Œuvres complètes. Tome III, 2e partie: Gorgias - Ménon

Œuvres complètes. Tome III, 2e partie: Gorgias - Ménon

Avec la contribution de : L. BODIN, Texte établi et traduit par : Maurice CROISET

Présentation

Dans l'Athènes classique, gouverner c’est parler : non seulement aux assemblées, mais aussi aux tribunaux, la parole est souveraine. Etre éloquent est donc essentiel au citoyen. Moyennant des salaires exorbitants, les sophistes se font fort d’enseigner aux jeunes gens les secrets de l’art oratoire, si bien que le pouvoir du discours se confond avec celui de l’argent. De ce pouvoir, Socrate est le contradicteur ironique. Le voici aux prises avec le célèbre sophiste Gorgias, puis avec le jeune Calliclès. Si les protagonistes s’interrogent d’abord sur la nature de la rhétorique, un art du mensonge selon Platon, le débat s’oriente par la suite sur la vertu, thème développé dans Ménon, deuxième dialogue de ce volume. Elève de Gorgias, Ménon s’interroge sur la possibilité d’enseigner la vertu. Socrate répond par la fameuse théorie de la réminiscence : savoir c’est se souvenir. Gorgias et Ménon constituent la deuxième partie du tome III de notre édition des Œuvres Complètes de Platon, et vient achever la « trilogie sophistique » ouverte avec Protagoras. Les deux textes sont sans doute contemporains de Protagoras et ont dû être écrits entre 395 et 390, lorsque Platon revient à Athènes après ses grands voyages. Les deux dialogues sont essentiels : le débat avec Calliclès, le mythe des Enfers, l’esclave devenant géomètre grâce à la maïeutique de Socrate, autant de morceaux d’anthologie que le lecteur trouvera dans ce volume. Chaque texte est précédé d’une notice introductive contenant, entre autres informations, une brève présentation de la rhétorique dans l’Athènes classique. Les enjeux philosophiques et littéraires, ainsi que les personnages sont analysés en détail, notamment Calliclès « l’immoraliste », jeune, riche et ambitieux, démon tentateur forgé par Platon, peut-être en souvenir de ce qu’il aurait pu lui-même devenir s’il n’avait croisé Socrate. Un sommaire permet en outre de circuler aisément dans le texte tandis que l’histoire de la traduction manuscrite est brièvement évoquée. L’ouvrage est en outre assorti de notes qui accompagnent la lecture. Texte établi et traduit par A. Croiset avec la collaboration de L. Bodin.

Biographies Contributeurs

PLATON

Philosophe

Maurice CROISET

Docteur ès lettres, professeur à la Faculté des lettres de Paris, membre de l'Institut

Table des matières

PROTAGORAS

 

GORGIAS

Notice

I. Le sujet du Gorgias

II. Les personnages et la composition

III. La valeur littéraire du Gorgias

IV. Date ou l'entretien est censé avoir lieu

V. Date de la composition du dialogue

VI. Le texte

Sommaire

Première partie : Socrate et Gorgias

Deuxième partie : Socrate et Polos

Troisième partie : Socrate et Calliclès

Quatrième partie : Socrate seul

 

MÉNON

Notice

I. Les personnages

II. La discussion

III. Les dates

IV. Le texte

Sommaire

Découvrez aussi

Œuvres complètes. Tome XIII, 2e partie: Dialogues suspects (Second Alcibiade - Hipparque - Minos - Les Rivaux - Théagès - Clitophon)
Œuvres complètes. Tome VII, 1re partie: La République, Livres IV - VII
Œuvres complètes. Tome IV, 1re partie: Phédon
Œuvres complètes. Tome IX, 1re partie: Le Politique
Œuvres complètes. Tome XII, 2e partie: Les Lois, Livres XI-XII - Epinomis
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés