Prisons - 67065
Prisons - 67065

Feuilleter le livre

  • 432 pages
  • Livre relié
  • 18.2 x 23.2 cm
  • 24x36
  • Parution :
  • CLIL : 3694
  • EAN13 : 9791092388053
  • Code distributeur : 50022
  • Export ONIX 3.0

Prisons - 67065

Photographe : Grégoire Korganow

Présentation

Grégoire Korganow a photographié les prisons françaises pour le Contrôleur Général des Lieux de Privations de Libertés de janvier 2011 à janvier 2014. Avec un accès total, il livre ici sa vision de la prison, de nos prisons.

Au 1er janvier 2014, la France comptait 67 065 détenus incarcérés, répartis dans 191 prisons, pour une capacité d'hébergement d’un peu plus de 57 000 places. En 2013, la durée moyenne de détention était de 11,5 mois.
Comment photographier la prison ? Comment restituer en image l’enfermement, la contrainte, la séparation, l’arbitraire ? Au-delà des barreaux, des cellules exiguës et sombres, des couloirs interminables, des cours de promenade austères, la réalité de la prison relève de la sensation : odeurs, bruit permanent, monotonie, ennui, violence...
La prison nourrit le fantasme. Parfois la réalité est plus banale qu’on ne l’imagine. L’horreur de l’incarcération se joue sur d’infimes petites choses, transformant le quotidien en cauchemar : les portes fermées des cellules en permanence, la solitude, la peur de la promenade où tout peut arriver, le temps passé à ne rien faire, des journées, des semaines, des mois vides.
C’est cette réalité de l’enfermement que Grégoire Korganow photographie, loin des clichés, des images chocs. Il veux saisir l’indicible, le temps qui s’arrête, la vie qui rétrécit, qui s’efface.

Presse

Grégoire Korganow montre là un extrait de l'impressionnant travail qu'il a réalisé dans les cent quatre-vingt-onze établissements pénitentiaires de France.
Télérama - 11/02/2015

... le pavé rouge (...) captive en effet le lecteur dans sa tonalité uniforme et sombre pour lui laisser imaginer ce que représente une levée d'écrou pour les 67065 détenus...
Chasseur d'Images - 01/03/2015

Ses photos cassent nombre de fantasmes qui continuent à alimenter les discussions sur le sujet.
Actu photo - 27/02/2015

Les images de Grégoire Korganow sont implacables.
M le Magazine - 28/02/2015

Un témoignage exceptionnel et exclusif.
Paris Match - 08/01/2015

... sans pathos ni effet de style, est précis et méthodique...
Polka Magazine - 01/03/2015

Autant dire que ce travail est exceptionnel.
Images magazine - 01/03/2015

...rare et précieux. Un vrai document.
6mois.fr - 25/03/2015

Grégoire Korganow n'est pas le seul à avoir travaillé dans les prisons françaises, mais c'est bien le premier à l'avoir fait en qualité de contrôleur des lieux de privation de liberté. Une positon singulière...
Fisheye - 01/03/2015

Le résultat de cette longue immersion fait l'objet d'un livre somme à la maquette radicale (succession d'images pleine page) aux éditions Neus.
Réponses Photo - 01/05/2015

Korganow nous ouvre les portes des "Prisons" françaises
Actu photo

Dans l'enfer des prisons françaises
6mois.fr

Biographies Contributeurs

Grégoire Korganow

Diplômé des Arts Appliqués à l’école Estienne à Paris, Grégoire Korganow débute la photographie à 23 ans. En 1993, Libération publie ses images des émeutes de la Goutte d’or à Paris. C’est le début d’une collaboration qui dure plus de 10 ans. Il devient membre de l’Agence Métis dès 1998, puis de Rapho en 2002. Il alterne séries personnelles et travaux de commande. En 2001, il participe à la création du magazine photo De l’Air. De 1998 à 2003, il crée et dirige notamment la collection de livres photographiques Avoir 20 ans, aux éditions Alternative. Il enseigne enfin en 2012 la photographie à la Faculté Paris 1 et donne régulièrement des ateliers pratiques aux Rencontres photographiques d’Arles.Grégoire Korganow conçoit ses images comme une invitation à regarder les failles, les apories, les désordres contemporains. Il s’intéresse au hors champ, à l’infime. Le corps, ses stigmates et ses métamorphoses sociales occupent une place centrale dans son œuvre. Sa forme est instable et volontairement permissive, inclusive. L’immersion et l’expérimentation déterminent le dispositif. C’est pour lui la condition d’une image précise et suggestive. Il préfère à une forme manifeste, une photographie plus ambiguë et fragile qui laisse le spectateur libre de ses opinions, de son parcours.

Découvrez aussi

Mongols
FK Jugoslavija
Père et fils
Un Destin rwandais
Retour à Wenzhou
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés