Joseph Fouché
Joseph Fouché

Feuilleter le livre

  • XXVI + 294 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 12.5 x 19.3 cm
  • Bibliothèque allemande
  • N° dans la collection : 20
  • Parution :
  • CLIL : 3662
  • EAN13 : 9782251452227
  • Code distributeur : 68600
  • Export ONIX 3.0

Joseph Fouché

Portrait d’un homme politique

Introduction et notes de : Jean-Jacques Pollet, Traduit par : Jean-Jacques Pollet

Livre broché 25,90 €
À paraître
Être prévenu de la disponibilité ?

Présentation

Traduction nouvelle intégrale

Le Fouché (1929) de Stefan Zweig occupe une place à part dans la série des Vies. L’ouvrage a pour cadre la France de la Révolution et de l’Empire. L’existence de celui qui fut associé à la Terreur, au règne napoléonien et à la Restauration comme « massacreur » et policier impitoyable n’est comparable à aucune autre.
À bonne distance de la perspective universitaire illustrée par Louis Madelin (1901), Zweig s’est attaché à retracer la genèse psychologique d’une personnalité dont la cuirasse construite dans les épreuves et les humiliations fait obstacle à tout sentiment de sympathie de la part du lecteur.
Chronologique, le récit est découpé en une suite de neuf chapitres. Son trait spécifique est une exceptionnelle intensité dramatique. Les face-à-face de Fouché avec Robespierre jusqu’à Thermidor puis avec un Napoléon dérivant vers la tyrannie avant d’être entraîné dans une chute inexorable, théâtralisent les moments clés d’une histoire aux retournements inattendus. Ces instants où opportunisme, conquête et volonté de conservation amorales du pouvoir se mêlent inexorablement, sont, aux yeux de Zweig, l’image désespérante du temps présent.


Le succès de Stefan Zweig auprès du public français ne se dément pas. Son exploration des mouvements de l’âme continue de fasciner tout comme séduit l’élégance stylistique de ce Viennois cosmopolite. La fiction toutefois n’est pas seule à nourrir son art du récit. L’histoire elle aussi n’a cessé de le requérir.
La suite de ses biographies non romancées (les Vies) découvre un agencement virtuose du matériau légué par les historiens. Tous ces textes donnent à voir un artiste que son refus de l’engagement militant rend paradoxalement plus sensible aux menaces qui pèsent sur les sociétés européennes de son temps.
Nouveauté dans le choix du protagoniste : Fouché, dont il est question dans ce volume, est aux antipodes des hautes figures positives incarnées par Érasme et Castellion dont « le ministre de toutes les polices » est l’absolue face noire. L’humanisme zweigien se lit cette fois par contraste.
Pour autant, il ne perd rien de sa force.

Biographies Contributeurs

Stefan Zweig

Stefan Zweig, né le 28 novembre 1881 à Vienne, en Autriche-Hongrie, et mort le 22 février 1942, à Petrópolis au Brésil, est un écrivain, dramaturge, journaliste et biographe autrichien. Il est l'un des auteurs de langue allemande les plus lus au monde.

Jean-Jacques Pollet

Jean-Jacques Pollet, spécialiste des littératures de langue allemande des XIXe et XXe siècles, est responsable de la retraduction intégrale des biographies de Zweig dans la Bibliothèque Allemande.

Table des matières

Introduction
Notices biographique et bibliographique

JOSEPH FOUCHÉ
Préface
Chapitre Premier. L’Ascencion 1759-1793
II. Le « Mitrailleur de Lyon » 1793
III. Le Combat contre Robespierre 1794
IV. Ministre du Directoire et du Consulat 1799-1802
V. Ministre de l’Empereur 1804-1811
VI. Le Combat contre l’Empereur 1810
VII. Intermède involontaire 1810-1815
VIII. La Lutte finale avec l’Empereur 1815 – Les Cent-Jours
IX. Chute et fin 1815-1820
Livre broché 25,90 €
À paraître
Être prévenu de la disponibilité ?

Découvrez aussi

Grandeur et tragédie d’Érasme de Rotterdam
Le Monde d'Hier
Cécile
Nouvelles
De la Vie d'un vaurien
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés