Un Casque bleu chez les Khmers rouges
Un Casque bleu chez les Khmers rouges

Feuilleter le livre

  • 272 pages
  • 3 Carte(s)
  • Livre broché
  • 12.5 x 19.1 cm
  • Mémoires de Guerre
  • N° dans la collection : 32
  • Parution :
  • CLIL : 3665
  • EAN13 : 9782251451848
  • Code distributeur : 68238
  • Export ONIX 3.0

Un Casque bleu chez les Khmers rouges

Journal d’un soldat de la paix, Cambodge 1992

Préface de : Stéphane Audoin-Rouzeau

"Avec le sens de l’observation, de l’autocritique et du sang-froid, Guillaume Ancel signe là un document sur les grandeurs et les dérives d’une mission de paix."

(Libération)

"Un récit initiatique sur les limites de la paix onusienne."

(Le Monde)

Présentation

Pour sa première mission extérieure, le capitaine Guillaume Ancel, 27 ans, débarque en mai 1992 au Cambodge, pays ravagé par vingt années de guerre. Avec les soldats de la mission de paix de l’APRONUC (Autorité Provisoire des Nations Unies au Cambodge), il s’agit de faire appliquer les accords de Paris, en commençant par désarmer les factions. Plus facile à dire qu’à faire. Guillaume Ancel découvre un pays semé de mines et plongé dans le chaos. Le tiers de sa population a disparu, en grande partie durant le génocide perpétré par les Khmers rouges.
Sa mission : rencontrer certains de leurs chefs pour les amener à déposer les armes. Lui, en tant que négociateur n’en porte pas. Chef de patrouille, il est à la tête de soldats de « l’armée du monde » venus de Chine, d’Amérique, du Népal, d’Italie ou d’Uruguay. Le récit de la collaboration de ces hommes, au cœur des ténèbres, est une des lumières de ce livre. Un casque bleu chez les Khmers rouges est aussi un témoignage sans concessions, comme les précédents ouvrages de l’auteur sur ses missions en ex-Yougoslavie ou au Rwanda. Guillaume Ancel ne tait ici ni les travers ni les dérives, parfois terribles, de ceux qui sont venus faire la paix.

Médias

Guillaume Ancel, alors soldat de la paix, raconte sa mission au Cambodge en 1992
Le Blog des Belles Lettres

Accéder au contenu

Le témoignage d'un casque bleu chez les Khmers rouges

Un casque bleu chez les Khmers rouges
Radio Notre-Dame - Émission "Orient Extrême" du 04/06/2021 présentée par Jean-Benoît Harel

Cambodge, 1992
Guerres et conflits (XIXe - XXIe s.)

Accéder au contenu

ONU : Guillaume Ancel raconte son expérience de Casque bleu
FranceInfo TV

Accéder au contenu

Presse

De Phnom Penh à Kampot, dans les confins, la touffeur de la jungle, le capitaine Ancel doit désarmer des seigneurs de guerre et apprend à négocier avec les Khmers rouges, un gouverneur crapoteux, des soldats de l’ONU au comportement ignoble ou remarquable. Avec le sens de l’observation, de l’autocritique et du sang-froid, il signe là un document sur les grandeurs et les dérives d’une mission de paix.
Libération - 10/07/2021

Après deux témoignages sans concession sur ses missions en Bosnie en 1993 et au Rwanda en 1994, Ancel récidive ici avec un récit initiatique sur les limites de la paix onusienne dans un autre pays dévasté par un génocide.
Le Monde - 06/10/2021

Biographies Contributeurs

Guillaume Ancel

Ancien lieutenant-colonel, saint-cyrien, Guillaume Ancel a rejoint en 2005 le monde des entreprises. Il est l’auteur de Vent glacial sur Sarajevo (2017), Rwanda, la fin du silence (2018) et Un Casque bleu chez les Khmers rouges (2021) dans la collection Mémoires de guerre aux Belles Lettres.

Découvrez aussi

Vent glacial sur Sarajevo
Rwanda, la fin du silence
Journal de guerre
La Guerre et après…
La Guerre et l'Avenir
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés