"Pourquoi j'ai tué Gandhi"
  • 256 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 20 cm
  • La voix de l'Inde
  • N° dans la collection : 8
  • Parution :
  • CLIL : 3435
  • EAN13 : 9782251720128
  • Code distributeur : 30692
  • Export ONIX 3.0

"Pourquoi j'ai tué Gandhi"

Examen et critique de la défense de Nathuram Godse

Traduit par : Bernard FRUMER

Présentation

Personne n’ignore que Gandhi a été assassiné, mais aucun dictionnaire ne donne le nom de son meurtrier.
Celui-ci se nommait Nathuram Godse et était né en 1910. Après avoir tué Gandhi, le 30 janvier 1948, il se laissa arrêter sans tenter de fuir, « en raison, dira-t-il, de mon ardent désir d’exprimer devant un tribunal les motifs de mon acte. » Ce qu’il fera lors de son procès, le 8 novembre 1948, avant d’être condamné à la pendaison.
Longtemps interdit de publication en Inde, et finalement édité en 1977, le texte de la défense de Godse est publié ici, sous forme de longs extraits, pour la première fois en Occident.
Il permet de découvrir et la personnalité de Godse et les mobiles réels de son crime.
Koenraad Elst examine chacun des arguments de Godse dans leur contexte historique, sans parti-pris, et permet de juger de l’exactitude, ou de la fausseté, des accusations portées par Godse contre Gandhi.
Cet examen montre qu’aucun des deux hommes n’était ce que la légende en a fait.

Biographies Contributeurs

Koenraad ELST

Docteur en philosophie, historien, Koenraad Elst a publié de nombreux ouvrages sur l’Inde contemporaine qui font autorité.

Bernard FRUMER

Bernard Frumer a notamment traduit aux Belles Lettres La Persécution des Tsiganes par les Nazis.

Découvrez aussi

La Mère
La Femme mariée
Parvati ou l'amour extrême
Hanuman ou le chemin du vent
La Grande Guerre du Kurukshétra
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés