Histoire de Louis XI. Tome I : 1461-1469

Histoire de Louis XI. Tome I : 1461-1469

Livres I et II

Texte établi et traduit par : Charles SAMARAN

Présentation

L’Histoire de Louis XI rédigée par Thomas Basin a suivi de près l’Histoire de Charles VII. Formée de sept livres, elle a probablement été composée entre 1473 et 1477.

De même que son Histoire de Charles VII, son témoignage n’est ni une histoire officielle, ni un recueil de notes annalistiques prises au jour le jour. Familier des historiens de Rome, Basin a eu l’ambition d’écrire l’histoire à la manière antique, et d’être, sinon le Tite-Live, du moins le Salluste ou le Suétone de son temps. Il ne se contente pas de raconter les faits ; il en dégage l’enseignement moral et politique, il veut que l’histoire soit une école et qu’elle serve d’exemple aux générations.

Basin est un historien « engagé » : ses jugements sont chargés d’idées préconçues en faveur de la maison de Bourgogne, dans les domaines de laquelle il a longuement trouvé asile, et d’autre part, de passion personnelle contre Louis XI, qui semble avoir nourri des sentiments hostiles à son égard et à l’égard de sa famille — il dresse en effet un portrait particulièrement incisif, voire cruel, du fils de Charles VII.

Enfin, si pendant les premières années du règne de Louis XI, jusqu’en 1469, Basin a pu voir se dérouler sous ses yeux beaucoup d’épisodes qu’il raconte et auxquels il a parfois pris une part personnelle, il n’a pu en revanche de 1469 à 1483 se renseigner autrement qu’en consultant des documents écrits ou en utilisant des sources orales, sauf pour les événements qui se sont passés dans les possessions bourguignonnes, et spécialement à Utrecht. De là, sans doute, certains anachronismes ou lacunes.

Biographies Contributeurs

Thomas BASIN

Historien français né en 1412 et mort en 1491, Thomas Basin étudie à l’université de Paris, puis à Pavie et Louvain, avant d’embrasser une carrière ecclésiastique. Des voyages nombreux le conduisent en Hollande, en Italie, puis en Hongrie. De retour dans sa ville natale, ses études universitaires et ses relations avec de grands personnages rencontrés en Italie (dont le pape Eugène IV) lui valent d’être nommé chanoine de Bayeux, vicaire général de Rouen, puis en 1447 évêque-comte de Lisieux, à l’âge de trente-cinq ans. La Normandie est alors encore en grande partie anglaise. Lorsqu’en 1449 l’armée française paraît sous les murs de Lisieux, Basin se rallie à Charles VII. Nommé conseiller du roi, il prend part au gouvernement. Mais pour ne pas avoir soutenu le dauphin Louis et avoir donné son appui à son frère Charles, il encoure les rigueurs du rebelle devenu roi sous le nom de Louis XI. Contraint de se réfugier auprès du duc de Bourgogne, Basin accepte cependant les avances du roi afin de se réconcilier avec lui et devient chancelier de Roussillon. Ce poste lui paraît peu sûr et il décide de rompre définitivement. Il vit ensuite en exil à Louvain, Trèves, puis à Utrecht. On lui doit, entre autres œuvres, l’Histoire de Charles VII et l’Histoire de Louis XI, qui constituent d’importants témoignages sur son temps, ainsi qu’une Consultation pour la révision du procès de Jeanne d’Arc, où il soutient la nullité du procès de Rouen (1453), et son Apologie, œuvre autobiographique.

Table des matières

INTRODUCTION
I. L'auteur et sa famille
II. L'Historia Ludovici

AVERTISSEMENT

LIVRE PREMIER (1461-1465)
I. Comment, après la mort de Charles VII, Louis, son fils aîné, fort de l'appui de Philippe, duc de Bourgogne, se mit en devoir de prendre possession du royaume paternel
II. Violente inimitié du nouveau roi à l'égard de certains hauts personnages de l'entourage de son père ; funérailles faites à celui-ci ; empressement variable des habitants du royaume envers le roi
III. Comment Louis XI reçut l'onction à Reims ; sa promesse d'alléger les tailles et les autres redevances qui pesaient sur les Français
IV. De Reims, le roi s'en vint à Saint-Denis, où un Italien présomptueux ne craignit pas d'accorder l'absolution au roi défunt
V. Comment le nouveau roi fit son entrée dans sa ville de Paris
VI. Comment le roi pourvut aux offices du royaume ; insatiable avidité, rapines et malversations du seigneur de Montauban
VII. Vols et rapines dans la distribution des offices ; destitution des officiers et des capitaines nommés par Charles VII et leur remplacement par des hommes nouveaux
VIII. Conduite du roi à l'égard du duc de Bourgogne avant que celui-ci ne quitte Paris pour regagner ses États ; promesse de soulager le royaume du poids des tailles et autres impôts
IX. Requête présentée par la province de Normandie et réponse du roi ; comment, à cette occasion, les habitants de la province furent honteusement trompés par les avocats
X. Réunion des États de la province de Normandie ; envoi d'une délégation auprès du roi ; vaine joie de la population, trompée par la fourberie ou par l'incapacité de ses délégués
XI. Comment cette vaine allégresse se changea bientôt en affliction. Malheurs des Rémois et des Angevins, provoqués par les promesses du roi
XII. Ambassades envoyées par divers princes d'Italie au nouveau roi pour le saluer ; traité conclu par lui avec le duc de Milan
XIII. Comment le roi visita la Bretagne armoricaine et découvrit des motifs d'inimitié et de dissension avec son duc
XIV. Quelle sorte de secours Henri, roi d'Angleterre, et la reine Marguerite, chassés de leur royaume, obtinrent du roi Louis, bien qu'ils fussent tous deux ses cousins germains
XV. Comment le roi de France conclut avec Édouard, usurpateur d'Angleterre, deux trêves désastreuses pour Henri, roi d'Angleterre, son cousin, qui se cachait dans un monastère situé près des frontières de son royaume ; celui-ci, livré par trahison à Édouard, est enfermé dans la prison de la Tour de Londres
XVI. Alliance conclue par le roi de France avec Jean, roi d'Aragon ; libération de la reine, assiégée dans Girone, par l'arrivée d'une armée française
XVII. Prise du château du Boulou et siège de Barcelone par les Français
XVIII. Comment les Français prirent Tarragone, puis, revenus dans leur pays, s'occupèrent de dégager la citadelle de Perpignan assiégée ; comment, l'ayant délivrée, ils s'emparèrent de la ville, ainsi que des comtés de Roussillon et de Cerdagne, que le roi de France tint alors, comme s'il les avait acquis
XIX. Discorde et inimitié, bientôt apaisées, entre les rois de France et de Castille
XX. Comment le comte de Charolais vint rendre visite au roi à Tours ; comment le roi lui donna la lieutenance du gouvernement de Normandie, ainsi qu'une belle pension, puis lui enleva aussitôt l'une et l'autre
XXI. Comment le roi s'empara de l'argent conservé en dépôt à la cathédrale de Paris pour libérer les domaines de Picardie, engagés au duc de Bourgogne ; comment, par un édit, il retira le droit de chasse à tous ses sujets
XXII. Deux autres édits iniques ; introduction d'un nouvel impôt sur les marchandises à Pont-de-1'Arche
XXIII. Rachat des terres de Picardie ; leur retour sous la main du roi
XXIV. Fréquentes ambassades envoyées au duc de Bretagne — Entrevue des princes à Tours ; le roi se met ensuite en route pour aller visiter ses terres de Picardie et le duc de Bourgogne
XXV. Arrivée par mer du Bâtard de Rubempré à Gorkum. — Son arrestation — Départ précipité du duc de Bourgogne, Philippe, de Hesdin et retour du roi de Picardie à Tours
XXVI. Ambassade envoyée par le roi à Philippe, duc de Bourgogne — Accusation portée contre le comte de Charolais devant son père — Réponse et défense de Charolais
XXVII. Tentatives répétées du roi pour rompre le pacte d'alliance et d'amitié existant entre le duc de Bretagne et le comte de Charolais — Invectives contre les ambitieux
XXVIII. Comment Charles, frère du roi, fut conduit, de son plein gré, de Poitiers en Bretagne

LIVRE II (1465-1469)
I. Comment le roi envoya une seconde fois en Bretagne le comte de Dunois, qui n'en revint pas ; conjuration et ligue des princes qui voulaient, selon leurs dires, restaurer le royaume
II. Faut-il, d'après le résultat, juger mauvais l'intention et les actes de tous ces princes ?
III. Argumentation de ceux qui désapprouvent et condamnent universellement les actes des princes ligués — Réfutation
IV. Comment le bâtard et le duc de Bourbon occupèrent la ville de Bourges et quelques châteaux, que le roi reprit ; marche forcée de celui-ci contre le comte de Charolais
V. Combat engagé par le roi contre les Bourguignons à Montlhéry ; le roi se rend ensuite à Rouen et ramène de Normandie de grandes troupes qu'il conduit à Paris
VI. Comment les princes ligués dressèrent leur camp près de Paris — Conseils donnés au roi par le duc de Milan
VII. Comment la place de Pontoise et la ville de Rouen abandonnèrent le parti des villes qui avaient reçu leur garnison du roi et passèrent aux princes conjurés.
VIII. Les Liégeois, excités par le roi, prennent les armes dans les terres du duc de Bourgogne ; les injures et les reproches qu'ils formulaient contre le duc et les siens.
IX. Résistance opposée aux Liégeois par le duc de Bourgogne — Paix entre le roi et les princes — Retour du comte de Charolais dans les terres de son père — Le duc de Bourbon, abandonne les autres princes
X. Comment le prince Charles, qui avait reçu du roi la Normandie, fut longtemps empêché par la faction des Bretons de faire son entrée à Rouen ; comment les États de la province lui rendirent visite au monastère de Sainte-Catherine pour le réconforter
XI. Comment le prince Charles, duc de Normandie, entra dans sa ville de Rouen après de longs délais, prolongés par la ruse des Bretons — Comment le duc de Bretagne l'abandonna honteusement ; l'infâme trahison du duc et des siens
XII. Vaine tentative de réconciliation entre les ducs de Normandie et de Bretagne
XIII. Embûches et trahisons organisées par le duc de Bourbon et le roi contre le duc de Normandie
XIV. Comment le duc de Normandie envoya des ambassadeurs aux princes bourguignons pour demander leur aide et comment le duc de Normandie quitta Rouen pour Honfleur, puis passa en Bretagne avec le duc de Bretagne
XV. Calamités qui frappèrent la Normandie, tant du fait du roi que de ses soldats et des Bretons.
XVI. Expédition menée par le duc de Bourgogne contre Dinant ; tromperie du roi de France, qui feint de vouloir donner sa fille en mariage au comte de Charolais ; celui-ci envoie au roi une ambassade solennelle pour conclure ce mariage
XVII. Mission des ambassadeurs — Chute de Dinant
XVIII. Nouvelle tentative des Liégeois — La paix leur est de nouveau accordée, après que des otages eurent été pris parmi eux
XIX. Comment le roi de France rencontra à Rouen le comte de Warwick ; comment sur l'intervention de celui-ci et par l'intermédiaire d'ambassadeurs qu'il envoya avec lui en Angleterre, il chercha, sans y parvenir, à conclure un traité avec le roi d'Angleterre
XX. Traité conclu entre Édouard, roi d'Angleterre, et Charles, duc de Bourgogne ; celui-ci reçoit en mariage la sœur du roi ; solennité des fêtes nuptiales
XXI. Comment les soldats bretons, que le roi avait chargés de la garde des places de Basse-Normandie, détournèrent à leur profit la possession de ces places et déclarèrent les tenir au nom de son frère — Leur expulsion — Traité conclu à Péronne entre le roi et le duc de Bourgogne.
XXII. Nouvelle révolte des Liégeois ; origine de leur rébellion ; démesure de leur entêtement
XXIII. Nouvelle révolte des Liégeois, qui s'emparent de leur évêque, à Tongres ; siège de Liège par le duc de Bourgogne, en présence du roi de France
XXIV. Prise et incendie de la cité de Liège
XXV. Comment le roi, revenu de Liège en France, fit arrêter et emprisonner son cardinal d'Angers et l'évêque de Verdun
XXVI. Réconciliation du prince Charles avec le roi Louis, son frère; il r enonce au duché de Normandie et reçoit en apanage le duché de Guyenne

Découvrez aussi

Apologie
Histoire de Charles VII. Tome II : 1445-1450
Histoire de Louis XI. Tome III : 1477-1483
Histoire de Louis XI. Tome II : 1470-1477
Histoire de Charles VII. Tome I : 1047-1445
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés