Comoedia Togata

Comoedia Togata

Fragments

Texte établi et traduit par : A. DAVIAULT

Présentation

Paradoxalement la comédie latine nous est connue par la Palliata, d'origine comme de style grecs, alors que de la comédie proprement romaine, la Togata, il ne nous reste que des fragments. Pourtant ces pièces « romaines » semblent avoir été tout aussi populaires que leurs équivalents « grecques » et représentent un pas supplémentaire dans l’affirmation de la culture romaine : les acteurs portent la toge (c’est le sens de togata) et non plus le manteau grec, l’action se déroule en Italie et les personnages ont des noms locaux, tandis que l’importance des parties chantées et le jeu de mimiques deviennent prépondérants.

Ce sont les fragments de ces comédies perdues que rassemble et commente notre édition. Une introduction détaillée fait le point sur les connaissances relatives à la Togata, sur les hypothèses concernant son origine et sur les informations que l’on peut glaner au sujet de Titinius, Afranus et Atta, les trois poètes dont proviennent la plupart des fragments. Elle s’attache en outre à déterminer l’originalité du genre en le distinguant, notamment de la Palliata. La transmission, complexe, des textes, est ensuite analysée avec minutie et complétée par une bibliographie. Des notes accompagnent la lecture. L’ouvrage est en outre enrichi d’un index des mètres, d’une table de concordance ainsi que d’un index des mots latins.

Découvrez aussi

Comédies. Tome VI : Pseudolus - Rudens - Stichus
Comédies. Tome II : Bacchides - Captivi - Casina
Œuvres (Fragments)
Comédies. Tome III : Cistellaria - Curculio - Epidicus
Comédies. Tome II : Heautontimoroumenos - Phormion
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés