Notre travail sera-t-il plus intelligent ?
Notre travail sera-t-il plus intelligent ?

Feuilleter le livre

Notre travail sera-t-il plus intelligent ?

Ce qui change avec le numérique

Présentation

Ce livre est une brève histoire du travail. Du néolithique à l’algorithme, Bernard Abate y analyse les révolutions qui ont transformé le quotidien de l’humanité. Il interroge particulièrement l’impact du numérique sur le travail humain.

Médias

Bernard Abate présente Notre travail sera-t-il plus intelligent ?

Biographies Contributeurs

Bernard Abate

Bernard Abate, lorsqu’il était haut fonctionnaire, a été confronté à la résistance opposée par la bureaucratie aux changements d’organisation du travail. Découvrant l’étroite parenté entre la bureaucratie et le nouveau mode de travail apparu avec la révolution industrielle, il se consacre aujourd’hui à l’élaboration d’une compréhension globale du travail et de la technique.

Table des matières

Introduction

Chapitre I. L’invention du travail
Adam et Ève
L’homme du Néolithique

Chapitre II. L’invention de la technique
La naissance du travail parcellaire
Les sciences de l’ingénieur et le machinisme
Le travail standardisé
Taylor
À quoi sert la standardisation ?
D’ouest en est : le taylorisme soviétique
À la conquête de toutes les formes de travail
Le déploiement de la technique dans l’univers des bureaux
Les limites du taylorisme
L’intelligence à nouveau mobilisée
Quand l’industrie redécouvre l’individu : le toyotisme
La bureaucratie résiste
L’optimum et l’autocontrôle
La technique aboutie ou bientôt dépassée

Chapitre III. La révolution numérique
À l’usine et au bureau
Le robot
Cerveau artificiel et cerveau humain
Le bureau d’études à l’avant-garde de la numérisation
L’usine du futur

Le paradigme collaboratif
L’échange marchand réinventé par l’économie numérique
Les nouvelles citoyennetés
La collaboration des intelligences
Triomphe de la technique
La domination accentuée du capital numérique sur le travail des individus
Le pouvoir des réseaux
…Ou dépassement de la technique ?
Le numérique redonne au travailleur l’intelligence de son travail
Le numérique ouvre des espaces de coopération
Le paradigme collaboratif : une résurgence ?
Un retour en arrière est-il possible ?
Le numérique simplifie
De nouvelles formes de coopération
L’avantage au marché
L’adaptation des grandes organisations
Rêve ou cauchemar ?
Le rêve autogestionnaire de Jeremy Rifkin
Le cauchemar dataïste de Yuval Noah Harari


Conclusion
La séparation du travail et de l’intelligence du travail par la technique
Le retour de l’intelligence individuelle
Le numérique à la conquête de toutes les facultés du travail humain
Hommes et machines, individus et organisations : le numérique produit des Centaures
L’annonce de retrouvailles avec la nature

Annexe : Les théories du travail
Karl Marx
Le travail
Travail et surtravail
La forme coopérative du travail
Travail et capital
André-Georges Haudricourt
Max Weber
La domination
La bureaucratie moderne
Philippe Descola
La production
Les conceptions du monde
La « résistance » des conceptions du monde
Histoire des forces productives ou des conceptions du monde ?
Naturalisme européen ou rupture cartésienne ?
Gilbert Simondon
De l’homme porteur d’outils aux machines
De l’artisan à l’ingénieur
Du travail à l’activité technique


Ouvrages cités

Remerciements
Adresse à mes lecteurs

Découvrez aussi

Sortir du bazar fiscal
Chine 2020
Tous repreneurs ! Le nouveau mode d'emploi
La France des opportunités
Si on faisait confiance aux entrepreneurs [poche + application]
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés