manière limpide l’univers méconnu des multinationales. Être passionné par son entreprise et être passionné par l’humain n’est pas si antithétique qu’on voudrait bien le croire.

Prix de l'excellence économique 2010

Prix du meilleur manager de l'année 2011 par Le Nouvel Économiste

Prix de la Fondation Manpower/HEC Paris 2011

Biographies Contributeurs

Xavier FONTANET

Xavier Fontanet est président d'Essilor. Diplômé des Ponts et Chaussées et du MIT (Massachusetts Institute of Technology), il a commencé sa carrière au Boston Consulting Group puis est devenu directeur général de Bénéteau, directeur de la restauration du groupe Wagons Lits, directeur général d'Essilor de 1991 à 1996 et PDG de 1996 à 2009.

Table des matières

Prologue : ce livre, pourquoi ?

Le mot du premier lecteur

Introduction

Partie I - L'entreprise, c'est l'aventure d'aujourd'hui

L'Histoire d'Essilor

Naissance

Le credo de Valoptec

Une décision importante : l'entrée en bourse

1972-1990

Recentrage : 1991-1996

1996-2005

2006-2010

Travail, métier, champion

La quête de sens figure au cœur des préoccupations des nouvelles générations. « Que signifie au fond mon travail ? »

Le travail

Le métier

Le champion

Ce n'est pas le Président qui commande, c'est le client

« Mes filles n'iront pas à l'usine ! »

La grande famille

Elle exige de payer

Le bidonville de Manille

Été 2003, André, pays bigouden

Au siège d'Aravind

Un jour, dans la queue, quelqu'un vient de loin

Travail, métier, champion... bienfaiteur ?

Les chemins de la confiance

Savoir-faire organisationnel

Les variables de comportement

Respecter l'individu et promouvoir son talent

Écouter !

Parler vrai !

Responsabiliser le plus de monde possible

Du bon usage des consultants

L'indispensable transparence

Pas de management sans justice

Vite, une fête !

Confiance en soi ou arrogance ?

Accepter le changement

Leader, sinon rien !

Un PDG qui dure

Partie II - Économie de marché et morale

Première vente

Sa première vente

Débuts au BCG

Ma première vente

« Monsieur Fontanet, ça me coûterait combien ? »

Marx et sa curieuse conception de l'homme

Vente, développement durable et intérêt général

Des champions qui dépendent les uns des autres

Sato san, mon plus cher adversaire

Ce que vous faites, est-ce moral ?

« Monsieur, c'est très bien ce que vous faites, mais est-ce moral ? »

La réponse que j'aurais dû faire : « Votre question n'a pas de sens »

Le jeu sur les mots finit par la destruction du sens

Partie III - Petit précis d'économie

Petit précis d'économie 1 : pour comprendre la concurrence

La courbe d'expérience

La segmentation (ou définition du métier) et la courbe de vie

La dynamique des parts de marché et des prix

Rentabilité et rotation d'actif

Rentabilité, dividende et croissance

Du dividende au flux

Flux dans un métier et entre métiers

Synthèse

Petit précis d'économie 2 : la théorie des petits cochons

Les petits cochons

Les restaurants et la théorie des petits cochons

Petit précis d'économie 3 : pour comprendre le monde qui vient

La catallaxia de Hayek

L'équilibre dans un créneau

Schumpeter ou le mouvement

Bruce Henderson et la description précise des flux

Les personnes

En deux mots

Partie IV - Finance : entre la folle et la bonne

Les dégâts de la finance à court terme

« Monsieur Fontanet, je voudrais vous voir, nous avons une belle affaire à vous proposer »

« Xavier, je quitte ABC. Je vous expliquerai plus tard »

La route est longue

La Bourse

Le chemin fait avec Saint-Gobain et le financement de sa sortie

Un dérèglement à corriger rapidement : le short selling

Les road shows, la presse financière et le fonctionnement du marché

Actions ou SICAV

La bonne dette : les chantiers Bénéteau

Le financement de la croissance

Actionnariat salarié

De la participation à l'actionnariat salarié

Un retour sur les fondements de l'entreprise

L'incroyable variété de l'économie réelle

Le principe de l'actionnariat salarié

Actionnariat et capital

La gouvernance

Le courage de l'actionnaire salarié

La loi française est favorable à l'actionnariat salarié et très bien conçue

Actionnariat, fidélité et durée

Tous propriétaires

« Les salariés actionnaires ont le pouvoir d'agir ! »

Partie V - Un État en concurrence

« Mon fils, surtout pas ! »

Le capital mis à risque

L'État providence et la pauvreté

Alain Juppé

« Xavier, vous ne défendez que les intérêts particuliers, moi je défends l'intérêt général ! »

Concurrence et intérêt particulier, les montres suisses et japonaises

Monopole et intérêt général

Intérêt général, concurrence entre États et reengineering de la sphère publique

Les cinq pépites

Le Canada et la réforme de la sphère publique

La Nouvelle-Zélande de Roger Douglas : la transformation la plus audacieusse au monde d'un système de santé

La situation des finances publiques en 1990

Les idées de base de la réforme

La pratique du système

« Monsieur Fontanet, ne le dites pas, j'ai besoin du privé pour gérer le public » (Jean-Pierre Chevènement)

La vision de Lee Kuan Yew

Le sillon creusé par Egis et la Caisse des Dépôts

Partie VI - Les Français, le monde et les autres

Les Français, leurs démons et leur génie

D'abord Jean Baptiste

Ensuite Jean-Jacques

Mais qu'ont-ils de mieux que nous, les Japonais ?

Madame et Monsieur Mazzone

Conclusion : Où allons-nous ?

Annexes 1

Bibliographie sélective

Glossaire

Tableaux et graphiques

Extraits

L'Adie, un réseau d'authentiques entrepreneurs

 

Annexes 2

Découvrez aussi

Si on faisait confiance aux entrepreneurs [poche + application]
Why we should trust global entrepreneurs
Si on faisait confiance aux entrepreneurs
Si on faisait confiance aux entrepreneurs [poche]
Si on faisait confiance aux entrepreneurs
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés